Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Coup de coeur

Elle retrouve son chat disparu…7 ans plus tôt !

Gengal n'avait qu'un an et demi quand il a disparu... Revenu auprès de sa maîtresse, il peut enfin jouir d'une vie paisible./DR

Une habitante de Plailly (Oise) a eu l’immense surprise de retrouver Gengal, son chat qui n’avait plus donné signe de vie depuis 2013. Grâce à l’identification, les deux amis sont à nouveau réunis pour leur plus grand bonheur. 30millionsdamis.fr a joint la maîtresse émue.

« Quand j’ai entendu la nouvelle, je tremblais. J’étais sous le choc ! » Sandy, une maman de 3 enfants, ne peut cacher son émotion en évoquant le bonheur incommensurable qu’elle a ressenti en retrouvant son chat, 7 ans après l’avoir perdu. Les miracles existent. 

Disparu juste avant un déménagement

Il faut remonter à 2013 pour retracer la terrible séparation entre une maîtresse et son félin d’à peine 1 an et demi. Sandy, qui vivait alors à Roissy-en-France (95) prévoit de déménager à Lyon (69) afin d’y rejoindre son conjoint. Quelques jours avant son départ, alors qu’elle prépare ses cartons, Gengal sort comme tous les matins. Problème : le chat Bengal ne rentre pas. Un matin passe, puis un autre… Rien ! « Mon inquiétude grandissait, ça ne pouvait pas plus mal tomber, relate la quadragénaire. Les jours défilaient et il ne revenait toujours pas. J’ai fait plusieurs allers-retours entre Lyon et la région parisienne, j’ai collé des affiches, j’ai posté sur les réseaux sociaux, j’ai alerté mes amis et les voisins… Rien n’y faisait. Mon chat avait disparu. » 

Les recherches durent plusieurs semaines mais ne mènent nulle part. Sandy doit se faire une raison : « Je me suis dit qu’on avait dû me le voler. Ou qu’il avait eu un accident. Tout est passé dans ma tête. J’étais tellement impuissante.» Année après année, la Francilienne voit sa famille s’agrandir, mais sans nouvel animal. « Je ne voulais pas revivre une perte. »

7 ans plus tard, l’impossible se produit

L’impensable intervient le 27 mars 2020. La France est en plein confinement en raison de la crise sanitaire du Covid-19. Sandy, qui a déménagé à Plailly, dans l’Oise, reçoit un coup de fil de la clinique vétérinaire de Bel Air, à Crécy-la-Chapelle en Seine-et-Marne. Gengal, qui était pucé, a été retrouvé ! Une habitante attachée à la protection animale a trouvé le chat errant et l’a amené à la clinique. « Je rentrais de balade avec mon chien quand j’ai vu ce pauvre chat assis à côté d’une poubelle, décrit Julia. Il faisait très chaud et il était vraiment mal en point. J’ai l’habitude d’aider les animaux en détresse alors j’ai pris ma caisse de transport et de la nourriture. Il a tout dévoré et s’est laissé faire pour aller chez le véto. »

Gengal a été retrouvé dans la rue par Julia, une habitante de Crécy-la-Chapelle./DR

« Je n’y croyais pas, revit Sandy. Mes rêves se réalisaient ! C’était incroyable. J’ai rappelé la clinique qui m’a demandé si je souhaitais le récupérer... Ils m’ont fait une attestation de déplacement et je m’y suis précipitée !!! Sur le chemin, j’ai été contrôlée et les policiers ont parfaitement compris ma situation. »

De l’importance de l’identification

Au moment de ses retrouvailles avec Gengal, Sandy le reconnait immédiatement. L’animal souffrait d’un abcès, d’une blessure à une patte et plusieurs pépins de santé. « J’avais les larmes aux yeux quand j’ai su que ces deux-là s’étaient retrouvés, lâche Julia. C’est une histoire qui m’a beaucoup émue. D’où l’utilité d’identifier ses animaux et de leur donner une importance même s’ils sont errants. »

 

Nous sommes une famille heureuse. Et Gengal, que j’appelle The Survivor (le survivant), nous le rend bien !

Sandy

Si le chat, qui va fêter ses 9 ans cet été, reste méfiant, il se réadapte petit à petit à la compagnie de sa maîtresse et des nouveaux membres de la famille. « Cela n’a pas été évident mais aujourd’hui, il s’entend super bien avec tout le monde, sourit Sandy alors que Gengal miaule derrière elle. Je suis vraiment reconnaissante envers cette personne qui a eu la générosité de l’emmener à la clinique vétérinaire. Et mon histoire prouve effectivement les bienfaits de l’identification. Aujourd’hui, nous sommes une famille heureuse. Et Gengal, que j’appelle The Survivor (le survivant), nous le rend bien! » 

Commenter

  1. Luna_Lovegood 06/06/2020 à 16:38:35

    Incroyable, histoire très touchante !

  2. Emilia CLÉ 06/06/2020 à 10:18:04

    Je trouve ça incroyable!!! Et et je suis plis qu’heureuse pour eux!!!

  3. potala 03/06/2020 à 12:13:25

    Super !!! Une belle histoire, ça fait du bien !!! Longue vie à Gengal avec sa maîtresse !!!

  4. Gerard-Gaby 01/06/2020 à 19:02:55

    Extraordinaire ! C'est un vrai bonheur que cette issue ! Un de mes fils a connu la même, lui la séparation a été moins longue, mais 8 mois tout de même, et il a retrouvé son minou en pleine forme car avait été "accueilli" par une famille sui n'avait pas pensé à faire vérifier s'il était pucé !