Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

La Ferme des Aubris

La Ferme des Aubris, un havre de paix pour les équidés maltraités ou abandonnés

Le refuge de la Tuilerie

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Sauvetage

Ce lapereau abandonné à la gare de Reims est sauvé par une voyageuse

Une jeune lapine, amenée directement au siège de la Fondation, a été adoptée presque immédiatement. © Fondation 30 Millions d'Amis.

Un lapereau découvert dans la rue, aux abords de la gare de Reims (51), a été sauvé par une voyageuse qui l’a confié à la Fondation 30 Millions d’Amis. Adoptée, la petite lapine vit aujourd’hui auprès d’un congénère.

Cadeau de Noël abandonné dès les premiers jours de l’année sur le trottoir ? Ce petit lapereau, découvert transi sur la voie publique à Reims (51), doit son salut à une voyageuse qui s’apprêtait à prendre son train. « C’est en arrivant à la gare que je l’ai vu, tout tremblotant, confie la jeune femme. Mon train pour Paris était sur le point de partir, donc je n’ai pas eu le temps de tergiverser : je l’ai pris sous mon manteau ! » Une fois à destination, la trentenaire décide de se rendre directement au siège de la Fondation 30 Millions d’Amis, au cœur de la capitale. « J’ai réagi instinctivement. Le laisser dans la rue, à cette période, c’était la mort assurée », rapporte-t-elle. « Mais je n’ai pas la possibilité de le garder, je préfère vous le confier ; il sera entre de bonnes mains ! »

Légère hypothermie

Prise en charge par un des juristes de la Fondation, la petite lapine est emmenée directement chez un vétérinaire. Le bilan est rassurant : le jeune lagomorphe souffre d’hypothermie légère et doit prendre rapidement du poids pour être complètement hors de danger. Plus de peur que de mal, donc, compte-tenu des circonstances de sa découverte et de son très jeune âge. Après une période d’observation, le petit animal a été confié à une famille d’accueil qui venait d’adopter Sirius, un autre lapin.

Baptisée Pégase, la petite lapine ne va donc manquer ni de soins, ni d’amour ! « J’ai eu peur qu’il y ait de l’agressivité de la part de Sirius, mais absolument pas : Pégase est tout le temps blottie contre lui et, quand ça n’est pas le cas, elle le cherche… » Adoptions responsables… et réussies !