Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Justice

De la prison ferme pour avoir brûlé le chien Fudji

La tortionnaire de Fudji écope de deux ans de prison dont une année ferme. © DR

La tortionnaire de Fudji, un Berger Allemand brûlé vif dans un champ de maïs à Sagy (71), a été jugée devant le Tribunal de Chalon-sur-Saône. Elle a été condamnée à deux ans de prison dont 1 ferme. La Fondation 30 Millions d’Amis était partie civile au procès pour que ce crime ne reste pas impuni.

La souffrance de Fuji, ce Berger Allemand de 9 ans, brûlé dans un champ de maïs à Sagy (71) restera gravée dans les mémoires de tous les amis des animaux. Mais ce crime odieux, commis par l’ex-compagne du maître de Fudji, aura été puni par la justice. La tortionnaire, reconnue coupable des faits par le Tribunal de Chalon-sur-Saône (10/09/2018), a écopé de deux ans de prison dont 1 ferme.

Une décision sévère

Cette peine va au-delà des réquisitions du Parquet qui étaient de 9 mois de prison ferme. Comme l’avait demandé la Fondation 30 Millions d’Amis, elle est aussi condamnée à une interdiction de détenir des animaux pendant 5 ans. Enfin, elle est sanctionnée d’une mise à l’épreuve et d’une obligation de se faire soigner. Elle est également condamnée à titre de peine complémentaire à la confiscation des 7 chiens qui étaient encore en sa possession : ils seront confiés à une association.

« C’est une très bonne décision qui va au-delà des réquisitions du Parquet. On peut donc s’en réjouir au regard des faits commis », a déclaré Xavier Bacquet, avocat de la Fondation 30 Millions d’Amis.

Quant aux associations de protection animale qui étaient partie civile, elles ont reçu un euro à titre de dommages et intérêts. Elle devra aussi verser 1500 euros à son ex-compagnon.

Rappel des faits

Mi-août 2018, le fait divers choquait tous les amis des animaux : un Berger Allemand de 9 ans et demi était retrouvé agonisant gravement brûlé dans un champ de maïs à Sagy (71). Un produit inflammable avait été aspergé sur l’animal. La compagne du maître, qui élevait des chiens, avait avoué les faits peu de temps après. Après plusieurs jours de soins intensifs à la clinique, l’animal était finalement mort des suites de ses blessures.

Commenter

  1. Caroline.royer6401@laposte.net 23/10/2018 à 00:00:21

    Bonsoir, j’ai une petite question: est il vrai que sa tortionnaire, condamnée à de la prison ferme, est déjà sortie avec bracelet électronique ?

  2. Cindy49 22/10/2018 à 23:28:57

    Un chien qui aura souffert toute sa vie ????, à qui rien n’a été simple je penses ! Ce n’est pas cher payé , cette personne aurait dû prendre 20 ans pour ce crime ! On devrait revoir les peines pour la cruauté envers les animaux !!!

  3. anonyme 06/10/2018 à 11:17:08

    quelle peine minimale...

  4. barique-daisy 02/10/2018 à 14:58:39

    1 an ferme mais vous rigolez c'est rien puff... moi je lui aurait mis 10 ans dans la ****

     

  5. 100 28/09/2018 à 18:40:17

    pour ma part la peine est légère pour les souffrance de fudji

  6. langer.annick@gmail.com 23/09/2018 à 20:16:13

    enfin un jugement digne de ce nom et encore elle méritait 2 ans de prison ferme

  7. Bandy86 13/09/2018 à 22:25:43

    Moi j'aurai dit : 2 ans ferme et interdiction a vie d'avoir ou d'approcher des animaux et une pénalité pécuniaire pour la fondation égale à celle de son ex- compagnon.

  8. Sha2412 13/09/2018 à 16:03:55

    J’en peux plus de voir des choses horrible comme ça j’ai plus de mots

  9. nathie11 13/09/2018 à 12:01:28

    Oui, je reconnais que la justice s'améliore (parfois) dans ce domaine de jugement...

  10. nathie11 13/09/2018 à 12:00:28

    @ 100, je pense et partage les mêmes sentiments pour Fudji.

    A cette s******* aussi (puisqu'il y en a d'autres de nuisibles - que l'on dit humains - malheureusement), je l'éliminerais également de la surface de cette planète !