Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

La Ferme des Aubris, un havre de paix pour les équidés maltraités ou abandonnés

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Maltraitance

Le chien aspergé d’essence et brûlé vif en Ardèche n’a pas survécu

Le chien a lutté pendant deux semaines avant de succomber à ses blessures./Photo d'illustration - Pixabay

Tyler, un Pinscher de 2 ans, a souffert de multiples blessures sur le corps après avoir été brûlé par l’un de ses détenteurs dans la commune du Teil, en Ardèche (15/2/2021). Recueilli par une association et soigné par un vétérinaire, l’animal est mort après 15 jours de souffrances. Une plainte pour sévices graves a été déposée et la Fondation 30 Millions d’Amis se porte partie civile.

« Il s’est battu jusqu’à son dernier souffle. » Tristesse et colère sont perceptibles dans la voix de Christelle, responsable du refuge Les Amandiers à Lavilledieu (07), après deux longues semaines de lutte acharnée pour sauver Tyler.

Il a succombé à ses blessures après 15 jours de lutte

Le Pinscher de deux ans avait été aspergé d’essence et brûlé vif par l’un de ses détenteurs. C’est un voisin qui serait venu à son secours pour éteindre le feu à l’aide d’un seau d’eau. L’animal a malheureusement succombé à ses blessures…

« Il a vécu un véritable martyr, s’émeut Christelle. C’est d’une cruauté inouïe. Tous les jours, cela nous faisait si mal de le voir comme ça. C’était un chien adorable. Il ne se plaignait même pas. » Le vétérinaire a fait état de « brûlures profondes et étendues à plus de 50% du corps de deuxième degré pour la moitié, troisième degré pour l'autre moitié ». Dans la zone centrale, « la peau est cartonnée » tandis que sur le dos et le flanc gauche « les poils ont été brûlés ».

Plainte déposée pour sévices graves

Les circonstances exactes de cet acte de cruauté restent floues. Une enquête est toujours en cours pour en déterminer l’exactitude. Les détenteurs étaient déjà suspectés de plusieurs faits de maltraitance avant cet acte selon des témoignages du voisinage. Une plainte pour acte de cruauté et sévices graves a été déposée et la Fondation 30 Millions d’Amis se porte partie civile.

Cette histoire rappelle celle du chiot Iboo, grièvement brûlé par son maître à Marseille (19/2/2021). L’animal souffrait de brûlures au 3ème degré sur 80% de son corps. L’auteur présumé sera jugé le 8 avril 2021 devant le tribunal correctionnel de Marseille. A Saintes, en Charente-Maritime, c’est Django, un autre chiot qui a été torturé à mort par son maître et retrouvé le crâne et la mâchoire fracassés avec des traces de brûlures sur le corps (27/3/2021).

Commenter

  1. Eole84 02/05/2021 à 13:12:34

    Ils sortent d’où ces fous ? Pourquoi ont-ils des animaux ??? Que la loi soit appliquée sans complaisance pour de tels individus qui ne méritent aucune excuse !

  2. alagalopade@gmail.com 30/04/2021 à 04:50:40

    Les actes de maltraitances, sévices, cruauté... Sur animaux se multiplient et sont de plus en plus atroces. Et nous sommes au 21eme siècle, dans un pays soi disant "civilisé" !  Entre le double effet Covid / Confinement, et une justice aux abonnés absents avec des condamnations d'un ridicule désespérant et inefficace, les animaux sont encore et toujours les victimes innocentes de pervers et de sadiques refoulés. RIP courageux Tyler. Tu n'auras pas eu le bonheur de connaître la bienveillance dans une famille aimante. 

  3. GUYETJOS 12/04/2021 à 19:17:55

    [***]Nous qui pleurons  

    toujours le décés de notre chatte Capucine partie rejoindre les anges en décembre. Et la justice 

    elle ne sert à RIEN

     

     

     

  4. Winmachine 11/04/2021 à 14:12:09

    La personne qui exerce, publiquement ou non, des sévices graves, ou de nature sexuelle, ou qui commet un acte de cruauté envers un animal domestique, ou apprivoisé, ou tenu en captivité, encourt 2 ans de prison et 30 000 € d'amende.

    Il faut faire des exemples !

  5. phoenix35 10/04/2021 à 17:26:55

    A vomir...

    J'espère que cette o****e sera femement condamnée !!

    [***]

  6. Gigi2A 09/04/2021 à 23:03:14

    L'horreur absolue

    Honte à ces barbares

    À quand une vraie justice pour empêcher ces t***s de faire souffrir les chiens et chats

     

  7. Maurin.séolane 09/04/2021 à 16:53:14

       

    1. bourreau [***]. Et cette justice qui ne sert à RIEN. 
    2.  

  8. monique.bosquet@neuf.fr 09/04/2021 à 11:33:10

    J'espère que les coupable seront enfin punis à la hauteur de leurs atrocités. 

  9. Nana62 08/04/2021 à 17:14:23

    une o****e celui qui a fait cela [***]

  10. catherinebambi 08/04/2021 à 17:09:32

    Le niveau intellectuel dans notre pays a été énormément régressé depuis des dizaines d'années.

    On commence à voir de plus en plus que les réseaux sociiaux comportent le pire.

    En réalité un très grand nombre d'utilisateurs de ces réseaux n'a absolument rien à raconter. Beaucoup de gens lisent et écrivent avec beaucoup de difficultés. Leur vie est un désert. Il faut donc aller trouver dans des atrocités le moyen de se faire remarquer. Faire souffrir c'est toujours très bien accordé avec la bêtise. Quoi de mieux que des animaux sans défense qui n'ont rien d'autre que leur vie sur notre terre, qu'on leur prend la plupart du temps.

    Mais à côté de cela il y a de grand progrès pour la condition animale, les animaux domestiques ne sont plus des meubles. Il reste à faire la même chose pour les animaux sauvages. C'est une immense avancée. Il y aussi les condamnations pour maltraitance qui, il n'y a pas si longtemps que cela, n'existaient pas.