Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Justice

3 mois de prison avec sursis... pour avoir torturé 6 chatons !

L'homme a noyé et frappé à mort 6 chatons en avril 2019, à Draguignan. / Image d'illustration ©Pixabay

Pour avoir noyé et frappé à mort six chatons en avril 2019, un homme écope de 3 mois de prison avec sursis (05/09/2019). Une peine peu sévère au regard de la cruauté des faits. La Fondation 30 Millions d’Amis qui s’était portée partie civile salue néanmoins l’interdiction de détenir des animaux prononcée par le TGI de Draguignan (83).

Six chatons victimes d’une lente agonie… A Draguignan (83), un homme a été reconnu coupable d’avoir noyé et battu les animaux qui se trouvaient sur son terrain. « Une chatte avait fait ses petits dans son local à bois, et il a trouvé que cela sentait mauvais, rapporte Alain Manjard, responsable de l’association des chats de Draguignan qui a porté plainte. Il a prétendu que les chats étaient déjà en décomposition lorsqu’il les avait trouvés, avant de revenir sur son témoignage ».

Les organes des chatons ont éclaté sous les coups

Au moment des faits, une voisine ayant aperçu l’homme descendre avec un sac – puis le taper violemment plusieurs fois avant de le jeter à la poubelle – décide d’aller en vérifier le contenu. « Elle a failli vomir en découvrant les corps des chatons », relate Alain Manjard. A leur arrivée, les agents de la police municipale constatent qu’au moins deux chatons sont toujours en vie parmi les cadavres. « Le vétérinaire, qui a autopsié une partie des corps, a estimé que les chatons avaient agonisé pendant une demi-heure après avoir été noyés puis frappés encore vivants. Leurs organes ont éclaté sous les coups », précise Alain Manjard. Aucun d’entre eux n’a survécu.

« Ce sont des faits extrêmement graves, avec actes de torture, et qui pourtant n’ont donné lieu qu’à une CRPC [Comparution sur Reconnaissance Préalable de Culpabilité, NDLR]. Une procédure où ni les parties civiles ni les plaignants ne sont écoutés. C’est un déni de justice ! », déplore Alain Manjard. « Il faut tout de même noter la peine de 5 ans d’interdiction de détenir un animal, ce qui n’est pas anodin », nuance Me Xavier Bacquet, avocat de la Fondation 30 Millions d’Amis.

En 2017, l’homme reconnu coupable d’avoir torturé le chat nommé Chevelu à Draguignan avait quant à lui écopé de 6 mois de prison fermes en raison de son passé judiciaire.

Commenter

  1. barique-daisy 13/09/2019 à 08:59:36

    Puff 3 mois avec sursis , minable! il aurait du prendre 6 mois ferme (1 mois pour chaque chat)                                              quand a l'interdiction de detenir des animaux pendant 5ans vu qu'il y a pas de suivi et rien derriere il en reprendra puff...

  2. lety77 12/09/2019 à 14:18:53

    De la prison avec SURSIS et interdiction de détenir des animaux !! Une "pseudo peine", ridicule !! Les juges n'ont pas été à la hauteur !! Pour de tels individus (qui recommenceront de toute façon !!), il n'existe qu'UNE LOI... celle de LA LOI DU TALIION !!!

  3. guilaine 80 12/09/2019 à 13:51:04

    Ils y a vraiment des gens pas nette c'est honteux. Il mérite de la prison ferme. Demain c'est gens peuvent sans prendre à des enfants ou je c est pas quoi pourquoi du sursis. Il a quand même fait quelques choses de grave je comprends pas qu'on ne puni pas plus. Pauvres petites bêtes en attendant ils ont souffert et se salle tip sans sort bien. Je suis écœuré

  4. bichette 1963 12/09/2019 à 08:26:50

    c'est de la prison ferme qu'il lui faut à cet individu, il y a vraiment plus de nuisibles dans les humains

    que dans les animaux ( à méditer )

    un animal ne vous décoit jamais

  5. monique.bosquet@neuf.fr 11/09/2019 à 20:11:05

    Vous faites un travail admirable en ce qui concerne la punition de tous ces tordus et là je regrette que les 3 mois de prison soient avec sursis.

    Cordialement 

  6. MN74 10/09/2019 à 21:23:14

    La dégénérescence humaine !!

    Assez de tout ces individus qui se permettent de tuer ce qu’ils trouvent !!!!

    Perne prison ferme 2 ans avec interdiction immédiatement de détenir des animaux à VIE! 

  7. Emmadu33 10/09/2019 à 20:38:03

    Il serait bien maintenant que la loi autorise à ce que les noms et adresses de ce type de personnes soient connues de tous.

  8. puce62 10/09/2019 à 18:57:13

    INCROYABLE !!!! rien d'étonnant que les horreurs continuent!

    c'est presque donner le feu vert à ces tortionnaires, tueurs, massacreurs d'animaux!

    Ces pauvres chatons ne demandaient seulement qu'à vivre!

    C'est désespérant !!  

  9. Mnbvcx 10/09/2019 à 18:33:27

    Cet indvidu est un dégénéré et ne mérite aucunement l’appellation d’être humain. Quant à la justice, ou plutôt cette parodie de justice, elle n’a rien à lui envier, au mieux elle est complice. Pour un pays dit civilisé tel que la France, c’est affligeant et honteux. Bel exemple. Au minimum, ce déchet de la société devrait être condamné à nettoyer des écuries, des porcheries (non industrielles) ou les boxes de refuges pendant au moins 5 ans (sous surveillance).

  10. Jocrise 10/09/2019 à 18:07:15

    On marche sur la tête. Une vraie mascarade. 3 mois de prison avec sursis. Une fois de plus la loi n'est pas appliquée, puisque ce serait prison ferme et amende importante. Et il faut ajouter que 5 ans d'interdiction  de détenir des animaux est une bêtise également, il faut interdiction à vie.