Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Faune

Une tortue marine vient pondre ses oeufs sur la plage publique de Fréjus

Les tortues Caouannes pondent rarement sur le littoral de France métropolitaine, mais ce phénomène pourrait se répéter à l'avenir avec la hausse des températures de surface en mer Méditerranée. ©Pixabay - Image d'illustration

(Avec AFP) - Un tortue Caouanne est venue pondre ses œufs au beau milieu de la plage des Sablettes, la grande plage publique au cœur de Fréjus (Var), a indiqué lundi 13 juillet 2020 le Réseau des tortues marines de Méditerranée française. 30millionsdamis.fr vous donne la marche à suivre en cas de rencontre avec l'une de ces infatigables navigatrices.

Cette ponte, rarissime en France métropolitaine, a eu lieu dans la nuit de vendredi à samedi, a précisé Sidonie Catteau, référente locale du Réseau des tortues marines de Méditerranée française (RTMMF), confirmant une information de Var-Matin. "Nous sommes allés nous assurer que la tortue observée sur cette plage avait bien pondu et, effectivement, nous avons vu en déblayant du sable les oeufs dans le nid à 20 cm de profondeur", a expliqué Sidonie Catteau, soulignant avoir aussitôt rebouché le nid une fois l'identification effectuée.

Des zones de reproduction modifiées sous l'effet du climat ?

Un dispositif de protection a été mis en place autour du nid et le personnel de la ville de Fréjus ainsi que celui de l'agglomération vont se relayer pour assurer la surveillance des lieux. Les traces d'une autre tortue ont également été observées ce week-end sur une autre plage de Fréjus, mais plus éloignée du centre-ville, à Saint-Aygulf, sans que les équipes de spécialistes dépêchées sur place ne puissent pour autant trouver de nid. En 2016 une tortue caouanne était déjà venue pondre sur cette même plage de Saint-Aygulf. Au bout de deux mois et demi, quatre oeufs avaient éclos et les tortues, aidées par les équipes scientifiques, avaient pu gagner la mer.

Jusqu'à présent les côtes françaises étaient surtout connues pour être des zones d'alimentation fréquentées par des individus subadultes, et non de nidification. Celles-ci se situent plutôt en Grèce, en Tunisie ou encore en Italie. Mais l'Observatoire des tortues marines de France métropolitaine note une activité de reproduction plus régulière depuis 2016 pour cette espèce protégée. Il en attribue la raison à l'augmentation de la température de surface en Méditerranée française ces dernières années.

Les gestes à adopter face à une tortue marine

En France métropolitaine, le recensement des tortues marines (sous l’eau, en surface ou échouées) est assuré par le Réseau Tortues Marines de Méditerranée Francaise (RTMMF), qui dépend de la société herpétologique de France en partenariat avec le Centre d’étude et de sauvegarde des tortues de méditerranée (CESTMED). L'organisation, qui dispose d'une équipe de sauvetage capable d'intervenir si l’animal est blessé, propose un formulaire à remplir par les observateurs bénévoles.

Les gestes à adopter face à une tortue marine sont les suivants : ne vous approchez pas de trop près, afin de ne pas risquer de la déranger. Notez le type de tortue observée (avec écailles ou sans), l’état de l’animal (vivant, blessé, mort) et la position géographique. Puis, si possible, photographiez-la (toujours à une distance raisonnable). Enfin, contactez le RTMMF, ou le CESTMED si la tortue est blessée (coordonnées ci-dessous).

Réseau Tortues Marines de Méditerranée Francaise
06.64.79.54.23 (Méditerranée continentale)
06.09.38.81.03 (Corse)
04.95.20.13.63 (CROSSMed)

CESTMED
06.66.51.57.37
ou 06.24.47.51.55