Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Sauvetage

Un rhinocéros sauvé d’une chasse au trophée par la Fondation 30 Millions d’Amis

Mis à prix lors d’une chasse au trophée en Afrique du Sud, un jeune rhinocéros a pu être sauvé d’un terrible destin grâce au sanctuaire SanWild et à la Fondation 30 Millions d’Amis. Découvrez son histoire en vidéo.

Découvrez l'histoire de Big Boy en vidéo.

27 500 dollars (environ 26 000 euros). C’était le prix de la vie fixé pour Big Boy, un rhinocéros blanc de 11 ans, détenu par une ferme privée en Afrique du Sud. Seul survivant de plusieurs attaques parmi son groupe, sa tête était mise à prix pour une chasse au trophée « exclusive ». Une chasse de 5 jours était garantie aux intéressés pour avoir le privilège de tuer ce magnifique animal.

Émue par le sort qui lui était promis, Louise Joubert, directrice du sanctuaire SanWild, a tout tenté pour le sauver. Après de longues semaines de tractations et grâce à l’aide de la Fondation 30 Millions d’Amis, elle a finalement réussi à racheter Big Boy au propriétaire de la ferme.

Rapatriement sous haute surveillance

Le 2 novembre 2016, une équipe composée notamment de deux vétérinaires et de nombreux soigneurs était chargée de rapatrier Big Boy au sanctuaire SanWild. Un hélicoptère a permis de le repérer facilement sur la ferme privée de 9 000 hectares où il était prisonnier. Un sédatif lui a ensuite été administré pour le pucer puis le conduire sans encombre vers le camion qui le transporterait vers la liberté. « Nous avons noué une serviette autour de ses yeux et fixé un lien autour de sa corne pour le guider vers le camion » explique Louise Joubert. « Normalement, les rhinocéros sont un peu embrumés par le sédatif mais là, Big Boy, a continué de marcher dans un état de semi-conscience car l’adrénaline l’a maintenu ! » poursuit-elle.

Le 3 novembre 2016, après 18h de route, Big Boy parvenait enfin au sanctuaire de SanWild.

Une nouvelle vie pour Big Boy

A SanWild, Big Boy a rejoint de nombreux animaux rescapés dont Aldo, sauvé d’un cirque par la Fondation 30 Millions d’Amis. Mais surtout, il a été accueilli par Tshu, une femelle rhinocéros qui a échappé à une attaque de braconniers au sein du sanctuaire en mars 2015.

Ensemble, ils découvrent le « plaisir d’être à deux après avoir été si longtemps isolés » précise Louise Joubert.

En photos, l'histoire de Big Boy depuis sa mise à prix jusqu'à son arrivée au sanctuaire Sanwild. Cliquez dessus pour agrandir.

Une vie à protéger

Près de 600 rhinocéros sont tués chaque année en Afrique du Sud pour leur corne aux supposées vertus médicinales afin de satisfaire la demande des pays asiatiques. On estime qu’environ un rhinocéros est tué toutes les 9 heures en Afrique du Sud. Aujourd’hui, d'après les experts de l’UICN, qui ne disposent pas encore des statistiques définitives, le continent africain hébergeait en 2015 entre 19.682 et 21.077 rhinocéros blancs et entre 5.042 à 5.455 rhinocéros noirs.

« Au rythme auquel nous perdons les rhinocéros à cause d'une minorité d'hommes qui les assassine, chaque vie compte » assure Reha Hutin, présidente de la Fondation 30 Millions d'Amis.

« Nous pensons que même si ce n’est qu’une vie de sauvée, c’est toujours mieux que de ne rien faire et de les regarder mourir l’un après l’autre » estime de son côté Louise Joubert.

Pour nous aider à sauver des animaux sauvages, votre don est essentiel. Nos futures actions dépendent de vous !

Commenter

  1. DBG 03/10/2017 à 15:25:24

    A quand l'extinction des chasseurs de trophées et d'exterminateurs d'animaux.

  2. lilidelph 31/12/2016 à 11:42:51

    Félicitations pour ce sauvetage, un animal n'est pas en trophée et tuer pour le plaisir est indigne et honteux. Laissons ces pauvres animaux déjà si peu nombreux en paix, le monde a besoin d'eux et nous aussi, ils ont leur place autant que nous sur terre et de quel droit l'Homme prend des vies pour le plaisir.

  3. Jacotte 27/12/2016 à 16:19:21

    cela me met à chaque fois hors de moi face à ces comptements de débiles qui n'ont rien vraiment rien dans le citron pour agir de la sorte. Il serait temps que l'Afrique du Sud revoit sa règlementation en matière de protection animale. Je croyais que le rhinocéros était une espèce protégée !!! Bravo à trente millions d'amis et à toutes ces associations.

  4. pouguy 27/12/2016 à 13:59:20

    félicitations l'association, car un trophée à quoi ça sert ? pour  moi à rien, surtout des comme ça. un animal est bien plus joli dans la savane que le trophée sur une cheminée.

  5. do.geus@orange.fr 27/12/2016 à 12:22:30

    Malheureusement les " grands " de ce monde : Poutine, Trump  ainsi que des sportifs comme Olmetta ou Alfand  sont adeptes fervents de ces barbaries et s'exhibent avec leurs trophés ! Honte sur eux !

  6. iwanjoy 24/12/2016 à 19:55:43

    Je suis ravie du dénouement de cette histoire et je suis fière d\'y participer avec mes petits moyens

  7. loulou33 22/12/2016 à 11:29:34

    Que voilà une belle histoire qui me fait plaisir d\'avoir par mes modestes dont participer à cette action 

  8. AnneV 20/12/2016 à 18:21:34

    Il y a quoi dans la cervelle de ces dégénérés pour dépenser autant d'argent pour massacrer un animal en danger de disparition ? Des Corn Flakes ? On parle de l'Homo Sapiens, le "Sapiens" est en trop !! Nous sommes une espèce de t***** qui hélas, n'est pas en voie d'extinction !!! (Un bon Tsunami ferait le ménage, mais on finira bien par s'auto-détruire, les imbéciles dans notre genre y arriveront ! Je suis furieuse et cela ne me quitte pas !

  9. lotus2003 20/12/2016 à 15:13:26

    c\'est quand la chasse aux monstres moi j\'y vais de suite des plombs dans les fesses. qu\'on laisse les animaux en paix et vivre leur vie tranquille. les rhinos sont déjà en voie de disparition pour leurs cornes et maintenant on les chasse pour en faire des trophées quelle honte merci de l avoir sauver mais combien meurent