Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

La Ferme des Aubris, un havre de paix pour les équidés maltraités ou abandonnés

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Coup de coeur

Des pompiers sauvent un chat piégé à 15 mètres de hauteur !

Le chat se trouvait piégé dans l'arbre depuis plusieurs jours. Image d'illustration ©Max Bottinger /unsplash

Un « chat perché »… qui n’avait malheureusement rien d’un jeu ! A Pornichet (44), les pompiers sont intervenus pour secourir un félin piégé à une quinzaine de mètres de hauteur dans un arbre. Faute de succès avec les moyens habituels, les soldats du feu ont fait appel à une équipe spécialisée en « secours périlleux » pour leur prêter main-forte. L’animal a été remis sain et sauf à ses maîtres. 30millionsdamis.fr a contacté l’un des sauveteurs.

A situation exceptionnelle, moyens exceptionnels ! Le jour d’halloween, une famille inquiète se trouve réunie au pied d’un arbre. A l’extrémité d’une branche, à une quinzaine de mètres de hauteur, leur chatte – terrifiée – est incapable de redescendre. Une situation délicate qui perdure depuis déjà plusieurs jours. Contactés, les pompiers du SDIS 44 se dépêchent sur les lieux. Problème : tous les moyens traditionnels échouent à récupérer le félin… « J’ai été alerté par mes collègues qui ne parvenaient pas à accéder à l’animal, confie Cyrille, membre de l’équipe d’intervention spécialisée en « secours périlleux », joint par 30millionsdamis.fr. Je me suis rapproché d’eux pour savoir ce qu’il en était. Ils avaient demandé une grande échelle, mais cela n’avait pas suffi. »

L'équipe d'intervention a mis en place des cordages pour descendre le félin. ©DR

6 véhicules et une dizaine de pompiers mobilisés

 

Un animal dans un puits, sur une falaise ou au sommet d’un arbre : notre équipe est l’ultime recours.
Cyrille, pompier spécialisé en « secours périlleux »

La hauteur et la position du félin dans l’arbre requièrent en effet un autre plan d’action. « L’important était d’assurer à la fois la sécurité du personnel et celle de l’animal. (…) J’ai mis en place avec mon équipe une technique simple : avec des cordes, nous sommes montés dans l’arbre pour accéder à l’animal et pouvoir le redescendre en sécurité, explique Cyrille. On avait prévu des croquettes pour l’attirer. Nous l’avons pris et mis délicatement dans un sac. » De retour sur le plancher des vaches, « Minette » semble en bonne santé. « L’animal n’était pas blessé, mais visiblement il attendait avec impatience que quelqu’un vienne le chercher, sourit le pompier. Les enfants, eux, étaient aux anges ! » Au total, six véhicules et une dizaine de pompiers ont été mobilisés.

« La prise en charge des animaux fait bien sûr partie de la mission des "secours périlleux", même si ce n’est pas forcément fréquent que l’on fasse appel à nous, précise le soldat du feu. Presque tous les départements de France disposent d’équipes animalières, c’est-à-dire de pompiers spécialisés pour prendre en charge tous types d’animaux, des chats et des chiens jusqu’à la faune sauvage. Mais quand cela dépasse leurs compétences, par exemple lorsque l’animal se trouve dans un puits, sur une falaise ou trop haut dans un arbre comme dans le cas présent, notre équipe est l’ultime recours pour leur donner un coup de main. »

La Fondation 30 Millions d’Amis salue le travail de ces équipes d’intervention ayant à cœur de protéger nos compagnons, à l’instar des sapeurs-pompiers d’Ajaccio (Corse) qui ont récemment secouru une chienne tombée de la jetée d’un port, ou encore du SDIS 13 et des secouristes-spéléologues venus à la rescousse d’un chien piégé au fond d’un puits.

Commenter

  1. catherinebambi 18/11/2021 à 11:05:04

    Bravo à ces pompiers qui font toujours preuve d'un grand courage.

    Mais est-ce une obligation pour les pompiers d'intervenir dans de tels cas pour un animal ou le font-ils volontairement.

    Il me semble, mais je me trompe peut-être, que dans un cas dont on m'a parlé, les propriétaires d'un chat ont du faire appel à des professionnels qui taillent les arbres pour récupérer leur animal.

  2. Bandy86 17/11/2021 à 22:27:50

    Bravo à ses hommes qui sauvent les vivants, humains ou animaux. Ces hommes et femmes doivent être félicités et non attaqués comme dans certains quartiers non fréquentables. Un grand merci à eux.

  3. nous pour eux 17/11/2021 à 21:42:10

    Un grand grand merci à tout ceux qui ont tout mis en oeuvre pour le descendre. Une année j'ai eu le tour avec mon défunt chat, on le cherchait partour et il était dans un arbre à plus de 8 mètres de haut et moi qui ai peur du vide et un vertige fou, je ne sais pas comment j'ai fait, mais j'ai mit un gros vêtement sur moi et une fois arrivé en haut après plusieures tentatives j'ai réussis à le mettre sur mon dos et nous sommes redescendu ainsi ! C'était une folie mais je n'ai pas pu m'en empêcher et c'était un chartreux comme celui-ci ! QUE DU BONHEUR.... ENCORE MERCI aux pompiers

  4. pouguy 17/11/2021 à 18:24:57

    les popiers que je félicitent pour leur bravoure, sont mieux respectueux pour nos amis les animaux que la justice qui elle les ignorent complètement ou les prends pour des objets

  5. charbonnette 17/11/2021 à 17:47:51

    Grand merci à nos pompiers qui ne laisse jamais personne y compris nos amis les bêtes

  6. Polluxopoil 07/11/2021 à 18:12:37

    un grand merci à nos pompiers qui ne laisse jamais personne y compris nos amis les bêtes

  7. AnneV 05/11/2021 à 18:16:06

    J'aime les pompiers ! Pourtant les chats n'ont pas le vertige et redescendent aussi vite qu'ils sont montés !!!!! Une idée reçue sans doute !