Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

La Ferme des Aubris, un havre de paix pour les équidés maltraités ou abandonnés

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Faune

Mitsy, la tigresse retraitée de cirque

Photo : © Tonga Terre d’Accueil

Une tigresse détenue depuis sa naissance par la propriétaire d’un cirque coule désormais des jours heureux dans le sanctuaire pour animaux sauvages géré par l’association Tonga Terre d’Accueil. 30millionsdamis.fr a pris de ses nouvelles.

Comme Simba le lion, lui aussi sauvé par la Fondation 30 Millions d’Amis, Mitsy n’avait connu que la vie de cirque. Mais les années de travail sont désormais derrière cette belle tigresse de 6 ans, aujourd’hui pensionnaire du parc de Saint-Martin-La-Plaine (42), véritable sanctuaire financé en partie par la Fondation 30 Millions d’Amis.

Acceptation mutuelle

Arrivée le 17 avril 2014, la tigresse côtoie désormais Arthur et Kiera, un mâle et une femelle de son espèce. « Elle n’a été que peu au contact d’autres fauves, précise Pierre Thivillon, président de l’association Tonga Terre d’Accueil. Il est donc essentiel qu’elle s’habitue à la présence d’autres animaux ». Jour et nuit, les félins sont « voisins de cages ». « Nous les isolons car en cas de bagarre, les blessures peuvent être très graves » poursuit cet amoureux des animaux. Plusieurs semaines, parfois plusieurs mois, sont nécessaires pour que ces grands félins s’acceptent mutuellement.

La Fondation sollicitée

L’association Tonga Terre d’Accueil prend soin de 19 tigres et lions, dont la majorité est arrivée en état de grande détresse. Arthur et Kiera, les « colocataires » de Mitsy, qui appartenaient à un particulier résidant au Liban, vivaient dans des conditions incompatibles avec les besoins de leur espèce. La propriétaire de Mitsy, une ancienne artiste de cirque en fin d’activité, avait sollicité la Fondation 30 Millions d’Amis pour la prise en charge de ses animaux.

La Fondation avait réglé les frais d’acheminement et décidé de confier l’animal à l’association Tonga Terre d’Accueil, l’un des rares organismes en France à accepter les animaux sauvages.

En savoir plus sur le site de l'association Tonga Terre d'Accueil