Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Buzz

« Marche avec les loups » : le réalisateur reçoit des menaces de mort

Pour retracer le voyage des jeunes loups qui quittent la meute, le réalisateur utilise des caméras camouflées qui se déclenchent sur leur passage afin de ne pas les déranger. ©Gebeka Films

(Avec AFP) - Dans « Marche avec les loups », en salle mercredi 15 janvier 2019, le cinéaste Jean-Michel Bertrand retrace le voyage des loups des Alpes vers de nouveaux territoires du Jura. Un film qui suscite la colère de certains éleveurs. La Fondation 30 Millions d’Amis, favorable à une coexistence pacifique avec le canidé, revient sur les menaces de mort dont est victime le réalisateur.

Contesté… avant même sa sortie en salle ! Dans cette aventure « brute » selon son auteur, le réalisateur de "Marche avec les loups" témoigne de la reconquête progressive des massifs du Jura par les jeunes loups, d’où il avait été chassé au siècle dernier. Ce documentaire à la frontière de la fiction, prolonge la quête débutée par Jean-Michel Bertrand avec "La vallée des loups", sorti en 2016 et qui avait fait près de 200.000 entrées. Il y relatait sa recherche du mythique loup gris durant trois ans dans une vallée.

« Le retour du loup est une évidence »

 

Ce film montre la fabuleuse résilience d'une nature bafouée qui se reconstitue.
J.-M. Bertrand - réalisateur

Après deux ans d'immersion pour retracer le voyage des jeunes individus, qui quittent la meute une fois devenu adultes, le réalisateur utilise des caméras camouflées qui se déclenchent sur leur passage, gardant toujours une distance respectueuse avec ces animaux sauvages. Jean-Michel Bertrand partage l'intimité de son quotidien avec le spectateur, au gré du changement des saisons et des rencontres inattendues, s'interrogeant sur l'impact de l'homme sur son environnement. « Ce film montre la fabuleuse résilience d'une nature bafouée qui se reconstitue », se réjouit le réalisateur, originaire des Hautes-Alpes, qui a parcouru le monde pendant 30 ans pour réaliser des documentaires, travaillant en 2011 sur le retour de l'aigle royal dans les Alpes.

Mais la sortie du film a suscité la colère de certains éleveurs, pour qui le sujet est sensible face aux attaques de troupeaux dans les alpages. Accusé d'être "pro-loup", Jean-Michel Bertrand a indiqué à l'AFP avoir reçu "trois menaces de mort". « Il faut aller vers un dialogue (...) et ne pas entretenir les fractures, regrette-t-il, car le retour du loup est une évidence ». La Fédération départementale des syndicats d'exploitants agricoles (FDSEA) des Hautes-Alpes avait appelé à une mobilisation contre le film à Gap (Hautes-Alpes), avant de finalement l'annuler face à des protestations d'internautes.

« Pour soutenir le réalisateur qui a dû faire face à des menaces de mort et à différentes pressions, le meilleur moyen est d'aller au cinéma ! », affirme de son côté l’association Ferus Ours Loup Lynx. Avec ses programmes « Pastoraloup » pour apporter de l’aide concrète aux bergers et « Parole de loup » pour sensibiliser les habitants et les touristes aux enjeux de la présence du canidé en France, l’organisation tente depuis plus de 20 ans de favoriser la cohabitation entre le grand prédateur et les éleveurs concernés sur le terrain.

98 loups abattus en 2019

Avec 530 individus estimés, la population de loups en France dépasse le nombre des 500, considéré par le "Plan loup" comme le « seuil de viabilité démographique ». En conséquence, depuis juin 2018, ce plan fixe des quotas d'abattage pour ramener à ce chiffre rond de "500" le nombre d'individus sur le territoire.

Une mesure décriée par les associations de protection animale qui estiment qu'elle n'est pas compatible avec le statut "menacé" de l'espèce. « En 2019, 98 loups ont été décomptés du plafond de loups pouvant être "prélevés" : 95 loups abattus et 3 cas de braconnage constatés. Pour 2020, c'est reparti pour 100 nouveaux loups tués », s’indigne Ferus qui en profite pour rappeler que « le CNPN [Conseil national de la protection de la nature, NDLR] a donné un avis défavorable » à ce prélèvement, tout comme « la majorité des participants à la consultation publique qui ont répondu défavorablement. » Une gestion purement "comptable"… à l’opposé de la tolérance prônée par le film.

Titre : Marche Avec Les Loups
Réalisateur : Jean-Michel Bertrand
Année de production : 2019
Visa : 148 269
Date de sortie : 15/01/2020
Durée : 1h28
Pays : France
Âge : À partir de 8 ans
Accessibilité : Version AD SME Disponible

 

Commenter

  1. rm 10/06/2020 à 01:05:41

    Ta raison mon ami marche avec les loups a la vie a la mort ca leur fait mal qu ont soutiennent les loups écoute ton coeur mon ami

  2. PATNO 26/01/2020 à 20:26:20

    Je suis allée voir ce film cet après-midi, quel merveilleux moment j'ai eu la sensation d'avoir fait le voyage avec le réalisateur. La beauté de la nature le courage des loups et autres animaux nous incitent au respect absolu nous ne sommes rien que des humains coupés de tout l'âme et le cœur secs quand les hommes comprendront ils que nous courrons à notre perte? Allez voir ce film c un remède à la connerie ambiante 

  3. pouguy 17/01/2020 à 19:59:04

    lamentables ces gens qui lancent des menaces

  4. brb 15/01/2020 à 23:46:12

    Les éleveurs n'ont qu'à garder leurs troupeaux. Mais veulent même pas payer un berger et nourrir des chiens...

    Et puis la nature n'appartient à personne en exclusivité. Il faut partager, les fruits avec les oiseaux, les légumes avec les herbivores, les noisettes avec les écureuils, ... comme le bétail avec les loups. Quelques brebis sur un troupeaux de plusieurs centaines...

    Les autres pays (Italie, Espagne, ...) n'ont aucun problème avec des loups pourtant bien plus nombreux chez eux.

    Et puis les éleveurs sont aussi chasseurs (ils ont tous un fusil), c'est dire si on trouve parmis eux une belle mentalité !

  5. rat 15/01/2020 à 18:16:42

    Dans quel monde on vie c'est quoi ces personnes qui menacent de mort, c'est très grave d'en arriver là j'ai vu ce monsieur sur une chaîne publique c'est quelqu'un de très bien proche de la nature il entièrement raison de défendre les loups ils sont là pour réguler la faune sauvage ils sont moins dangereux que les chasseurs avec leurs armes de guerre tout ce qui vit sur cette planète a le droit de vivre il n'y a pas que l'homme qui existe tous ceux qui possèdent  un chien le comprendront ceux qui les aiment vraiment le chien descend du loup , ils sont plus sensibles et intelligents que certains humains alors il faut arrêter d'être méchant envers tous de toute façon il y a la loi divine personne n'y échappe !

  6. invariant 15/01/2020 à 16:53:11

    LES LOUPS DÉRANGENT LES ÉLEVEURS

    LES CHATS DÉRANGENT LES CHASSEURS

    LES DAUPHINS DÉRANGENT LES PECHEURS

    ET MOI TOUS CES C**S NON SEULEMENT NOUS DÉRANGENT MAIS NOUS EMM****NT ET PAS QU'UN PEU.

  7. Bandy86 15/01/2020 à 15:50:13

    Mais bon sens, laissez les en paix ces loups, ils font partis de nos animaux sauvages, un peu de respect !!!

  8. pet avenger 15/01/2020 à 14:57:01

    Vous commencez sérieusement à nous emm.....er vous les soit disant éleveurs qui "aiment les animaux" (je parle de ceux qui profèrent les menaces, en aucun cas des autres !).

    1 - Si vous avez quelque chose à dire, bougez votre c*l et venez en face des gens leur parler. Sinon, comme dit plus bas, vous n'êtes qu'une bande de lâches.

    2 - Si vous n'êtes pas capables de comprendre pourquoi le loup est nécessaire au bon fonctionnement d'un écosystème, allez donc demander aux américains pourquoi ils ont réintroduit le loup dans le parc de YellowStone et pourquoi depuis la nature (végétale et animale) se porte mieux. Vous n'êtes que des ignares. Vous ne pensez qu'à votre petite personne. En vérité, vous vous fichez bien de la nature, ce qui compte, c'est votre petit business d'élevage et rien d'autre.

    3 - S'il y a un animal à éradiquer sur cette terre, c'est l'homme. Donc l'homme doit se montrer humble devant la nature s'il veut continuer à vivre, surtout au regard du bordel qu'il déjà mis sur la planète.

    A bon entendeur.

  9. marylou 15/01/2020 à 14:08:29

    il faut aller voir le film et foutons la paix aux loups ils ont toujours étaient et ils faut leurs laisser leurs territoire.

    c'est un animal magnifique et en plus ils ont peur de l'homme donc laisser les vivrent tranquillement.

  10. icare7 15/01/2020 à 13:11:24

    J'ai toujours eu une vraie fascination pour ce bel animal et irai voir le film avec plaisir ! Et mort aux co** !