Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

La Ferme des Aubris, un havre de paix pour les équidés maltraités ou abandonnés

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Evénement

Opération Oblitération : dîtes non aux delphinariums !

Visuel d'illustration : © leslie sanders - Fotolia.com

La Fondation 30 Millions d’Amis s’engage pour interdire les delphinariums et mettre fin au calvaire des cétacés captifs. Avec l’opération Oblitération, agissez à nos côtés !

Ils tournent et tournent et retournent en rond dans leur bassin… Puis, sous les yeux admiratifs des spectateurs, ils effectuent des cabrioles pour quelques poissons : c’est la triste existence que mène une trentaine de dauphins dans les delphinariums français.

Sensible à leur sort, la Fondation 30 Millions d’Amis a décidé de relayer l’opération « Oblitération » lancée par le collectif « C’est Assez ». L’idée ? Envoyer une lettre au ministère de l’Écologie pour exiger de protéger au mieux les cétacés captifs. Ce courrier demande notamment que « la captivité spectacle cesse, que l’ouverture de nouveaux delphinariums en France soit interdite, qu’il soit mis un terme à la reproduction et à l’importation de nouveaux cétacés sur le territoire français ». A moyen terme, les associations espèrent la fermeture de tous les delphinariums et la réhabilitation des cétacés dans des baies marines adaptées. Pour participer à cette action, laissez-vous guider sur le site operation-obliteration.org. Plus les courriers seront nombreux, plus l’impact sera fort !

En France, 4 delphinariums subsistent encore : Marineland (qui est le plus important), Planète Sauvage, celui du Parc Astérix et enfin le Moorea Dolphin Center, en Polynésie française. Ces parcs sont loin d’être des endroits idéaux pour les cétacés mais restent légaux. Un amendement avait été déposé en mars 2015 par la députée Laurence Abeille (EELV) pour interdire les delphinariums mais il avait été refusé par la représentation nationale. Toutefois, la ministre de l’écologie Ségolène Royal s’est engagée à diligenter un groupe de travail pour réfléchir aux conditions de vie des cétacés captif.

Des conditions de vie intolérables

Révélées en partie par le documentaire « Blackfish »*, les conditions de vie des orques et des dauphins dans les parcs sont particulièrement incompatibles avec leurs besoins. Capturés brutalement dans la mer et donc privés de leur famille, ces mammifères doivent s’habituer à une captivité forcée. Alors que la plupart de ces animaux nomades parcourent jusqu’à 160 km par jour à l’état sauvage, ils sont confinés dans des bassins trop petits. A titre d’exemple, le bassin le plus grand à Marineland fait 61 mètres de long.

Ces cétacés sont aussi victimes de troubles du comportement. Ces troubles ont d’ailleurs coûté la vie à plusieurs bébés dauphins à l’été 2015, victimes de disputes entre dauphins. Quant à leur état de santé global, il n’est guère réjouissant : « ils sont maintenus à une sous-alimentation pour des fins de divertissement, malades à cause de l’eau chlorée qui attaque leurs poumons et le soleil qui brûle leur peau… » détaille Christine Grandjean, du collectif « C’est Assez ». Que dire du bruit assourdissant de la musique des spectacles, des pompes qui filtrent l’eau ou des acclamations des spectateurs ? Tout cela est un calvaire pour leur ouïe, qui est leur sens le plus développé. Conséquence directe : les cétacés en dépression sont traités des années avec des hautes doses d’anxiolytiques et d’antidépresseurs (les ordonnances de ces cétacés ont été révélées dans des parcs mondiaux). A terme, leur espérance de vie est réduite drastiquement.

* "Blackfish" est un documentaire de Gabriela Cowperthwaite sorti en 2013.

Commenter

  1. vero.leon@wanadoo.fr 02/10/2015 à 20:28:26

    mettre la pétition en ligne serait plus simple pour beaucoup..je vais le faire quand même,mais j'en connai qui vont pas se compliquer la vie!!

  2. 100 02/10/2015 à 19:16:11

    Arretez ces numéros a la c** !!!!!!!!!!!!!!!, faites des ronds vous meme bandes de c*****, ce sont pas des bêtes de foire!!!!!!!!!!!

  3. marybenmabrouk@hotmail.fr0 02/10/2015 à 15:52:40

    Laisser les vivre en paix se ne sont pas des jouets mais etre vivants

  4. hnadege 02/10/2015 à 11:26:50

    Courrier envoyé! Pourvu qu'on soit très nombreux!