Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Iphone

Opération Doyens : Zoé, un « petit chien idéal »

A l'âge de 16 ans, la chienne Zoé parcourt les plus beaux paysages de France et de Suisse avec sa famille d'adoption. ©Nathalie & Didier

Abandonnée au refuge de Pontarlier (25), la chienne Choupette, rebaptisée Zoé, a trouvé le bonheur auprès d’un couple résidant en Suisse. Bénéficiant de l’Opération Doyens de la Fondation 30 Millions d’Amis, cette croisée Beagle âgée de 16 ans profite de sa nouvelle vie, sillonnant la France et la Suisse avec ses adoptants lors de leurs vacances.

"Le plus bel âge de l’amitié est la vieillesse", dit le proverbe. C’est en effet à l’automne de sa vie que Zoé a noué la plus belle des amitiés avec ses adoptants, Nathalie et Didier. Résidant en Suisse, ce couple aurait pourtant pu ne jamais la rencontrer. « Nous souhaitions sauver un Beagle d’un laboratoire, confie Nathalie à 30millionsdamis.fr. Nous avons donc contacté l’association GRAAL [Groupement de réflexion et d’action pour l’animal, soutenu par la Fondation 30 Millions d'Amis, NDLR], qui replace les chiens sauvés de l’expérimentation animale ». C’est finalement le responsable du refuge de Pontarlier (25) qui, averti du souhait du couple, leur propose de rencontrer une croisée Beagle prénommée Choupette.

Si cette chienne au regard plein de tendresse n’a pas connu l’enfer de la vivisection, elle a néanmoins subi le drame de l’abandon. Avec un mari souffrant d’Alzheimer et deux autres chiens à sa charge, son ancienne maîtresse s’était retrouvée incapable de s’en occuper, et l’avait donc déposée au refuge… Avec le risque pour Choupette de finir sa vie derrière la porte d’un enclos, en raison de son âge avancé. Heureusement, la visite de Nathalie et Didier va changer le cours de son destin, pour le meilleur : « On l’a d'abord prise en balade, elle ne tirait pas, elle était douce et gentille, se souvient Nathalie. Nous aurions voulu la ramener tout de suite chez nous, mais il lui manquait encore des vaccins pour passer la frontière. »

« On la prend partout avec nous »

Le regard de tendresse de Zoé. ©N.G.

Il faudra donc attendre février 2018 pour que le couple puisse récupérer Choupette, qu’ils décident de rebaptiser Zoé. « Nous avons été la chercher avant les vacances, pour pouvoir passer le plus de temps possible avec elle, et lui permettre de s’adapter en douceur à sa nouvelle maison », explique Nathalie. La chienne fait alors connaissance avec les chats du foyer, qu’elle a vite su séduire : « Elle préfère de loin les chats aux autres chiens », s’amuse leur maîtresse. Souffrant auparavant d’une métrite [maladie inflammatoire de l’utérus, NDLR], la croisée Beagle profite, depuis sa stérilisation, d’une santé de fer… qui lui autorise même quelques escapades.

Lac Léman, cirque rocheux du Creux-du-Van, Bretagne, Bourgogne… Outre ses 4 balades quotidiennes, la jolie Zoé sillonne à présent la Suisse et la France avec sa nouvelle famille à l’occasion des vacances. « Depuis qu’on l’a, on la prend partout avec nous », avoue sa nouvelle maîtresse, qui porte donc systématiquement son choix sur des hôtels acceptant les animaux. Douce et très calme, la chienne profite à merveille à ses différents lieux de villégiature, sous le regard attentif du couple, qui veille à son bien-être. « C’est le petit chien idéal ! », sourit Nathalie. Leur prochaine destination ? La ville de Lucerne, en Suisse alémanique, au mois de février 2020.

La promesse de beaux moments à partager

« L’Opération Doyens nous a rassurés, et surtout encouragés à prendre la décision d’adopter Zoé », témoigne Nathalie. Pour favoriser l’adoption des chiens âgés de 10 ans et plus, dans ses refuges partenaires, la Fondation 30 Millions d’Amis contribue – grâce à cette opération mise en place en 2005 – aux frais vétérinaires à hauteur de 600 euros. « Nous voudrions que les gens prennent conscience qu’adopter un vieux chien, c’est la promesse de beaux moments à partager, insiste-t-elle. Pour ces animaux, c’est une sorte de "panier retraite" dont ils peuvent profiter ! ».

Commenter

  1. AnneV 06/01/2020 à 18:43:43

     Quand mes 8 chats seront partis (rien que d'y penser !!!!) j'adopterai 2 vieux chats dans une association. Bientôt 71 ans, j'ai beau avoir la santé et être belle comme le jour (ben voyons !!! Notez le végétarisme depuis 17 ans maintient en forme....) je pense que je pourrai offrir une belle fin de vie à ces bibis ! Qu'ils soient "moches" et un peu troutrouille ne me gêne pas, il faut qu'ils soient propres et inadoptables !!!

  2. guilaine 80 04/01/2020 à 18:30:45

    Super pour Zoé. Merci un grand merci à vous