Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Faune

Le gouvernement envisage l'ouverture de la saison de chasse… deux mois plus tôt !

Un projet de décret propose de retirer l'autorisation de chasse anticipée... Une mauvaise nouvelle pour la faune. /©Pixabay

Un décret relatif « à la maîtrise des populations de grand gibier et de leurs dégâts » permettrait de démarrer la chasse au 1er juin au lieu du 15 août. Les associations de protection animale, dont la Fondation 30 Millions d’Amis, s’insurgent contre cet énième cadeau fait aux chasseurs.

De moins en moins de répit pour la faune sauvage… et les usagers de la nature ! Dans une logique de distribution constante de cadeaux aux chasseurs depuis l’arrivée d’Emmanuel Macron au pouvoir en 2017, le gouvernement propose un décret qui pourrait permettre aux chasseurs de commencer à tirer… deux mois plus tôt.

« Feu à volonté dès le 1er juin ! »

Si la chasse au sanglier ou au chevreuil s’avérait déjà possible dès le 1er juin, elle était toutefois soumise à certaines conditions restrictives comme l’obtention d’une autorisation individuelle préfectorale de chasse anticipée. Ce décret, dont l’objectif est « la maîtrise des populations de grand gibier et de leurs dégâts », faciliterait cette chasse anticipée en supprimant l’autorisation préalable. « Dans les faits, la majorité des chasseurs attendaient la fin des vacances d’été pour ressortir le fusil, explique la Ligue Protectrice des Oiseaux (LPO), partenaire de la Fondation 30 Millions d’Amis. Grâce au nouveau décret en préparation, plus besoin d’autorisation préalable : feu à volonté dès le 1er juin. »

Une information confirmée par Pierre Dubreuil, directeur général de l’Office français de la biodiversité (OFB) : « La période de chasse reste la même, mais la question des autorisations préfectorales accordées pour pouvoir chasser le grand gibier à partir du 1er juin est supprimée. Il y a un très gros problème avec les sangliers, qui s'ajoute à d'autres problèmes pour les agriculteurs ».

« Un très gros problème » qui semble-t-il n’est plus si gros quand il s’agit d’élever des sangliers pour les chasses en enclos comme l’a montré cette enquête de l’Association de protection des animaux sauvages, partenaire de la Fondation 30 Millions d’Amis (14/09/2019). Pour rappel, entre 50 000 et 100 000 animaux sont détenus pour être chassés dans les 1300 parcs et enclos de France.

 « Des mesurettes sur la chasse à enclos »

La proposition de décret ne se limite pas qu’à l’extension de la saison de chasse. Après les multiples scandales autour de la chasse en enclos, le Ministère de la Transition écologique se voit en effet contraint d’imposer des règles… loin d’être suffisantes pour les ONG de protection animale ! « Ce sont des mesurettes qui se concentrent sur l’aspect sanitaire des enclos, critique Charles Holding, chargé de communication de l’Association de protection des animaux sauvages (ASPAS). Ce qui est aberrant avec ce décret, c’est qu’on laisse se poursuivre ces chasses à enclos et, dans le même temps, on simplifie la chasse aux sangliers. De plus, le mois de juin est une période critique pour la faune. C’est désolant. »

Une consultation publique concernant ce projet de décret est ouverte jusqu’au 3 mars 2020 et les avis défavorables pleuvent déjà. Avec plus de 8 Français sur 10 (82%) qui souhaitent – à minima – que le dimanche devienne un jour non chassé (Baromètre 2020 Fondation 30 Millions d’Amis/Ipsos), nos concitoyens expriment clairement leur refus de voir les périodes de chasse s’étendre.

Commenter

  1. ManonG11 03/03/2020 à 10:29:17

    La sécurité de tout le monde est en jeu. Mes parents habitent près d’une forêt, les chasseurs ne respectent pas la distance et passe devant chez eux les fusils non cassés. Ces pauvres animaux n’ont plus aucun répit alors qu’ils vivent tranquillement.

  2. PecheMelba09 02/03/2020 à 09:41:24

    la nature n'a plus de répit... et nous non plus amoureux de la nature...

    c est triste les lois se contredise un peu sur l evolution du respect animal...

  3. Clairette2 27/02/2020 à 21:25:58

    Encore du grand n'importe quoi. plus moyen de se promener tranquillement à l'automne la chasse, au printemps la chasse. C'est quoi ce gouvernement de m... les chasseurs se croient tout permis avec un fusil dans les mains ne peut on pas laisser ses pauvres bêtes en paix de plus au printemps une si jolie saison. je suis scandalisée d'entendre ça. Franchement ça ne me donne plus envie d'aller voter pour de pareils guignols qui ne comprennent rien un dame nature

  4. Chopinou 27/02/2020 à 11:39:10

    Et encore une idée débile de notre cher Gouvernement. Les amoureux de la nature n'ont plus qu'à rester cloîtrer chez eux aux beaux jours car sinon, c'est une balle qu'ils se prennent lors de leur promenade. Sans compter la continuité de la tuerie, de la barbarie à tous les niveaux pour les animaux. Vivement 2022 en espérant que cela change...

     

     

  5. gavroche69 25/02/2020 à 10:18:28

    Rien d'étonnant...

    On sait bien qu'entre notre président membre de la RAFDA (Rien A Foutre Des Animaux) et thierry coste le grand gourou du lobby de la chasse, c'est une véritable histoire d'amour.

     

  6. tyty82 24/02/2020 à 22:37:38

    À quand des politiques qui seront agir pour les droits des animaux et non des lobbies de ces c......de chasseurs tout comme les grands commerciaux de ovins et bovins se disant aimer leurs bêtes mais que jusqu'à que leurs bêtes soit dans les camions à bestio les amenant tout simplement à la barbarie de la viande! Quelle honte à l'être humain de laisser s'offrir les bêtes dans ces abattoirs comme le dernier démontré par la L.214 qui démontre les atrocités sur des veaux avant découpage sans que la bête soit morte!Quel monde vivons nous?c'est sûrement l'être humain la bêtes car les animaux qui subissent la débilité profonde de l'homme sous la protection des politiques qui s'enrichissent sur le dos des animaux ! Il faut que tout cela cesse très rapidement et sans délai car après se sera l'homme qui sera dans nos assiettes alors il faut voter en nombre au nom de nos amis les animaux. Merci

  7. AnneV 24/02/2020 à 18:49:26

    Au moins les chasseurs voteront pour lui !!! Quant aux autres.....Je ne donne pas cher de sa réélection !!!!!!

  8. lotus2003 24/02/2020 à 16:54:35

    Le gouvernement Macron devrait arrêter de faire des cadeaux aux chasseurs, c'est honteux mais surtout cruel. dehors Macron puisque lui aime les assassins d'animaux.