Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Evénement

Défendre la place du chien dans la ville

Défendre la place du chien dans la ville

Photo : © Nejron Photo - Fotolia.com

Ce dimanche (15/6/14) à Paris, des maîtres se réunissent pour réhabiliter l’animal de compagnie en milieu urbain. 30millionsdamis.fr invite chacun à participer - avec son chien ! - à cette initiative originale et festive.

C’est la 2e édition d'une manifestation « cani-citoyenne pacifique et festive » qui se tiendra ce week-end dans la capitale. Organisé par le Comité OKA - constitué de juristes, de vétérinaires, de journalistes et d'experts sensibles à la cause des animaux - le rassemblement « Mon chien ma ville » a pour vocation de défendre et de promouvoir la place du meilleur ami de l’homme dans les villes françaises. « Nous considérons, nous propriétaires de chiens, que nous sommes des citoyens comme les autres et qu’à ce titre, nous avons des devoirs… mais aussi des droits ! » explique Anne Vosgien, vice-présidente du Comité OKA et par ailleurs procureur à la Cour d'Appel de Paris. 

« Le chien, un lien social »

Malgré la présence de 200 000 chiens à Paris, leur bien-être est loin d’être une priorité pour les élus municipaux : « Les espaces verts se réduisent peu à peu, et trop de parcs sont interdits ou peu accessibles aux chiens, poursuit Anne Vosgien. Pour les maîtres parisiens, c’est donc très compliqué car leur animal a besoin de jouer et de se dégourdir ! » Ainsi, sur 462 espaces verts, seule une soixantaine est autorisée aux chiens en laisse. Le comité OKA cite en exemple New York, Londres, mais aussi Lyon, Toulouse, Nice ou encore Grenoble qui ont créé des espaces clos qui leurs sont dédiés.

L'objectif de ce rassemblement est également de changer le regard du public sur la présence des animaux dans nos rues. « Un chien tisse un lien social, entre les gens, les générations. Sa présence est très importante pour insuffler un peu de vie dans ce cadre de vie bétonné, parfois déshumanisé » rappelle la magistrate.

Candidats interpellés

Quelques mois après les municipales (mars 2014, NDLR), les maîtres espèrent bien faire entendre leurs voix. « Nous attendions des candidats à la Mairie de Paris qu’ils s’expriment à ce sujet et prennent position » précise Anne Vosgien. Avec à la clé, des propositions concrètes, comme l’ouverture d’espaces canins, la création de campagnes de sensibilisation… « A l’heure où la vie en ville n’a jamais apporté autant de solitude, le chien est de plus en plus indispensable » conclut-elle.

La Fondation 30 Millions d’Amis, qui milite depuis de nombreuses années pour l’intégration des animaux en milieu urbain, décerne chaque année un ruban d’honneur à une municipalité française qui a œuvré en leur faveur. En 2013, c’est la ville de Fontenay-sous-Bois, en Ille-et-Vilaine, qui a été récompensée pour ses différentes actions en faveur des animaux sans foyer.

Informations pratiques

« Mon chien ma ville »
Le 15 juin 2014 à Paris à 14h30
RDV devant le Panthéon - Paris 5
Inscriptions sur le site www.monchienmaville.com
Rejoindre l’événement sur Facebook

Commenter

  1. Dabi 11/06/2014 à 18:51:48

    L'injustice sociale commence deja avec l'exclusion des plus misereux...les animaux

  2. Linadine 11/06/2014 à 16:40:20

    Ton commentaire est une très belle déclaration d'amour, Matouvu. J'aime ça !

  3. matouvu 19/03/2014 à 20:57:37

    c'est très cette initiative, mais ma pauvre toutoune à moi n'est pas concernée. Pour son malheur, elle est née américan staff, elle est donc déclarée en mairie, assurée et doit toujours sortir avec la muselière.

    Ma chienne  a 12 ans, c'est une bonne mémère qui n'a jamais fait de mal à personne, mais qui a reçu pas mal de coups de pieds de la part de gamin, derrière mon dos ; elle n'a jamais rien dit.

    Aujourd'hui, quand je la sors, je la sors de nuit pour qu'elle puisse se promener tranquille sans avoir des gens qui s'écartent de nous (on ne sait jamais, au cas où elle leur saute dessus!!!). Quand j'ai emménagé ici, j'ai cherché un appartement avec une grande cour (faute de grand jardin), la journée, elle aime bien y rester, elle est libre, le museau à l'air, il y a un petit coin de terre, et elle s'ébroue tranquillement. Je ramasse ses déjections tous les jours, mais je m'en fous, je sais qu'elle est heureuse, et le soir quand je rentre, elle me lave et je peux vous dire que je suis propre :-) d'ailleurs, elle fait subir le même à mes deux minettes et à mon matou, elle lave tout son petit monde et elle libre et moi c'est tout ce qui m'importe.

    Je l'aime