Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

La Ferme des Aubris, un havre de paix pour les équidés maltraités ou abandonnés

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Protection

Don du sang : nos 30 millions d’amis aussi peuvent sauver des vies !

Chez les chiens et chats, le don du sang peut sauver des vies. ©AdobeStock /DragonImages

À l’occasion de la « Journée Mondiale du Don du Sang » – le 14 juin – 30millionsdamis.fr sensibilise les maîtres d’animaux : nos compagnons peuvent eux aussi sauver des vies ! Une procédure sans danger pour le donneur, pourvu que celui-ci satisfasse quelques critères.

Un acte vital ! À l’instar des humains, des animaux blessés ou malades peuvent nécessiter une transfusion sanguine en urgence. Le don du sang est donc un geste essentiel pour de nombreux chiens et chats.

Un geste salvateur pour de nombreux animaux en détresse

Les transfusions sanguines peuvent effectivement sauver la vie d’animaux en situation d’urgence vitale, en cas d’hémorragie accidentelle ou chirurgicale, d’intoxication aux anti-coagulants, de morsure ou d’anémies sévères. Au CHV Massilia (Marseille), Praline, une jeune cocker victime d’hémorragies multiples, a survécu à une thrombopénie grâce à son « frère de sang » : Harley, un Leonberg de 2 ans, qui donnait régulièrement son sang. Après son traitement, la petite rescapée n’a pas manqué de remercier son sauveur d’une petite léchouille ! « C’est tellement généreux, merci à ce gros toutou ! », s’émeut Dimitri, le maître de la convalescente.

En règle générale, « pour le receveur, la première transfusion a de bonnes chances de bien marcher, assure la Dr vétérinaire Brigitte Leblanc, jointe par 30millionsdamis.fr. Il peut néanmoins y avoir des risques secondaires d’allergie avec des démangeaisons et des œdèmes. D’où la nécessité de le surveiller ». Et si le groupe sanguin du donneur peut être différent de celui du receveur chez le chien ; en revanche, la situation est plus complexe chez les félins. « Il n’est pas facile de trouver le groupe sanguin en urgencedonc on effectue un premier test de compatibilité : le cross matching, explique la vétérinaire. En l’absence de donneur, un chat peut recevoir, une fois dans sa vie, du sang de chien si ce dernier est compatible. »

Pour le donneur, l’opération est sans danger… sous conditions !

Pour s’assurer de l’absence de tout risque pour le donneur, celui-ci doit toutefois satisfaire quelques critères. En France, seuls peuvent être donneurs les chiens d’au moins 25 kilos et les chats de plus de 5 kilos, pourvu qu’ils soient âgés de 1 à 8 ans, en bonne santé, à jour de leurs vaccinations, vermifugés et traités contre les parasites.

S’il n’implique pas d’anesthésie, le prélèvement à la veine jugulaire peut nécessiter une tranquillisation. L’opération reste indolore, sans danger et ne dure que quelques minutes : « Un bon repas, du repos et ça repart ! », plaisante Dr Leblanc. Alors, si vous souhaitez que votre compagnon sauve des vies, n'hésitez pas à faire part de votre vœu à votre vétérinaire qui vous expliquera la marche à suivre.

Commenter

  1. Bandy86 15/06/2022 à 19:41:06

    Nous avions un vétérinaire en Charentes à Ruffec qui malheureusement est décédé maintemant et qui avait 3 bergers Allemand chez lui. Ces chiens donnaient leur sang souvent en période de chasse à d'autres chiens qui avaient été maltrités lors d'une chasse au sangliers par exemple, ou à des chiens qui avaient eu un accident. C'était vraiment quelqu'un de bien qui adorait son métier.

  2. pouguy 15/06/2022 à 19:18:34

    je ne connaissais pas du tout, je savais pas que ça existait pour les animaux, en tout cas c'est bon à savoir