Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Débat

La tauromachie au patrimoine culturel français ? Révoltant !

La tauromachie inscrite au patrimoine culturel français ? Révoltant !

Une commission du ministère de la Culture vient d'ajouter la tauromachie à l'inventaire du patrimoine culturel immatériel français (19/3/11). La Fondation 30 Millions d'Amis, qui se bat pour l'interdiction de la corrida en France, exprime sa plus profonde indignation face à une décision qui officialise et approuve la barbarie de ce spectacle.

Une commission du ministère de la Culture vient d'ajouter la tauromachie à l'inventaire du patrimoine culturel immatériel français (19/3/11). La Fondation 30 Millions d'Amis, qui se bat pour l'interdiction de la corrida en France, exprime sa plus profonde indignation face à une décision qui officialise et approuve la barbarie de ce spectacle.

La tauromachie au patrimoine culturel français : révoltant !Au même titre que la tarte tatin, le fest-noz, la tapisserie d'Aubusson et les parfums de Grasse, la tauromachie, torture sanglante, se trouve désormais inscrite au patrimoine immatériel de la France. Ce choix s’inscrit dans le cadre d’une convention de l'Unesco pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, qui impose aux Etats signataires de tenir un inventaire du patrimoine national. Par cette décision, annoncée par l'Observatoire des cultures taurines, la France est le premier pays au monde à inscrire la tauromachie à l’inventaire de son patrimoine immatériel, aux côtés des spécialités culinaires et des objets artisanaux. Un scandale !

« Une décision honteuse »

Pour Claire Starozinski, fondatrice de l’Alliance Anticorrida, le contexte dans lequel l’inscription de la tauromachie au patrimoine immatériel de la France soulève un problème : « La commission administrative indépendante qui est à l’origine de cette décision n’est constituée que de membres issus du milieu de la tauromachie, dénonce-t-elle. Il s’agit d’un choix purement arbitraire. » Le cabinet du ministère de la Culture tente quant à lui de temporiser et indique que cette inscription ne sera accompagnée d’« aucune forme de protection, de promotion particulière ou de cautionnement moral ». Une « décision symbolique qui demeure honteuse, même si elle n’a aucune conséquence » selon Claire Starozinski.

Mais pourquoi une telle et soudaine prise de position de la part des institutions françaises, alors que chaque sondage - y compris ceux réalisés dans les régions et villes dites de tradition taurine - montre que la majorité des Français sont opposés à cette pratique d’un autre temps ? « Cette reconnaissance officielle coïncide avec la mobilisation de plus en plus forte des opposants à la corrida, analyse Claire Starozinski. Le lobby taurin se sent menacé et se cherche donc une légitimité ». Une vision partagée par la députée Muriel Marland-Militello, militante de la cause animale, qui dénonce sur son site cet « avis technocratique à la rescousse d’un lobby en perte de vitesse ».

L’exception française

En France, l’article 521-1 du code pénal interdit « le fait, publiquement ou non, d'exercer des sévices graves, ou de nature sexuelle, ou de commettre un acte de cruauté envers un animal domestique, ou apprivoisé, ou tenu en captivité » à l’exception des « courses de taureaux lorsqu'une tradition locale ininterrompue peut être invoquée » (alinéa 7, NDLR). A ce titre, une quarantaine de villes sont autorisées par dérogation à présenter des spectacles taurins et des corridas, dans 11 départements.

La décision du ministère de la Culture est particulièrement incompréhensible à l’heure où des avancées importantes vers l’interdiction de ce spectacle barbare sont à noter dans le monde. Il y a plus d’un an, la Catalogne, terre espagnole de tradition tauromachique, a aboli cette pratique (28/7/10) tandis que l’Equateur organise en ce moment-même un référendum à ce sujet. En France, le maire de Fréjus a supprimé les corridas dans sa ville (3/10/10) et 75 députés ont appuyé la proposition de loi commune de Muriel Marland-Militello, députée UMP des Alpes-Maritimes (06), et Geneviève Gaillard, députée PS des Deux-Sèvres (79) visant à interdire cette pratique.

La Fondation 30 Millions d’Amis exprime sa profonde indignation quant à ce qu’elle qualifie de véritable recul des autorités sur une question aussi cruciale que la torture exercée sur les animaux. Reha Hutin, Présidente de la Fondation, a par ailleurs écrit une lettre à Frédéric Mitterrand où elle s’étonne « qu’un ministre de la République prône […] une activité archaïque qui véhicule la culture de la mort et le goût pervers de la souffrance. » Et de terminer sur une citation de Zola, puisqu’il s’agit de culture : « Je suis absolument contraire aux courses de taureaux qui sont des spectacles de cruauté imbécile et, pour les foules, une éducation de sang et de boue. »

Elle appelle chacun à se mobiliser en signant la pétition pour que la tauromachie soit retirée du patrimoine culturel français.

Photo : © Hornedgrebe - Fotolia.com

Commenter

  1. Abberline 09/10/2012 à 14:53:55

    Je serais simplement curieux de vérifier l'attitude (certainement moins courageuse que celle du taureau) d'un sénateur dans une arène attaqué à la lance et ensuite traversé par l'épée dun individu ?...

  2. paillette 01/05/2011 à 17:11:51

    le monde ne tourne vraiment pas rond dans leur tête.

    comment peut-on autoriser de telles pratiques à l'époque à laquelle nous vivons.

    cela est ignoble de faire souffrir ces animaux.

    ce sont les personnes qui ont votés cette loi qui devraient être à la place de ces taureaux. Ils ne diraient pas la même chose si on leur faisait subir la même chose mais parce qu'ils sont haut placer ils se croivent tout permis et croivent qu'ils ont tous les droits.

    quelle cruauté. même les taureaux sont des animaux a sauvés. ils n'ont rien demandé ces pauvres bêtes.

    en plus cela est d'une telle ignominie. tuer des animaux pour le plaisir.... c'est une honte mais une vraie HONTE

     Honte à vous Mr Mittérand et à tous ces hommes qui ont votés cela....

  3. zitaloukalily 01/05/2011 à 14:33:34

    Pas la culture ! c'est fini ! anti-corrida. Il faut lutter contre corrida.... Je ne suis jamais allée regarder la corrida parce que je n'aime pas ça. Pauvres taureaux.  

  4. ninah33 01/05/2011 à 08:50:29

    C'est une honte de voir ce pauvre taureau souffrir, de voir son sang et de voir tous ces piquets lui déchirer la chaire.

    Tant de souffrances devant des spectateurs.

    Mais tous ces spectateurs ne sont t'ils pas des SADIQUES  tous simplement, regarder autant de souffrance faites sur un animal innocent qui n'a rien demandé est tout simplement UNE HONTE !!!!!!!!!!!

  5. ricky973 01/05/2011 à 05:11:47

    Et si on faisait aussi une pétition pour que l'UNESCO refuse d'inscrire ce "Patrimoine culturel"?

  6. ricky973 01/05/2011 à 05:06:07

    Ministre de la "culture"? Culture, ou est la culture là dedans ? De pauvres bêtes massacrées en public, M. Mitterand seriez-vous nostalgique de la Rome antique ?

    Ce spectacle était monnaie courante à l'époque, si vous estimez être né 20 siècles trop tard c'est votre problème, mais n'entrainez pas tout un pays dans vos délires.

    M. le Président, virez-nous cet incapable… ou alors balancez-le avec un taureau dans l'arène, là je regarderai pour une fois…

  7. Phébus des Tours 30/04/2011 à 23:59:20

    Je suis une anti-corrida convaincue depuis toujours, et je suis scandalisée par cette décision ! J'ai signé la pétition et écrit une lettre au ministre !

    M. Mitterand est, comme de bien entendu, franc comme un âne qui recule (pas très flatteur pour l'âne mais bon...). Le lobby taurin aura vraiment la mainmise sur tout, il gouverne le pays ! Tout est fait pour plaire à ces tortionnaires impitoyables qui se réjouissent de voir une pauvre bête saignée à mort ! Et le pire, c'est que tout cela est financé sur le dos du contribuable. C'EST UN SCANDALE, IL FAUT RÉAGIR !

    Yell

  8. lucienne.faverolle@aliceadsl.fr 30/04/2011 à 20:05:40

    LA BARBARIE, LA MALTRAITANCE,T LA SOUFFRANCE FONT PARTIE DE NOTRE CULTURE C'EST NOUVEAU

    A PARTIR D'AUJOUR D'HUI  CES CHOSES SONT AUTORISE D'APRES LE MINISTRE DE LA CULTURE

  9. lin 30/04/2011 à 15:07:56

    Je ne comprend pas ces gens qui vont voir souffrir lentement un animal,ce sont des gens pervers ce n est pas normal d applaudir a chaque fois que l on pique un animal et de voir couler du sang !!!!!!! quelle horreur ! et on emmene les enfants. En fin de compte la race humaine n a pas trop évolué sur ce genre de pratique on est resté barbare  Quand au ministre il a oublié que les gens comme lui c est  a dire gays il n y a pas si longtemps étaient matyrisés puis étaient mis a morts aussi !!!!je précise que je n ai rien contre la communauté gay !!! ça fait réfléchir ,on a pas le droit de faire souffrir les animaux car face a nous ils sont sans défence  la corrida est un acte barbare on est plus au moyen age ni a l époque des arènes.Si c est la tradition de faire souffrir un animal HONTE a la france  et HONTE aux   personnes qui la pratiquent!

  10. coco82 30/04/2011 à 11:47:55

    Je ne comprends pas ! Comment un acte de barbarie et de torture peut-il faire partie du patrimoine français ? La torture envers les animaux est punie par la loi, non ??? Je suis outrée et écoeurée.