Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Débat

Un sondage met à mal les arguments du lobby taurin

Un sondage met à mal les arguments du lobby taurin

En quelques mois, les pro-corridas semblent avoir perdu du terrain. La Catalogne vient d’interdire la corrida sur son sol et un récent sondage révèle le caractère obsolète de cette tradition cruelle pour une majorité de gardois. Ce dont se réjouit la Fondation 30 Millions d’Amis.

En quelques mois, les pro-corridas semblent avoir perdu du terrain. La Catalogne vient d’interdire la corrida sur son sol et un récent sondage révèle le caractère obsolète de cette tradition cruelle pour une majorité de gardois. Ce dont se réjouit la Fondation 30 Millions d’Amis.

Alors que deux élues françaises de droite et de gauche viennent de déposer une proposition de loi à l’Assemblée nationale (09/06/10), la lutte pour l’abolition de la corrida a trouvé un nouvel écho grâce à la publication d’un sondage* réalisé au début de l’été. L’Alliance Anticorrida a en effet rendu publics les résultats d’une enquête édifiante : 71% des habitants du Gard déclarent en effet ne pas être attachés à la corrida, dont près de la moitié d’entre eux (45%) pas du tout. 67 % des personnes interrogées souhaitent même la voir remplacée par la course camarguaise [sport taurin sans mise à mort, NDLR], soit un peu moins de 7 personnes sur 10.

Un sondage met à mal les arguments du lobby taurin

« Parler d’héritage est une imposture »

Dans ce département où la tradition taurine est pourtant réputée très ancrée, ce type de spectacle semble donc souffrir d’une désaffection certaine : « C’est la première fois que nous demandons à ce qu’une enquête d’opinion soit réalisée dans un département taurin, précise Claire Starozinski, fondatrice de l’Alliance Anticorrida. Et si nous avions observé une baisse de popularité, nous ne pensions pas obtenir de tels résultats ! » Ce désamour n’est cependant pas une surprise pour cette spécialiste du sujet : « La corrida n’est plus populaire, malgré ce que pensent les élus qui y sont favorables. C’est une véritable imposture d’avancer que cette pratique fait partie de l’héritage de cette région ! », ajoute la jeune femme. Un argument utilisé pourtant de façon systématique par nombre d’élus pro-corrida, et relayé jusque dans le Code pénal, puisque l'alinéa 7 de l’article 521-1 autorise en effet les sévices graves envers les animaux « lorsqu'une tradition locale ininterrompue peut être invoquée ».

La violence du spectacle mais également son financement, essentiellement grâce aux subventions, pourraient avoir aujourd’hui raison de cette pratique très en vogue dans les années 1990... Jusqu’à son interdiction définitive ? Il  n’est désormais plus interdit d’y croire ou de le penser.

La France sur les pas de la Catalogne ?

La Catalogne, une province d’Espagne, a interdit (28/07/10) la corrida près de vingt ans après les Canaries. La même procédure [l’initiative législative populaire, qui permet aux citoyens espagnols de proposer un texte de loi dans un parlement, NDLR] est aujourd’hui engagée pour que les corridas soient abolies dans la communauté autonome de Madrid. Des avancées spectaculaires dans ces terres, bastions des spectacles tauromachiques.

L’optimisme est donc de mise en France, même si pour l’instant, la proposition de loi n’a pas encore été inscrite à l’ordre du jour, étape nécessaire pour qu’elle soit soumise au vote des députés. Mais comme le remarque très justement Claire Starozinski, « ce qui est étonnant, c’est que les parlementaires qui sont contre la corrida soient la cible du lobby taurin, alors qu’ils défendent une idée soutenue par une majorité de Français ». Nos élus vont-ils cette fois prendre leurs responsabilités ?

La Fondation 30 Millions d’Amis soutient la prochaine marche pacifique organisée par l’Alliance Anticorrida, le 11 septembre prochain, à 14 heures. Le point de départ est situé devant la gare de Nîmes (30). La Fondation encourage par ailleurs les actions du CRAC (Comité Radicalement Anti Corrida) et de la FLAC (Fédération des Luttes pour l'Abolition des Corridas) pour l’interdiction de cette pratique barbare.

Lire la proposition de loi

Consultez nos actions contre la corrida

Connaître les résultats complets du sondage sur le site de l’Alliance Anticorrida

La Fondation 30 Millions d’Amis tient par ailleurs à disposition du public une plaquette d’information sur la corrida, fournie sur simple demande (par courrier à l’adresse suivante : Fondation 30 Millions d’Amis - 40 Cours Albert 1er, 75008 Paris – ou par téléphone au 01 56 59 04 44).

*Sondage Ipsos réalisé du 9 au 12 juillet 2010 sur un échantillon de 408 personnes représentatif de la population gardoise âgée de 16 ans et plus.

Commenter

  1. boutfiltre 06/09/2010 à 14:13:24

    Il était temps que ça s'arrete c'est trop horrible se qu'ils font par plaisir en plus pfffffffffffff

  2. wiwige 31/08/2010 à 17:57:08

    Ahhh! Enfin une bonne nouvelle! Comment peut on encore accepter de telles barbaries sous couvert d ' une soit disant tradition!! Il faut evoluer !!

  3. seabiscuit78 30/08/2010 à 13:45:12

    A bas la corrida la derniere fois jai camper dans le sud de la france a sommierenle camping etais coller a une arene ya eu un evenement jai flipper pendant quatre heure penssant quil y aurai eu une mise a mortnparceque la vachette criai de peur jen nesy memenpleurer maisno final cetai une fete un peut comme interville oubon joue avev la vachette mais les boule koi je suis sur que la povre bete etai teroriser !

  4. Phébus des Tours 29/08/2010 à 10:50:37

    Vive la Catalogne, vivent les Canaries ! Comme quoi, il y a encore quelques raisonnables qui s'en prennent à ce lobby qui reste (hélas) un des plus puissants de France, avec celui des chasseurs... Ça serait superbe si l'on pouvait suivre l'exemple catalan !