Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Justice

L’homme qui avait traîné sa chienne à l’arrière d’une camionnette a été condamné !

Cheyenne a recouvré ses forces malgré le calvaire qu'elle a subi. Elle est désormais prête à être adoptée par des maîtres responsables. © /Le Républicain Lorrain (Gilles Wirtz)

Traînée sur plusieurs mètres derrière un véhicule... Le calvaire de la chienne Cheyenne a été condamné par la Justice. La Fondation 30 Millions d’Amis, partie civile au procès de l’auteur de cet acte de cruauté, avait demandé l’interdiction définitive de détenir un animal : une peine complémentaire qui a été prononcée par le Tribunal correctionnel de Vesoul.

Coupable ! L’homme qui avait fait subir un calvaire à sa chienne a été condamné par la Justice.  Cet octogénaire avait, en septembre 2019, traîné Cheyenne - une femelle Berger-allemand de 10 ans - derrière une camionnette sur près d’un kilomètre. Blessé à la mâchoire et à la hanche, les pattes en sang, le pauvre animal avait pu être transporté par les gendarmes à la clinique vétérinaire de garde. Un sauvetage rendu possible grâce à une quinzaine de voisins qui, choqués par la brutalité de la scène, avaient immédiatement donné l’alerte.

Il attachait sa chienne à l’arrière du véhicule « pour la punir »

L’association Défense Animale Belfort qui avait « pris soin » de Cheyenne avait porté plainte pour sévices graves et acte de cruauté ; des faits passibles de 2 ans d’emprisonnement et 30 000 euros d’amende, conformément à l’article L. 521-1 du code pénal. Lors de l’audience, l’individu a expliqué attacher régulièrement sa chienne à l’arrière de son véhicule pour la punir et la ramener après ses fugues, l’obligeant à courir sur une longue distance. « Il y a donc bien intention d’agir avec cruauté, a fustigé lors de l’audience Chantal Girot, Présidente de l’association Défense Animale Belfort. Il est essentiel que le prévenu soit mis face à son indignité de posséder des animaux, être vivants doués de sensibilité, qu’il en assume la responsabilité et les conséquences ».

Interdiction définitive de détenir un animal

Le 14 janvier 2020, l’octogénaire a été condamné par le Tribunal correctionnel de Vesoul (70) à 6 mois de prison avec sursis : « Cette peine est tout de même assez dure eu égard à l’âge du prévenu - 84 ans - et de son absence de casier judiciaire ; elle est relativement proportionnée et prend en compte la souffrance animale, confie Maître Xavier Bacquet, avocat de la Fondation. Il faut surtout se satisfaire de l’interdiction définitive de détenir un animal qui a été prononcée par le Tribunal ».

Depuis les faits, Cheyenne a été soignée et placée en refuge, aux côtés de son congénère Bobby, lui aussi retiré de la garde de l’octogénaire. Elle a repris des forces - 7 kilos en 3 mois ! - et est désormais prête à l’adoption.

Commenter

  1. guilaine 80 16/01/2020 à 15:41:32

    Je suis pas d accort pas assez punir. Il a fait souffrir son chien il doit aller en prison c est toujours avec sursis je comprends pas c est honteux. Quelque soit l âge il a fait mal il est punir. Il faut des amendes à payer tout de suite la vous verriez sa changerai. C'est pour ça que sa continue on punir mais c'est pas assez tricte alors tout c est po******** se permettre beaucoup de choses

  2. Emilia324 16/01/2020 à 15:32:48

    CE n’est pas pas Normal qu’il et que ça comme amande et que 2ans de prison il faudrait plus ...! Le plus important c’est que cette chien ne va bien et en bonne santé qu’elle et une bonne famille

  3. TIAGNA 16/01/2020 à 11:33:51

    quelle honte !!!!  quel que soit l'âge un criminel est toujours un criminal !!!!

  4. Aïda 15/01/2020 à 20:23:01

    Pourquoi ce sa** type n'a t-il été condamné qu'à du sursis ? C'est son âge qui le met à l'abri?   Sa pauvre chienne a t elle eu droit à un traitement en douceur ? Pour moi, c est clair: pas de pitié pour ce to********* !!! 

  5. Kenzy 15/01/2020 à 19:06:07

    J'espère que ce mo***** sera surveillé car malgré l'interdiction et malgré son âge il est capable de reprendre un chien pour se défouler dessus. Quand je lis qu'il a régulièrement traîner Cheyenne derrière sa voiture pour la punir ! j'en suis malade. Je viens de perdre la dernière de mes 3 chiennes BA, j'en souffre beaucoup. J'éprouve vraiment de la haine pour cet homme.

  6. AnneV 15/01/2020 à 17:55:56

    Ce type aurait du avoir une amende conséquente et finir sa vie en prison !!! Son âge ne l'a pas empêché d'agir comme un ta** !!

  7. daudge76 15/01/2020 à 15:36:10

    [***]

    Belle vie à ce gentil toutou.

    Qu'il soit heureux et entouré d'amour.

  8. chatmama 15/01/2020 à 14:47:16

    Une peine dérisoier face à la récurrence de cette torture et du calvaire de Cheyenne; ce tortionnaire le dit à chaque fois qu'elle fuguait et pour cause. Grâce aux témoins c'est un flagrant déli mais qui sait ce que cet homme lui faisait endurer comme autres maltraitances. L'âge n'est pas une excuse, j'espère qu'il a au moins payé ue amende sévère.

  9. invariant 15/01/2020 à 13:43:15

    PEINE QUE JE TROUVE TROP FAIBLE; SEULE SATISFACTION C'EST DE SAVOIR QU'IL A SOUFFLÉ PLUS DE BOUGIES QU'IL N'EN SOUFFLERA A L'AVENIR.

  10. Laurence711 15/01/2020 à 13:08:18

    bravo bravo bravo !! Une belle condamnation