Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

La Ferme des Aubris, un havre de paix pour les équidés maltraités ou abandonnés

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Communiqué

Reproduire "coûte que coûte" : M6 recule !

Coûte que Coûte se prend les pieds dans une bande annonce mal ficelée

Ces derniers jours, M6 diffusait un spot annonçant la prochaine diffusion du magazine Coûte que coûte. Le thème du numéro prévu en diffusion le 2 septembre : "encourager la saillie pour rentabiliser son animal"… La grogne est montée d'un cran dans les rangs des téléspectateurs sensibles à la cause animale. La Fondation 30 Millions d'Amis a contacté la société de production à l'origine du reportage.

Ces derniers jours, M6 diffusait un spot annonçant la prochaine diffusion du magazine Coûte que coûte. Le thème du numéro prévu en diffusion le 2 septembre : "encourager la saillie pour rentabiliser son animal"… La grogne est montée d'un cran dans les rangs des téléspectateurs sensibles à la cause animale. La Fondation 30 Millions d'Amis a contacté la société de production à l'origine du reportage.

"Quelle que soit votre situation financière et quels que soient vos revenus, bien gérer votre budget n'a rien d'évident. Du coup, difficile de concrétiser vos projets : Coûte que coûte a la solution !" lance la voix off du spot. Et parmi ces solutions : "rentabiliser son animal de compagnie en lui faisant faire des saillies" Résultat, une levée de boucliers des défenseurs de la cause animale et des menaces à peine voilées de procès envers la société de production et la chaîne privée.

une émission propose la saillie pour s'enrichir sur le dos de son animal

"Nous avons été surpris par la virulence des réactions, explique Marie Roche Productions, la société en charge de l'émission, contactée par la Fondation 30 Millions d'Amis. Du coup, M6 a stoppé la diffusion de son spot et nous avons entièrement coupé la séquence incriminée. Cela doit représenter quelque chose comme deux minutes de la totalité du reportage. Force nous est d'admettre que la bande-annonce était particulièrement maladroite. Le reportage pris dans son intégralité ne se voulait ni choquant, ni polémique". La société de production avait pourtant pris conseil auprès de ses avocats et selon elle, "le sujet tenait la route au niveau légal".

Pour autant, le montage de la bande-annonce apparaît bel et bien comme une erreur de communication de la part de la chaîne privée. Proposer de faire reproduire son animal pour revendre sa progéniture comme solution pour arrondir ses fins de mois est moralement contestable, surtout lorsque l'on sait que les abandons atteignent des records cette année suite au malheureux mariage des départs en vacances et de la crise. La surpopulation canine et féline en France est un fait : un million d'animaux selon le site de la SPA naissent chaque année sur le territoire français et le bilan annuel des abandons est de 100 000 animaux.

Par ailleurs, le message de ce spot - en contradiction totale avec les prises de positions des différentes associations de protection animale - donnait l'impression que l'on pouvait aisément transformer son chien, chat ou hamster en matrice sans cadre légal bien défini (art. L214-6 du Code Rural). Or un particulier qui vend plus d'une portée par an doit se déclarer comme "élevage" et obtenir auprès de la Direction des Services Vétérinaires et des Clubs de Race affiliés,  les autorisations officielles nécessaires après avoir mis son domicile en conformité avec les règles d'hygiène obligatoires.

L'émission étant en remontage pour opérer la coupe de la séquence mise en cause, la Fondation 30 Millions d'Amis n'a pu visionner le reportage dans son intégralité ni dans sa version initiale, ni dans sa version "corrigée".

Commenter

  1. RATMAN 08/09/2009 à 10:20:48

    Bonjour,

    Le problème n'est pas cette émission, qui en vaut d'autre au vu de la médiocrité télévisuelle actuelle, mais bien qu'elle reflète l'état d'esprit de la majorité de nos semblables.

    Le cochon d'inde n'est qu'un "truc à poil qu'on achète et qui décore", et qu'on jette après usage ou quand on s'en lasse ...

    Le respect de la vie et de la création a fait long feu. l'être humain aime se croire supérieur à tout et tous en tout point.

    Cette journaliste ne voit en ce cochon d'inde que des pertes et profits, des euros dépensés (quelle belle société de consommation nous avons créée...) et non la vie et l'amour que cet être vivant dispense et reçoit.

    je suis d'accord avec  ce commentaire qui conseille de ne plus polémiquer autour des émissions de "télé-réalité" dont sont si friands nos semblables.

    Ne considérons qu'une seule chose : ce cochon d'inde a été adopté!

    Certes il ne sera peut-être pas le plus riche des cochons d'inde du monde, certes il vivra dans une petite cage, certes il ne sera peut-être pas cajolé tous les jours ...

    Mais il vit, il a un abri, il a de la nourriture, il a quelques caresses et je suis persuadé qu'étant bien moins touché par notre société de consommation que les bipèdes imberbes que nous sommes, il appréciera sa vie et sera heureux ... sans télé ni euro !

  2. banga65 05/09/2009 à 22:05:26

    faut vraiment qu'ils arrêtent de dire des c..........

  3. modérateur 04/09/2009 à 16:56:10

    Marie-Paule Dousset, journaliste pour l'émission Coûte que Coûte sur M6, s'explique à la suite de vos nombreuses réactions la concernant.

    Pour lire son interview, cliquez ici...

    La Fondation

  4. gamin51 03/09/2009 à 16:51:42

    J' ai trouvée beaucoup d' incohérences dans cette émission.

    Aider une famille, oui ! Mais de leur côté, faudrait-il que ces personnes fassent des efforts eux mêmes ( gaspi en tous genres).

    Choquée par les propos de Marie-Paul au sujet du cochon d'Inde, ceci frisait la méchanceté.

    Marc n'a pas bronché, mais ça c' est vu sur son visage.

    Cette femme ne doit pas aimer les animaux.

    Vu les temps qui courent, je trouve scandaleux la deuxième partie de ce programe.

    Boycottons cette émission!

  5. asso_ola 03/09/2009 à 11:02:02

    J'allais signaler le cas du "cochon d'Inde" mais je vois que quelqun l'a déjà fait avec des mots trés juste.

     

    Cependant il me semble que cette "affaire" sucite moins de "passion" que pour celle de la saillie... Dans le reportage elle parlait d'un cochon d'inde, mais ce message touché TOUS les animaux de compagnie, j'estime que lorsqu'on passe à la télévision, surtout pour donner des "conseils" on fairait bien de réfléchir avant de parler!

     

    Les animaux n'ont pas à subir la crise, quand on prend un animal, on prend en charge une vie qu'il faut financer, aimer et protéger, quand on adopte on doit y réfléchir avec autant de sérieux que si on envisager de faire un enfant... les animaux ne sont pas des jouets qui passent de mode, ce sont des étres vivants, sensible et qui aime leur maitres plus que tout même si se dernier lui fait les pire horreurs. Nous sommes soit disant une "espece supérieur" en se cas là pourquoi ne pas protéger les "faibles" ? plutot que de les faires inutilements souffrir. 

     

     

  6. claire78 03/09/2009 à 00:43:57

    bonsoir à tous, je suis tombée sur l'émission "coute que coute" ce soir et à la suite de ce que la chroniqueuse a déclaré (et qui n'a pas été coupé) j'allais venir vous en informer quand j'ai vu cet article. 

    Bref, à un moment donné, Mme Marie-Paule DOUSSET, experte-chroniqueuse (hum hum..) constate la présence d'un cochon d'inde (ou hamster, ce n'est pas très clair) dans la maison; et là, la voilà partie dans une loooongue diatribe: comment? on vous fait économiser des sous et voilà à quoi vous les dépensez? combient vous a couté cette cage? quoi? et combien de temps va vivre cette bête? autant? eh bien ça va vous couter cher..." Evidemment, elle jugeait que l'argent économisé devait servir à se faire des "petits plaisirs" et non à aimer / soigner un animal. Ce que personne ne lui demande personnellement de faire mais sur quoi elle devrait s'abstenir de juger les gens.

    Que fallait-il donc comprendre? "balancez cet horrible rat et vous économiserez de l'argent..." sous entendu elle justifie l'abandon de tout animal de compagnie dès qu'un souci financier arrive??? Ayant un cochon d'inde à la maison, j'ai trouvé cela particulièrement choquant.

    J'ai donc envoyé un e-mail à M6 qui sur ce coup là, après le relooking, la fabrication de "stars", la déco, la vente et le nettoyage de maison, comment éduquer ses enfants et son chien, échanger sa femme etc... s'aventure très maladroitement sur le coaching financier. (faut bien s'engouffrer dans la vague "crise économique"). Pourquoi pas faire trash complet et inventer le concept "vends ton enfant", "nettoie ta femme" ou "relook ton chien". Parce que là, ils sont sur la bonne voie.

     oui, je suis énervée. 

    PS: En même temps, j'ai un vague souvenir de l'animalerie dans laquelle j'avais acheté mon premier cochon d'inde (pour laquelle j'ai eu la surprise de découvrir qqs semaines après qu'elle était pleine!) qui, quand je leur ai signalé 2 jours après l'achat que mon cochon d'inde était malade et que j'avais dû l'emmener chez le véto, m'a répondu: "fallait nous le ramener, on vous l'aurait échangé"!!! J'ai failli explosé ce jour-là en leur disant que je ne ramenais pas un vêtement avec un accroc mais que je leur signalais juste la possibilité que d'autres soient donc malades....Evidemment, le vendeur m'a dit qu'au prix de la consultation véto, j'aurais pu le ramener et le faire soigner gratos par leur véto qui passe....une fois par mois !! une honte. 

     

     

     

  7. Oyah 02/09/2009 à 16:36:41

    Choquée je l'ai été comme chacun qui oeuvre dans la PA et bien sûr

    j'ai signé la pétition.

    Un grand merci aux grandes associations d'être intervenues aussi vite

    pour éviter la diffusion d'une telle émission.

    Néanmoins, j'ai encore été choquée ce matin sur RTL lorsque

    Isabelle MORINI BOSC a parlé de cette émission et notamment de cette

    séquence en conseillant vivement de la regarder.

    Il serait bon de conseiller à cette journaliste de se rendre de temps à autre dans les refuges

    Peut être aurait-elle une autre idée des conséquences de la reproduction

    à des fins pécuniaires.

  8. bouriquette 02/09/2009 à 12:29:16

    bonjour a tous je ne sais pas si m6 est au courant mais prendre soin d'une femelle en gestation coute cher et de plus le commerce d'animaux est inadmissible moi si je decais avoir des petit je ne ferais payer que les vaccins et l'identification. Les animaux ne sont pas une marchandise !

  9. gamin51 01/09/2009 à 17:59:35

    La honte pour M6 d'avoir eu cette idée.

    Les animaux ne sont pas des  objets, mais des êtres sensibles comme vous et moi,et non des usines à fric.

    M6 est une chaine que je regarde règuliérement;Si cette séquence est maintenue, je zapperai définitivement.

    Il faut penser à tous ceux qui souffrent actuellement ,inutile d'en rajouter.

  10. monicka 01/09/2009 à 15:00:54

    Bonjour

    Il est tout a fait normal la réaction des personnes une saillie ne renfloue absolument pas votre compte en banque, il y a assez de chiens chats malheureux abandonnés euthanasiés parce que les refuges ne trouve pas d'adoptants les associations sont débordées et vous voulez en rajouter en faisant ce genre d'émission NON et NON

    Une saillie ne rapporte pas de quoi renflouer les budgets à secs et pour faire des chiots et bien cela coûte beaucoup d'argent SVP voyez un peu plus que le bout de votre nez pour faire de l'audimat

     TF1 a essayé de faire aussi ce genre d'émission et il y a eu la même réaction.

    Si vous souhaitez avoir tout les représentants de cynophiles sur le dos croyez moi vous allez avoir beaucoup de personnes contre vous ah au faite votre avocat vous devriez en changer ou bien qu'il fasse une formation pour se remttre à niveau il a des lacunes ou bien qu'il fasse un stage chez un éleveur et vous aussi pour que vous compreniez la complexité rien qu'ne portée de chiot

    Un animal chien ou chat ou autre animal ne sont ni un jouet ni un objet que l'on jette dès qu'il devient encombrant ou qu'il prend trop de place ou qu'il salit la maison

    Bonne journée Monicka