Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

La Ferme des Aubris, un havre de paix pour les équidés maltraités ou abandonnés

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Coup de coeur

Après le confinement, un Espagnol fond en larmes en retrouvant son âne

Quand elle entend Ismael l'appeler, Baldomera se précipite vers lui dans l'émotion la plus totale./Capture d'écran Youtube-baldomerayyo

Ces images des émouvantes retrouvailles entre un Andalou et son âne ne laissent personne insensible. Depuis le déconfinement, ils ne se quittent plus. 30millionsdamis.fr a retrouvé Ismael, qui est revenu sur ce moment d’émotion intense !

Ses larmes coulent à mesure que son âne approche. Dans le village bucolique de Borge près de Malaga (Andalousie), la scène des retrouvailles entre Ismael (38 ans) et Baldomera, une ânesse de 5 ans, a fait chavirer les réseaux sociaux. Il faut dire que les deux amis ont été séparés deux longs mois à la suite du confinement décidé par le gouvernement espagnol pour contenir la pandémie de Covid-19.

Les images des retrouvailles entre Baldomera et Ismael ont ému le monde entier./©Youtube-baldomerayyo

Durant le confinement, ils se voyaient en visio-conférence !

« Nous nous occupons de Baldomera en famille depuis qu’elle a 3 ans et quand l’heure du confinement a sonné, c’est mon frère qui s’est confiné avec elle, confie Ismael, contacté par 30millionsdamis.fr. C’était une déchirure car je ne savais pas combien de temps cela allait durer. Mais au moins, je la savais entre de bonnes mains. Nous faisions souvent des visio-conférences : moi dans mon salon, elle dans son pré, mon frère avec son smartphone ! Rien qu’en y repensant, ça m’emplit d’émotion… » A chaque annonce du gouvernement espagnol, l’habitant de Malaga espérait pouvoir franchir les 30 kilomètres qui le séparaient de son équidé.

 

Je n’ai pas pu m’empêcher de pleurer d’émotion !

Ismael

Ce n’est qu’à la levée du confinement le 18 mai 2020 que les retrouvailles tant attendues ont eu lieu. « À vrai dire, je m’étais préparé au fait que Baldomera ne fasse pas attention à moi, raconte l’Espagnol. Mais en fait, pas du tout : quand je l’ai appelée, elle est venue vers moi…. » Le souvenir de cet instant fait rejaillir l’émotion du quadragénaire : «  Elle a commencé à se coller à moi, à me caresser avec son nez. Je n’ai pas pu m’empêcher de pleurer d’émotion. Elle a braillé comme elle ne l’a jamais fait auparavant. Je crois que les images parlent d’elles-mêmes… Vous savez, ce sont deux animaux qui sont attachés l’un à l’autre et qui se retrouvent. Baldomera et moi ! »

Des retrouvailles qui font le tour du monde

La scène s’est propagée sur le web et la famille a reçu des milliers de témoignages de sympathie à travers l’Espagne et au-delà ! « Japon, États-Unis, Canada, Argentine… Baldomera a fait le tour du monde, s’amuse Ismael. Si ça peut donner une image de tendresse envers nos amis les animaux, ça aura servi. Depuis petit, on m’a appris à aimer la nature et la protéger. » Une passion qui amène l’Andalou a s’engager dans la protection animale. « Je me sens lié à tous les combat pour les animaux, confirme-t-il. Ils ont des sentiments et Baldomera le prouve. Notre rôle c’est simplement de nous en occuper, leur donner à manger, à boire et, surtout, énormément de tendresse. Ils nous rendent toujours plus que ce que nous leur donnons. » 

Profitant du déconfinement, Ismael et Baldomera arpentent le décor aride de l’Andalousie avec le vif espoir de ne plus jamais être séparés.

Commenter

  1. murgod@outlook.com 23/12/2020 à 23:07:41

    Me gusta mucho tambien!

  2. Potironne 17/09/2020 à 13:03:56

    *>>>bababi , Ils font la même chose avec les chiens et les chats, pour la fourrure. J'ai vu des vidéos de chiens dépecés vivants de leur fourrure, l'animal est encore en vie et conscient et cherche à se relever alors qu'il est totalement scalpé ! Impossible de déterminer si c'est un chien ou un renard, mais la souffrance est la même. Et ils ébouillantent ausi les chiens vivants, parce que, d'après eux, il faut qu'il souffre pour être meilleur à manger !! Il faut savoir aussi qu'ils commercialisent en Europe des fourrures de chiens en les faisant passer pour du raton laveur (racoon). Messieurs Dames, n'achetez pas de fourrure !

  3. Emilia CLÉ 06/06/2020 à 10:17:01

    Je trouve ça si triste qu’on ne puisse pas s’occuper de tout les animaux pendant le confinement mais le plus le pire est passé ils se sont retrouver et c’est trop mignon

  4. Bandy86 04/06/2020 à 23:44:30

    Le confinement a été dificile aussi pour les animaux, ils ne comprennaient pas pourquoi ils ne nous voyaient plus ou moins longtemps...

    Très belle retrouvaille, c'est ça le bonheur avec les animaux !!

  5. nous pour eux 04/06/2020 à 20:20:11

    Trop émouvant ! que du bonheur....

  6. Zigomard 04/06/2020 à 18:35:42

    C'est touchant, émouvant de voir les retrouvailles Ismael et Baldomera son ânesse. Je leur souhaite de ne plus jamais être séparés tous les 2.

  7. BABABIBI 03/06/2020 à 20:45:01

    Comme c'est beau ! A l'inverse je venais de regarder une autre vidéo nettement sympa diffusée par PETA France. Les chinois tuent les ânes à coups de masse sur la tête pour ensuite faire bouillir leur peau. Ecoeurant ! 

  8. corie57 03/06/2020 à 20:33:51

    Magnifique.  Quel bonheur de voir ça. Longue vie à tous les 2.

  9. pouguy 03/06/2020 à 18:43:57

    le confinement a été dur pour tout le monde, surtout pour les animaux et certaines personnes qui se sont crus abandonnés