Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

La Ferme des Aubris, un havre de paix pour les équidés maltraités ou abandonnés

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Débat

Une proposition de loi contre la tauromachie devant les députés ?

Une nouvelle proposition de loi contre la tauromachie devant les parlementaires

Deux parlementaires ont porté devant l'Assemblée Nationale un nouveau texte pour abolir la corrida. Une initiative soutenue par la Fondation 30 Millions d'Amis, qui lutte depuis de nombreuses années pour faire cesser ce spectacle cruel.

Deux parlementaires ont porté devant l’Assemblée Nationale un nouveau texte pour abolir la corrida. Une initiative soutenue par la Fondation 30 Millions d’Amis, qui lutte depuis de nombreuses années pour faire cesser ce spectacle cruel.

Muriel Marland-Militello, députée UMP des Alpes-Maritimes (06), et Geneviève Gaillard, députée PS des Deux-Sèvres (79), ont présenté une proposition de loi commune afin d’interdire définitivement la corrida sur le territoire français (09/06/10). C’est plus particulièrement le troisième alinéa de l’article 521-1 du Code pénal qui est dans le collimateur des deux élues : il autorise en effet les sévices graves envers les animaux « lorsqu'une tradition locale ininterrompue peut être invoquée ». Les deux parlementaires proposent de supprimer purement et simplement cette exception.

Une nouvelle proposition de loi contre la tauromachie devant les parlementaires

Des méthodes d’un autre temps

Selon Muriel Marland-Militello, vice-présidente du Groupe d'études à l'Assemblée nationale sur la protection animale, rien ne peut justifier la corrida : « C’est une banalisation de la souffrance qui n’est plus en phase avec la loi. Les traditions doivent correspondre aux mœurs d’une époque, et notre société moderne ne peut plus tolérer cette violence ». Quant aux retombées économiques, souvent invoquées par les pro-corrida, l’élue rappelle que « l’Etat verse des subventions pour maintenir une activité qui a perdu son public ». Et en raison des nombreux touristes qui boycottent les villes où se déroulent ces spectacles, la députée s’interroge : « Où est le profit des soi-disant villes taurines ? ».

Si les deux parlementaires ont déjà le soutien de plus d’une cinquantaine d’élus et d’un collectif de vétérinaires et d’associations de protection animale, elles doivent néanmoins affronter un lobby minoritaire mais influent. « Leurs méthodes sont à la hauteur de ce qu’ils défendent », dénonce la députée des Alpes-Maritimes. Tentatives d’intimidation, menaces d’exclusion... En novembre 2009, des députés et des sénateurs français iront même jusqu’à envoyer au Parlement de Catalogne une pétition pro-corrida avec des signataires fictifs, décédés, et même ouvertement opposés à la corrida !

Deuxième tentative en six ans

En 2004, un texte similaire avait déjà été présenté devant la représentation nationale mais n’avait pas été inscrit à l’ordre du jour, passage obligé pour qu’une proposition de loi soit soumise au vote des députés. « Le lobby taurin sait parfaitement que si la loi est inscrite à l’ordre du jour, elle a de très bonne chance de passer, explique Muriel Marland-Militello. Je vais faire tout mon possible pour que cette fois, le président du groupe UMP à l’Assemblée et le président de l’Assemblée nationale [Jean-François Coppé et Bernard Accoyer, NDLR] prennent leurs responsabilités. »

En Espagne, où la tradition taurine est pourtant très forte, plus de 70 municipalités se sont déclarées anti-corrida, dont la capitale catalane, Barcelone. En France, un sondage* indique que 50 % des Français sont favorable à une telle interdiction.

Lire la proposition de loi

Consultez nos actions contre la corrida.

La Fondation 30 Millions d’Amis tient par ailleurs à disposition du public une plaquette d’information sur la corrida, fournie sur simple demande (par courrier à l’adresse suivante : Fondation 30 Millions d’Amis - 40 Cours Albert 1er, 75008 Paris – ou par téléphone au 01 56 59 04 44).

*Sondage IFOP réalisé du 27 au 28 septembre 2007 sur un échantillon de 1 005 personnes représentatif de la population française âgée de 15 ans et plus.

Photo vignette : © Jean-Luc Bobin - Fotolia.com
Photo intérieure : © Patrick PATT - Fotolia.com

Commenter

  1. marine07110 16/07/2010 à 04:36:11

    je trouve ca triste que a notre époque encor les gens paye leur place pour regarder un spectacle ou des animaux se font tuer  cruellement!!!!!

  2. Bouddica 06/07/2010 à 18:14:21

    je déteste et le mot est bien faible la corrida et toutes celles et ceux qui y participent de près ou de loin. Comment se fait-il qu'avec toutes ces actions menées contre cette barbarie depuis des décennies, qu'avec le mal que certains et certaines se donnent depuis des années, on puisse encore entendre parler de notion de "tradition ininterrompue" ? Quelle honte quel malheur quel désastre !!au nom de quoi ? au nom de l'horreur?

    Arrêtons ce massacre, que ceux qui en ont le pouvoir, abolissent cette soit disant tradition...tradition de quoi? de la mort? de la régression de l'être humain? On peut aligner comme celà toute une ribambelle de mots plus forts et plus touchants les uns que les autres...

    On peut souhaiter une réelle prise de conscience sur cette barbarie. Que les publics qui font "leur beurre" en se cachant derrière des mots comme tradition ininterrompue changent de cap ....YellYellYell

     

  3. sarnoaouf44 26/06/2010 à 13:13:22

    La France ne peut pas continuer à accerpter de cautionner les corridas sous pretexte de perpetuer des traditions ancestrales. Il est grand temps de réagir !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  4. Mandy75 24/06/2010 à 11:22:15

    Je trouve ça cruel pour commencer, je déteste la corrida. 

    J'ai grandi dans le Sud de la France dans une région (Toulouse) où il y a la corrida et il y a un truc que je ne comprend pas "tradition" désolé mais ce n'est pas une tradition française.

    Quand je suis allée dans une Feria sans corrida j'ai pensé que c'était une fête espagnol pas française, quand je vais manger japonais je ne pense pas que c'est notre tradition mais la leur. 

    Mais bon pour les pro corrida on est en Espagne, en Andalousie en plus...

    N'importe quoi !

    Vraiment ridicule !

     

    Ce texte de loi comme il est actuellement est sans sens, j'ai appris qu'on était espagnol dans le Sud de la France ! 

  5. wahou 22/06/2010 à 14:55:35

     Les taureaux de cette ganadería sont généralement considérés comme les plus dangereux, les plus fougueux et les plus combatifs (ils sont aussi des animaux traditionnellement très hauts sur pattes ce qui en fait des adversaires difficiles à maîtriser). Cette ganadería s'honore d'avoir donné le plus grand nombre de taureaux graciés pour leur combativité. Fondée en 1849 par Antonio Miura, elle appartient encore aujourd'hui à Eduardo et Antonio Miura, descendants du fondateur. En 1879, le taureau de race navarraise Murciélago (« chauve-souris »), de la ganadería de Joaquín del Val, a été gracié pour sa combativité et ensuite offert à Antonio Miura. De lui descendent nombre de taureaux de cet élevage prestigieux. Mais le plus connu reste Catalán élu meilleur taureau du XXe siècle par l'ensemble des observateurs taurins. Un autre nom reste dans les mémoires est celui d'Islero, responsable de la mort de Manolete.

  6. Phébus des Tours 20/06/2010 à 18:22:53

    Ça ne serait pas trop tôt ! Ces pauvres bêtes ne méritent pas de souffrir le martyre pour le plaisir de quelques sanguinaires ! J'espère très fort que cette pratique barbare sera enfin abolie et disparaîtra définitivement de notre pays, que je juge de toute façon peu respectueux des animaux (voyez les lois sur la chasse, nos voisins d'Europe sont beaucoup plus sévères). Pour une fois je serai fière d'être Française ! La "Patrie des Droits de l'Homme" se doit aussi d'être le pays des droits des animaux

    Effectivement, quand je pense que l'on apprend même aux enfants, dans ces soi-disant "écoles", l'art de massacrer... Et après, on nous rebat les oreilles avec la protection de l'enfance et la banalisation de la violence ! Il faut en effet une loi et en urgence !

  7. adeline31270 18/06/2010 à 22:07:48

    on le saura quand si c aprouvé ou non ?

    jespere en tout cas, que cela changera enfin les choses .

  8. Angelka 17/06/2010 à 17:26:02

    Enfin, j'espère que cela va bouger et je serai alors fière de mon pays !!!! Oui, il faut abolir la corrida. Comment peut-on assister à un tel spectacle qui ne reflète que souffrance, terreur et barbarie ? C'est une honte et cela me scandalise... et les écoles de tauromachie qui enseignent à des enfants la violence et la cruauté...c'est pour moi tout simplement INCONCEVABLE !!!