Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

La Ferme des Aubris, un havre de paix pour les équidés maltraités ou abandonnés

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Coup de coeur

Le chaton mascotte du commissariat de Nancy a été adopté !

Abandonné sur le parking du commissariat de Nancy, un chaton a été recueilli et choyé par les agents de police, puis adopté par l'un d'eux ! ©DDSP54

Abandonné sur le parking du commissariat de Nancy (54), un chaton tigré aux yeux perçants a été recueilli par les agents. Nourri et choyé, il est même devenu la mascotte des policiers… avant d’être adopté par l’un d’entre eux ! 30millionsdamis.fr a recueilli le témoignage de ceux qui ont pris, sous leur aile, ce laissé-pour-compte.

Amaigri, affamé et négligé… un chaton abandonné a été découvert dans un état déplorable sur le parking du commissariat de Nancy (54). Heureusement, il a pu compter sur la bienveillance des agents de police qui ont tout fait pour prendre soin de lui.

Abandonné, un chaton a été recueilli et choyé par des policiers

C’est à la fin de l’été 2020 que plusieurs agents du Groupe d’Appui Judiciaire (GAJ) de la ville de Nancy ont découvert un petit félin laissé à son triste sort, sur le parking du commissariat. Son regard apeuré et son pelage tigré ont ému les policiers nancéiens. Face à sa maigreur, ces derniers l’ont immédiatement nourri et abreuvé pour le revigorer. « Sans se concerter, chaque équipe lui a quotidiennement fourni des rations de lait, de croquettes et de pâté, se réjouit le chargé de communication de la police nationale du 54, contacté par 30millionsdamis.fr. Un agent lui a même acheté un arbre à chat ! ».

Ce nouveau protégé a rapidement conquis les agents de l'hôtel de police, à l’unanimité, au point d’en devenir la « mascotte » ! « Tout le monde s’est attaché à cette petite boule de poils, se réjouit le chargé de communication. Et réciproquement : il est devenu de moins en moins craintif, en recherche constante de tendresse ». Baptisé Mirabelle, il a même fait l’affiche de la presse locale et des réseaux sociaux. 

Il vit aujourd’hui dans un foyer aimant !

Un engouement tel que le chaton a été adopté par l’un des policiers du GAJ. Il a aussitôt été ausculté et vacciné par un vétérinaire. Et, contre toutes attentes, lors de la visite médicale, Mirabelle s’est avérée être… un mâle ! Rebaptisé Typhon par son nouveau maître, il se porte à merveille. « Tout va bien pour lui, confirme le service communication.  Les collègues sont déçus de ne plus voir le greffier mais ravis de savoir qu’il vit aujourd’hui heureux dans une famille aimante ! »

Commenter

  1. puce62 05/12/2020 à 19:31:13

     

     

    Magnifique histoire, cela fait tellement chaud au coeur de lire cela.

    Merci et bravo à ces policiers au grand coeur, je suis tellement heureuse pour Typhon, une belle chance pour lui.

    Voilà ça change des horreurs que l'on peut lire de partout

    Messieurs les policiers de Nancy où je vais réguliérement vous pouvez être fiers de vous. 

    Un grand merci :-)))

     

     

  2. phoenix35 04/11/2020 à 19:58:53

    Une très belle histoire. Un grand merci à ces policiers et longue vie à Typhon !

     

  3. charbonnette 04/11/2020 à 17:42:50

    C'est émouvant et ça fait plaisir.

  4. Clairette2 04/11/2020 à 16:58:53

    Au moins une belle histoire dans ce monde actuelle

  5. Jacotte 04/11/2020 à 16:16:33

    Enfin une belle histoire. Longue vie à Typhon.

  6. murgod@outlook.com 04/11/2020 à 13:49:30

    Vraiment une belle histoire. On est bien content pour le chat!

  7. nous pour eux 04/11/2020 à 13:15:57

    Longue vie à Typhon ! Merci aux agents du commissariat sans eux il ne serait peut-être plus vivant à ce jour....

  8. Bandy86 04/11/2020 à 12:01:46

    Au moins une belle histoire, nous en avons besoin. Bravo à ces policiers, comme quoi ils peuvent être humains eux aussi et longue vie à Typhon.

  9. Millymagdalena 04/11/2020 à 11:05:31

    Il y a tellement de chats abandonnés dans les rues ... si seulement l'ensemble de la population pouvait prendre exemple sur cette histoire. Bravo pour la compassion de nos agents de police !