Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

La Ferme des Aubris, un havre de paix pour les équidés maltraités ou abandonnés

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Maltraitance

Le massacre effroyable de dauphins perdure aux îles Féroé !

1428 dauphins ont été massacrés lors d'une chasse traditionnelle aux îles Féroé. ©Sea Shepherd

Aux îles Féroé, 1428 dauphins ont été tués lors de la sinistre chasse traditionnelle du grind : le pire massacre connu dans l'archipel... (13/09/2021). Une tradition que condamnent fermement les ONG de protection animale – dont la Fondation 30 Millions d'Amis – depuis plusieurs années.

1.428... C'est le nombre de dauphins massacrés dans d'atroces souffrances selon la tradition ancestrale danoise du "grind" (ou "grindadrap").  Cette pratique barbare consiste à acculer avec des bateaux un banc de petits cétacés dans une baie. Ainsi pris au piège, ils tombent alors entre les mains de pêcheurs restés à terre, qui les tuent avec des couteaux. 

S'il s'agit habituellement de dauphins-pilotes - globicéphales noirs -, cette année, ce sont plus d'un millier de dauphins à flancs blancs, dont la chasse est également autorisée, qui ont été à leur tour pêchés de la sorte dans un fjord près de Skala.

Un massacre à l'ampleur inhabituelle en 2021

Un responsable local aurait donné l'autorisation d'encercler puis de faire parcourir plus de 40 kilomètres à ce groupe de dauphins pour les rabattre sur la plage et les tuer... « Certains dauphins ont été broyés par les pales des bateaux, d'autres ont découpés vivants, fustige l'ONG Sea Sheperd. Un crime contre le Vivant et une honte pour l'Humanité ».

 

Un crime contre le Vivant et une honte pour l'Humanité.

Sea Shepherd

« Nous n'avons pas de tradition de chasser ces mammifères-là, il y en a généralement quelques-uns dans la chasse, mais nous n'en tuons normalement pas un si grand nombre, reconnaît un journaliste, Hallur av Rana (AFP). Cela semble assez extrême et il a fallu du temps pour les tuer tous alors que d'habitude c'est assez rapide ». Jamais une prise aussi importante n'avait été réalisée dans l'archipel... Les photos montrant plus d'un millier de cétacés ensanglantés sur la plage ont même engendré une vive émotion de la part des locaux dont 53% de la population s'oppose à la pêche de cette espèce. En 2020, près de 600 cétacés avaient été tués. 

Une barbarie défendue par les autorités féringiennes

Nonobstant l'intolérable souffrance qu'il implique, le "grind" continue d'être défendu par les autorités féringiennes : « S'il ne fait aucun doute que la chasse aux cétacés dans les îles Féroé est un spectacle dramatique pour les personnes peu habituées à la chasse et au massacre de mammifères, ces chasses sont néanmoins bien organisées et entièrement réglementées », a défendu un porte-parole du gouvernement de Torshavn (AFP).

Depuis plusieurs années, la Fondation 30 Millions d’Amis – aux côtés de nombreuses ONG de protection animale – condamne fermement cette tradition barbare. « Elle se perpétue depuis trop longtemps sans même que les autorités danoises ne prennent en compte les millions de voix qui s’élèvent pour demander que cesse ce bain de sang », déplore la Présidente Reha Hutin. Elle a déjà sollicité les parlementaires danois pour demander que le Danemark cesse de protéger ces massacres.

Commenter

  1. gavroche69 16/09/2021 à 11:14:28

    Une tradition aussi débile que cruelle de plus à l'actif de ces misérables humains...

    J'ai de plus en plus honte d'appartenir à une espèce aussi méprisante et stupide.

    Il y a eu des images de cette horreur sur ARTE et voir de très jeunes gamins carrément hilares, tellement contents de participer à ce carnage, ça fait froid dans le dos et montre bien que l'avenir n'est guère brillant.

    Quand je vois ça, je rêve d'un raz-de-marée gigantesque qui balayerait définitivement tous ces abrutis.

     

  2. arguos 15/09/2021 à 21:13:39

    ça devrait être condamné