Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Hommage

En Alaska, une ourse sauvage connue des observateurs… abattue par un chasseur !

Speedy était une ourse de 15 ans, maman de 8 oursons. Elle a été abattue pendant la saison de chasse, fin 2019. ©Adrien Favre

Speedy, une ourse de 15 ans, vivait en toute quiétude auprès de ses oursons en Alaska. Elle a été tuée par un chasseur qui souhaitait en faire un trophée. Cette fin tragique vient tout juste d’être révélée par la presse américaine (28/09/2020). La Fondation 30 Millions d’Amis rend hommage à cette ourse majestueuse qui émerveillait à travers le monde à travers les clichés de photographes animaliers.

« Avec tristesse et dégoût, j´ai appris que cette femelle a été tirée par un chasseur qui voulait un trophée, déplore le photographe animalier Florent Nicolas, sur sa page Facebook. « C’était un ours incroyable ; cette histoire est tragique, a ajouté son confrère Adrien Favre sur 30millionsdamis.fr. J’en ai pleuré des jours. »

C’est aux abords de la rivière Chilkook, en Alaska, que vivait depuis 2004 cette femelle Grizzly, surnommée Speedy. Baguée, elle était à la fois connue des scientifiques qui l’observaient sous le numéro 235, respectée par les locaux et adulée auprès des photographes animaliers. « Elle était réputée pour son calme et sa placidité, relate A. Favre. Une véritable star locale ! ». Et pour preuve, en 16 ans, jamais aucun incident n’a été déploré ni par les riverains, ni par les touristes. Bien au contraire : « Perdre Speedy, c’est comme perdre un vieil ami, digne de confiance et fiable, s’est ému Dan Egolf, vice-président de l’Alaska Chilkoot Bear Foundation. Elle savait comment s’entendre avec les gens ! ».

Une ourse, maman de 8 oursons 

Speedy était également une très bonne mère. Maman de 8 oursons, elle a pu transmettre à sa progéniture les rudiments de la pêche au saumon, indispensable à leur survie ; cet instinct maternel, si protecteur chez les Grizzlys.

 

Il s’agit sans aucun doute de l’une de mes plus belles rencontres.

Adrien Favre - Photographe animalier

En septembre 2018, Adrien Favre et  ses amis – dont le photographe et guide Arnaud Marchais – ont vécu des moments privilégiés à l’observer avec ses petits. « En totale confiance, elle nous avait laissé les photographier, se souvient ce défenseur des animaux. Il s’agit sans aucun doute de l’une de mes plus belles rencontres dans ma vie de photographie animalier. » Une triste occasion pour le photographe de se remémorer les quelques lignes qu’il avait écrites le soir de leur rencontre : « Je n’ai pas vu la peur dans les yeux face à moi et c’est un sentiment unique. Une grande confiance entre deux mondes. Un grand partage entre le "sauvage" et l’humanité ».

« Une immense colère et une tristesse infinie »

Malheureusement, c’est peut-être cette confiance en l’humain qui aura fait de la plantigrade une cible plus facile lors de la saison de chasse. Car fin 2019, alors que l’ursidé s’était éloignée de la zone protégée, un chasseur a décidé de mettre fin à cette harmonie et de la tuer pour en faire un trophée de chasse.  « Il n’y a pas de mots, juste une immense colère et une tristesse infinie, tempête A. Favre. Une nouvelle étoile illumine les forêts d’Alaska. »

 

Les grands prédateurs sont en sursis.

Florent Nicolas - Photographe animalier

Alors qu’un ours pourrait vivre jusqu’à 30 ou 35 ans à l’état sauvage, l’âge moyen des décès oscillerait entre 5 et 6 ans en Alaska : « Plus de 40% de ces décès seraient imputables à la chasse, précise le photographe. Et ce, en toute légalité. » Un constat sans appel. « Les grands prédateurs sont en sursis, fustige Florent Nicolas. Nous manquons de respect pour cette incroyable nature. » Si Speedy n’est plus, sa beauté et sa pureté resteront néanmoins immortalisées à tout jamais, grâce aux clichés des photographes animaliers. La Fondation 30 Millions d’Amis salue le talent de ces artistes engagés qui, par leurs images et leurs mots, sensibilisent à la fragilité des animaux libres… mais chassés par l’Homme.

Commenter

  1. pouguy 17/10/2020 à 12:21:14

    tu parles d'un trophée, et puis ça ne m'étonne pas du tout dans cette région qui est américaine, [***] aucun respect de l'animal

  2. gavroche69 15/10/2020 à 19:12:16

    @PHILIPPE.FENIERES@YAHOO.FR :

    C'est curieux cette manie qui consiste à vouloir excuser voire justifier certains faits totalement volontaires et totalement  indéfendables.

    Une Éolienne n'est pas installée dans le but de tuer des oiseaux même si elle peut en tuer effectivement. Un chasseur tire pour tuer et rien d'autre, faut arrêter de chercher des excuses là où il n'y en a aucune.

    Quand un chasseur ose dire qu'il aime les animaux (ben oui, ça ose tout et j'ai déjà entendu ça) ça me fait penser à un pédophile qui dirait aimer les enfants, c'est du même niveau.

    Je vous rassure, je n'ai aucune envie de tuer des chasseurs, surtout pas pour en faire des trophées...

    La tête d'un wilkly schraen accrochée dans mon salon... Ben non merci... :-)

  3. PATNO 15/10/2020 à 15:26:57

    M. Feniere arrêtez avec vos leçons changez de site si la chasse ne vous paraît pas absurde en 2020 alors que 90% des animaux ont ou vont disparaître. Comment justifier cette mort?? Atroce et inutile?? Mettre une peau d'Ours dans son salon en guise de tapis??risible et pathétique sans parler de la tête accrochée au mur...  N'avez-vous pas d'enfants ou de petits-enfants ? vous voulez cet avenir pour eux sans animaux, sans diversité, avec les forêts qui se meurent? Enfant ne vous êtes-vous jamais allongé dans l'herbe les yeux dans le ciel, à croquer des cerises et des mûres sauvages...moi j'ai envie que ma descendance y ait encore droit...et je suis prête à tous les sacrifices pour ça 

  4. Bandy86 15/10/2020 à 01:16:08

    [***] Cette femelle ours était gentille et ne dérangeait personne.

    Un grand merci aux photograffes qui l'ont immortalisée. Nous ne l'oublirons pas. Repose en paix Speedy, tu es une grande dame ours.

  5. Philippe.fenieres@yahoo.fr 14/10/2020 à 23:56:06

    Monsieur qui a honte ou peur de mettre son nom, on a le droit de ne pas aimer la chasse ( même sans la connaître), quel rapport avec cet événement.

    ce que je ne comprends pas c'est les circonstances.

    quand à chasser pour se nourrir, c'est vrai qu'il est tellement plus hypocrite de se nourrir en laissant les autres tuer ( c'est une loi de la nature) ce qu'on mange.

    a quand les prédateurs vegans, les loups végétariens, les tigres herbivores ...

     

    c'ewt drôle comme les défenseurs de ce qu'ils croient etre la nature sont ceux qui la connaissent le moins.

  6. phoenix35 14/10/2020 à 20:28:15

    A Philippe.fenieres@yahoo.fr:

    Oui l'urbabisation, l'agriculture, la chimie, etc. peuvent etre en partie responsables de la destruction des habitats des animaux sauvages et donc de leur dispartition.

    Et alors ? Cela n'excuse pas l'acte et le comportement abject de ce chasseur qui a tue cette ourse simplement pour en faire un trophee !!

    Les chasseurs massacrent les animaux par plaisir !!

  7. chatmama 14/10/2020 à 18:49:16

    C'est à pleurer. RIP Speedy et que ton âme vienne hanter à jamais ce chasseur de trophée.

  8. AID 14/10/2020 à 14:56:58

    Monsieur Fenieres la chasse au trophée ou pour le plaisir (j.ai la nausée rien qu.en utilisant ce mot) est inutile et débile, la chasse pour manger quand on n’a que cette solution ok mais ce n’est certainement pas la situation de chasse de la majeure partie des chasseurs en Europe et en Amérique du Nord ... ils sont tellement plus beaux vivants ... quelle tristesse ... elle a payé la confiance qu’elle avait donnée à d.autres humains ... elle n’a pas dû être difficile à approcher ... quel exploit ... fierté mal placée ... j.arrete tellement je suis dégoûtée....RIP beauté 

  9. attid 14/10/2020 à 12:59:33

    Punition, nada !

    Normal, trophée = honneur d'un individu peu fréquentable.

    Honte = jamais, trop de deux pattes cad humain, aiment ce type de comportement.

    Moi : je vomis et je condamne.

  10. jean30 14/10/2020 à 11:50:02

    [***] Ce crime ne peut pas rester impuni. Et quoi ce type a tué en état de légitime défense ? C'est vômir. e trophé devra lui être confisqué et tous ces droits aussi