Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Interview

Antoine : "Prenons exemple sur la diversité du monde animal"

Chaque mois, la Fondation 30 Millions d'Amis donne la parole à une personnalité impliquée dans la protection des animaux et de la nature. A l'occasion de la sortie de son ouvrage "Antoine au paradis des animaux" (Ed. Gallimard), 30millionsdamis.fr a interrogé l’auteur des "Elucubrations" sur son amour de la planète et de ses habitants à poils, à plumes ou à écailles.

Antoine :

Fondation 30 Millions d’Amis : Comment est née l’idée de ce livre ?
Antoine :
Je voyage depuis près de 40 ans, et j’ai toujours transformé mes souvenirs en récits et en carnets. Aujourd’hui, grâce à la haute-définition, j’ai rassemblé des milliers de photos... J’en ai utilisé pour mon ouvrage précédent, « Antoine, 20 paradis » (Ed. Gallimard), qui montrait les plus beaux paysages de la planète. Pour ce livre, mon éditeur m’a proposé de présenter des images d’animaux du monde entier et de les commenter.

F30MA : Lorsque vous évoquez les animaux que vous avez rencontrés, vous utilisez le mot « sérénité ». Est-ce pour vous ce qui caractérise les animaux sauvages ?
Antoine :
Dans les scènes de la vie sauvage, aussi cruelles soient-elles, la nature offre un sentiment de sérénité très fort. J’ai pu, au Botswana, approcher des lions qui revenaient de la chasse. L’animal tue pour se nourrir, uniquement par nécessité. Sa violence n’est jamais gratuite. Ce sont ces instants que j’ai eu envie de montrer dans ce livre. Des moments de « bonheur », que l’Homme moderne a perdu de vue.

F30MA : Quel animal vous a le plus étonné ou impressionné ?
Antoine :
Les kangourous et les koalas me fascinent par leur mode de vie. Je suis en admiration devant l’ornithorynque au physique si particulier, qui paraît venir d’une autre planète... Mais ce qui m’étonne par-dessus-tout, ce sont les oiseaux qui vivent chez moi, dans les îles polynésiennes, comme la sterne paradis : c’est un animal remarquable par son comportement, à la fois curieux et timide à l’égard de l’Homme. Ce livre, c’est en quelque sorte mon arche de Noé personnelle : elle rassemble les animaux que j’aimerais garder s’il y avait une catastrophe !
 
F30MA : Au milieu des animaux exotiques, vous faites une place de choix au cheval et à la vache...
Antoine :
Je pense qu’ils ont tout à fait leur place dans mon livre ! Le cheval et la vache ont, dans de nombreuses cultures, un rôle très important, parfois lié à des traditions ancestrales. Ils font partie de nos vies, nous rendent des services, effectuent du travail. Je considère les animaux comme des partenaires, que l’on doit soigner en retour de ce qu’ils nous offrent au quotidien. Cela me fait d’ailleurs penser au koala de Nouvelle-Zélande, qui a un succès fou avec les touristes qui veulent se faire prendre en photo à ses côtés : la loi néozélandaise interdit que le koala « travaille » plus d’une demi-heure par jour, et plus de 3 jours par semaine. Le kola est le « travailleur » le plus protégé de la planète !

F30MA : Quelle leçon l’homme devrait-il retenir de la vie sauvage ?
Antoine :
Nous vivons dans un monde dirigé par les conventions, alors que les animaux font preuve, dans leurs comportements et leurs modes de vie, d’une grande diversité. Certains vivent en groupe, d’autres sont solitaires. D’autres espèces élèvent leurs petits, tandis que d’autres encore, à l’image des tortues, les laissent se débrouiller dès la naissance. C’est sur ce monde multiforme que nous devrions prendre exemple.

En savoir plus sur l'ouvrage « Antoine aux paradis des animaux »

Consulter tous les ouvrages de la revue de livres 

Photo : © Francette Le Guennec

Commenter

  1. nouk 28/10/2011 à 23:32:55

    Merci à Antoine pour cette très belle vision du monde animal. Si seulement certaines personnes pourraient prendre exemple sur nos amis les animaux. VIVENT NOS AMIS LES ANIMAUX.