Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

La Ferme des Aubris, un havre de paix pour les équidés maltraités ou abandonnés

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Buzz

La Fondation dénonce le massacre de 248 dauphins aux îles Féroé

Un bain de sang pour une tradition ancienne. © Sea Shepherd

Chaque année, le massacre de centaines de dauphins est perpétré au nom d’une tradition féroïenne. La Fondation 30 Millions d’Amis condamne fermement cet acte barbare.

Chaque année, les îles Féroé, province du Danemark, sont le théâtre d’une tradition meurtrière. Le « Grindadràp » qui signifie « mise à mort des baleines » consiste à tuer des dauphins globicéphales. Ces dauphins, aussi appelés baleines pilotes, sont naturellement curieux et apprécient la présence de l’homme. Ils sont donc loin de se méfier de lui et c’est ainsi que des dizaines de bateaux parviennent à les encercler pour les pousser à s’échouer sur des plages. Prisonniers, ils sont accueillis par de nombreux spectateurs qui n’attendent qu’une chose : pouvoir les assommer, les tuer à coups de harpons et parfois les dépecer. La viande de ces cétacés est ensuite consommée.

Depuis le 6 juin 2015, au moins 430 dauphins globicéphales ont ainsi été tués aux îles Féroé, dont 248 pour la seule journée du jeudi 23 juillet 2015, selon les chiffres officiels. Deux chasses ont eu lieu ce jour-là : la première sur les plages de Bøur, l’autre sur la plage de Tórshavn.

Les images insoutenables de ce massacre sont disponibles sur la page Facebook de l’ONG Sea Shepherd et une vidéo a été postée sur Youtube (attention, les images peuvent être choquantes pour un jeune public). On peut y voir des centaines de dauphins, baignant dans leur sang tandis que les observateurs paraissent ivres de joie.

Les associations de protection animale sont nombreuses à s’ériger contre ce massacre violent et barbare. Des membres de l'association de défense de la faune marine Sea Shepherd ont d’ailleurs tenté de perturber cette tradition et cinq d'entre eux ont été arrêtés par les autorités.

Une tradition bien protégée

En effet, le « grindadràp » est encadré par une loi qui règlemente la pratique et la protège des gêneurs. Les îles Féroé, province du Danemark, bénéficient d'une autonomie politique et ne sont pas tributaires des conventions signées par le Danemark. Ainsi, malgré la ratification par le Danemark des conventions internationales de Berne (1979, Ndlr) et de Bonn qui protègent le dauphin globicéphale, les îles Féroé peuvent continuer en toute légalité leur chasse.

« Ce bain de sang doit cesser »

En plus d’être légal, ce massacre est véritablement inscrit dans la tradition des îles Féroé. Il est donc d’autant plus difficile de le faire interdire. Toutefois, de nombreux médecins tentent de faire comprendre aux Féringiens que la consommation de la viande de dauphins représente un véritable risque sanitaire. En effet, ces cétacés n’échappent pas à la pollution au mercure, due aux nombreuses usines chimiques présentes dans cette région. Cet argument pourrait dissuader de plus en plus de Féringiens et peut-être amener les autorités à interdire la consommation de cette viande.

Reha Hutin, présidente de la Fondation 30 Millions d’Amis, « condamne fermement cette tradition barbare » et estime « qu'elle se perpétue depuis trop longtemps sans même que les autorités danoises ne prennent en compte les millions de voix qui s’élèvent pour demander que cesse ce bain de sang ». Elle vient d’ailleurs d'envoyé une lettre aux parlementaires danois pour demander que le Danemark cesse de protéger militairement ces massacres.

Commenter

  1. m.lep3141@gmail.com 27/08/2015 à 14:28:47

    Une honte !!! Et ils sont fiers d'eux? Je ne sais plus quoi dire tellement c'est horrible, lâche car ils profitent de la confiance des dauphins pour les massacrer. Une tradition ça ? Non c'est un acte injustifiable (tradition ou non), qui mérite sanction et qui devrait être interdit ! C'est d'autant plus déprimant et rageant de savoir qu'il est très difficile d'arrêter ça! J'espère qu'on va réussir a stoper la barbarie de ces hommes qui pensent qu'ils peuvent tout faire aux animaux comme ils le feraient a un objet ! 

  2. oxybm@hotmail.com 08/08/2015 à 23:35:11

    Morts à tous ces gens qui font des actes de barbaries aux animaux. Honte de mettre cela sur le dos des traditions. C'est... je ne trouve même pas de mots adéquates pour exprimer cela. En gros, tous ces pourris, qui se sentent supérieurs aux autres espèces, mériteraient les mêmes actes qui font subir. Et en prime, ils transmettent ces rituels aux descendances, que c'est monstrueux! Stop à tout cela!!!!

    Ne fait pas à autri, ce que tu ne veux pas que l'on te fasse.

    Un animal n'est pas une chose, mais un être qui a autant sa place sur Terre que l'être humain. Nous sommes tous égaux face à la Terre.

  3. Bîsounours37 04/08/2015 à 09:19:32

    c est lamentable, inhumain ,cruel et j en passe!! quelle honte !!!

  4. Mon10 03/08/2015 à 15:17:46

    Les traditions, qu'elles soient religieuses ou autres, sont bien souvent le reflet de la nature cruelle de l'Homme... Tradition, rime bien souvent avec régression.

    Je ne sais pas si ces dauphins souffrent où s'ils meurent sur le coup. S'il meurent rapidement, leur sort n'est que modestement plus cruel que les animaux d'élevage. Quoique peut-être moindre puisqu'avant de mourir, il n'auront pas vécu derrière des barreaux mais en liberté.

    La vidéo est insoutenable. Toutefois je crois que le fond du problème n'est pas que ces animaux soient tués (à part s'ils souffrent biensur) car nous en tuons des millions chaque jour pour remplir nos frigos, mais plutôt que des centaines de personnes jubilent en assénant des coups aux cétacés sans défenses et appeurés, un plaisir sadique, brutal, insoutenable. On voit même des enfants observer jovialement les plus vieux pateauger dans le sang... Quelle horreur...

    C'est ce plaisir qui est choquant. Les gingadraps, corridas et autres jeux brutaux révèlent cette jouissance atroce.

  5. frimousse 29/07/2015 à 15:58:26

    Absolument scandaleux, et tout cela au nom de la tradition ! C'est toujours la même chose : l'animal en paie un lourd tribut ! C'est révoltant !

  6. tinysoleil 29/07/2015 à 09:32:10

    Bonjour,

    Mais est-ce que l'on va arriver un jour à faire ou à obtenir quelque chose de concret pour arrêter tous ces massacres ? Il y en a plus qu'assez de ces horreurs, de la folie meutrière de ces assassins !

    En 24 h je viens de voir ces pauvres dauphins baignant dans leur sang et ces soi-disant humains qui sont très heureux de leur fait et je viens juste de voir aux infos de Télématin, cette ordure de dentiste américain qui vient de tuer et décapiter ce magnifique lion Cecil, qui avait 13 ans et faisait partie du Parc National du Zimbabwe où la chasse est interdite, et qui est très fier de ses trophées 

  7. fafafafa 28/07/2015 à 17:01:16

    AH ! je voulais rajouter une petite précision  : regarder bien la photo écoeurante avec une loupe si nécessaire et que voyez vous  que des mecs, et oui que des mecs : des gros, des maigres, des jeunes, des vieux, des blonds, des bruns,    "ils sont forts et fiers d'eux"...... c'est pareil pour les Corrida en Espagne...toujours des mecs.

    et pas une seule fille, elle est pas belle la vie ? pas une seule fille

    je suis très fière d'être une fifille....   je m'aime ! 

    c'était  un peu d'humour pour détendre le lecteur devant tant de connerie et tant d'horreur.

  8. fafafafa 28/07/2015 à 16:35:37

    tiens ! je croyais que les Danois étaient civilisés, et modernes en fait il sont trés en retard

    en ce qui concerne la protection des espèces. Ils faudrait les éduquer ils en ont besoin.

    Je ne suis pas prête à aller visiter leur pays !

  9. cgsiffi@gmail.com 28/07/2015 à 16:10:49

    Les traditions sont le pire fléaux de la régression humaine ! Images insoutenables et incompréhensible tout la non action des états dans ce désastre écologique et inhumain !