Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

La Ferme des Aubris, un havre de paix pour les équidés maltraités ou abandonnés

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Protection

Des félins numériques remplacent (enfin !) les tigres de Fort Boyard

Enfin ! Les célèbres tigres vivants de Fort Boyard laissent place à des félins en 3D. ©DR/Facebook

L’émission Fort Boyard qui avait annoncé, début 2022, se séparer de ses tigres pour répondre aux préoccupations croissantes sur le bien-être animal, vient de révéler les images de leurs successeurs : des félins en 3D. La Fondation 30 Millions d’Amis se réjouit de cette évolution : l’aboutissement d’un combat mené de longue date par les ONG de protection animale.

Des félins, oui… mais en 3D ! La célèbre émission Fort Boyard (France 2) vient de dévoiler, en images, les successeurs numériques des tigres de Félindra qui gardent la salle du trésor depuis 32 ans.

« Au début on a pensé à mettre des images d’archives des tigres mais on s'est dit que ce serait bizarre pour le public, puisqu'il savait que les animaux n’étaient plus là, confie Guillaume Ramain, producteur artistique de l’émission, dans les colonnes du Huffington Post. On a finalement opté pour des statues de tigres dans la salle du trésor et on a décidé de les animer pour leur donner vie à la manière des gargouilles dans Le Bossu de Notre-Dame ou des créatures dans Les Animaux Fantastiques ».

Le fruit d’un long combat pour la fin de la captivité des animaux sauvages

Début 2022, face à « l’évolution des mentalités quant à la présence des tigres dans Fort Boyard », la société Adventure Line Productions (ALP) avait annoncé la retraite de Kashmir et Tosca, les deux félins – âgés de 9 et 3 ans – exhibés dans l’émission. Une décision dont s’était aussitôt réjouit la Fondation 30 Millions d’Amis qui a œuvré de longue date pour l’interdiction de l’exploitation des animaux sauvages à des fins de divertissement.

Ce long combat, mené en concertation avec d’autres ONG de protection animale, a finalement porté ses fruits à travers la loi du 30 novembre 2021 visant à lutter contre la maltraitance animale puisque ses dispositions prévoient, entre autres, la fin progressive de la captivité d’espèces sauvages utilisées à des fins commerciales. Plus particulièrement, le législateur a interdit, dans un délai de 2 ans, la présentation d’animaux non domestiques « lors d’émissions de variétés, de jeux et d’émissions autres que de fiction » (article L. 413-13 du code de l’environnement).

Les tigres pris en charge par leur éleveur-propriétaire

« La production de Fort Boyard n’a donc fait que se conformer à la législation, avait nuancé Reha Hutin, Présidente de la Fondation 30 Millions d’Amis. Certes avant l’échéance prévue, mais seulement après la promulgation de la loi ». La productrice de l’émission, Alexia Laroche-Joubert avait alors annoncé que les animaux demeureraient auprès de leur éleveur-propriétaire Thierry Leportier, ALP et France Télévisions s’engageant à lui allouer une somme pour assurer aux animaux « tous les soins nécessaires » et « une fin de vie dans le respect de la dignité animale ».

La Fondation 30 Millions d’Amis regrette toutefois que la production n’ait pas plutôt opté pour un transfert vers un sanctuaire, seul à même de permettre aux félins de finir leur existence en semi-liberté, en adéquation – relative – avec leurs besoins naturels. En février 2022, quatre lions, saisis par la Fondation 30 Millions d’Amis dans un cirque en Bretagne, avaient justement été transférés depuis le refuge partenaire de Tonga Terre d’Accueil (Loire) vers un sanctuaire sud-africain où ils poursuivent leur existence en toute quiétude.

Commenter

  1. Bandy86 11/07/2022 à 16:28:30

    Enfin, c'est pas trop tôt. C'est une bonne nouvelle. J'espère que les vrais tigres sont dans un endroit ou ils pourront finir leurs jours en toute tranquilité.

  2. Clairette2 07/07/2022 à 06:51:18

    Le combat pour sauver tous animaux de cirques ou de spectacles est encore loin d'être terminé - il faut continuer à se battre pour sauver ces malheureux qui n'ont pas leur place dans les cirques ou au Puis du Fou (tout ça pour le plaisir de certains individus )

  3. Clairette2 07/07/2022 à 06:51:14

    Le combat pour sauver tous animaux de cirques ou de spectacles est encore loin d'être terminé - il faut continuer à se battre pour sauver ces malheureux qui n'ont pas leur place dans les cirques ou au Puis du Fou (tout ça pour le plaisir de certains individus )

  4. nous pour eux 06/07/2022 à 15:04:36

    SUPER ! Et une maltraitance en moins et super cette interdiction de présentation d'animaux non domestiques lors des émission de variétés, de jeux et d'émissions d'autres que de fiction !

    Juste dommage qu'il faut attendre un délai de 2 ans..