Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Maltraitance

Manège à poneys : « En attente d'une loi, les maires ont les moyens de les interdire »

La Fondation 30 Millions d'Amis reçoit plusieurs signalements de manèges à poneys dans les villes et villages de France comme ici à Monteux (Vaucluse). / ©DR

La Fondation 30 Millions d’Amis a récemment interpellé la ville de Monteux (Vaucluse) sur la présence d’un manège utilisant des poneys vivants dans une foire de la commune (24/08/2019). Ces tristes attractions sont malheureusement monnaie courante en France l’été. Il est urgent que le gouvernement et le législateur prennent enfin des mesures d’interdiction concernant ces pratiques d’un autre âge qui scandalisent l’opinion.

Un tollé ! L’image de poneys tournant avec des enfants sur le dos des heures d’affilées à Monteux, dans le Vaucluse, a choqué de (très) nombreux internautes : « archaïque », « moyenâgeux », « honteux », « scandaleux », « barbare » …  Le post twitter de la Fondation 30 Millions d’Amis dénonçant cette pratique a suscité un flot de réactions négatives, tant à l’encontre de la ville et de son maire, que des parents accusés de cautionner cette souffrance animale et de ne pas éduquer leurs enfants au respect des animaux. Christian Gros, le maire de Monteux – déjà interpellé sur le même sujet en 2018 – s’est défendu indirectement en affirmant être contre l’installation du manège à poneys : « Je comprends et partage l’émotion de nombreuses personnes mais la réglementation l’autorise et en tant que maire, je dois l’appliquer. Cette question doit être traitée au niveau législatif. »

« Le moyen le plus rapide d’interdire ces attractions revient aux maires »

Pour Loïc Dombreval, député LaReEM des Alpes-Maritimes et président du groupe Condition animale à l’Assemblée nationale, les maires ont l’arsenal administratif disponible pour empêcher ce genre d’attraction dans leur commune : « Les manèges à poneys ne sont pas anecdotiques en termes de mal-être animal même s’ils sont peu nombreux sur le territoire », explique le vétérinaire. Le parlementaire qui travaille actuellement « à une grande proposition de loi sur la protection animale » et a posé une question au gouvernement, assure qu’elle « intègrera l’interdiction des manèges à poneys ». Mais le vote d’une loi prend énormément de temps. Pour Loïc Dombreval, « le moyen le plus rapide revient aux maires. Ils ont tous les moyens à leur disposition pour les empêcher ». « Si j’en avais eu sur ma commune, je peux vous dire que j’aurais immédiatement pris un arrêté », affirme l’ancien maire de Vence (06)

Les édiles ont donc bien autorité pour accorder ou non l’installation d’une manifestation de ce type. « La pratique n’est pas interdite en France, mais il existe toujours un moyen de refuser ce type de manège sur une commune, confirme Jérôme Neveux, maire de Jaunay-Marigny (86). Mais comme tous les arrêtés d’interdiction, il faut bien les motiver. Si on peut, invoquer des raisons sanitaires ou imposer des conditions draconiennes à ces exploitants pour les décourager. »

Ces manèges déjà interdits dans certaines villes

 

Les manèges à poneys ne sont pas anecdotiques en termes de mal-être animal.

Loïc Dombreval – Député, vétérinaire

Outre Monteux, des villages comme Saint-Barthélémy (Landes) ont également accueillis des manifestations de ce type. De même, la ville de Jurançon (Pyrénées-Atlantiques) a proposé un manège à poneys lors de ses fêtes patronales (14/08/2019) mais le 1er magistrat de la commune a annoncé que « cela ne cadre plus avec la dimension familiale et humaine que nous avons donnée à nos fêtes et qui a été très appréciée […] Pour l’année prochaine, c’est terminé ». Dont acte.

Certaines villes comme Caen ont, elles, décidé de les interdire (13/04/2019). La ville de Douai (Nord) a refusé catégoriquement l’installation de manège à poneys sur sa commune (07/07/2018) : « On ne veut plus de cette attraction à Douai, c’est un souhait municipal, confie la Mairie à 30millionsdamis.fr. Cela sera également le cas les prochaines années. On essaie ainsi de minimiser au maximum toute entrave au bien-être animal. » De la même façon, aucune ambiguïté du côté de la ville d’Arpajon en Essonne. Son maire indique sans ambages dans un communiqué publié sur Facebook (18/09/2018) que saisie « par des visiteurs et en accord avec ses principes, la ville d'Arpajon a pris toutes les mesures pour que ce [type de] manège ne soit, désormais, plus présent sur la foire et que les autorités compétentes soient alertées.»

Face à une opinion publique de plus en plus défavorable à l'utilisation abusive des animaux pour le divertissement, la Fondation 30 Millions d'Amis en appelle au ministère de l’Agriculture afin qu'il prenne instamment exemple sur la Belgique qui a légiféré contre les manèges à poneys en janvier 2019

Commenter

  1. Emilia324 22/12/2019 à 00:33:06

    Pourquoi ne l’on t’il pas fait plus tôt même la ce n’ai pas encore fait mais c’est debbil de faire souffrir des animaux...

  2. guilaine 80 30/08/2019 à 07:00:45

    Honteux c'est pas compliqué ont doit interdire tout jeux tout sport et surtout tout tradition de me*** avec des animaux. Mais rien à faire se gouvernement de me*** à du mal à voir les choses enfin ils voient mais ils en a rien a faire c est lamentable en attendant c'est les animaux qui trinque

  3. Bandy86 28/08/2019 à 00:00:32

    C'est honteux ces manèges, et je ne comprends pas qu'il y a encore des gens qui font monter leurs enfants et qui plus est tournent avec les poneys. Dans quel monde vivont nous ? Honte à ceux qui participent aux calvaires de ces animaux qui n'ont rien demandés. L'homme est le pire des animaux, il ne respect rien.

    Si les enfants veulent faire du poney, ils n'ont qu'à monter sur les épaules de leurs parents, on verra bien le résultat.....

  4. lysderoses 27/08/2019 à 16:47:50

    Bonjour, étant une habitante de Monteux je peux vous dire que le Maire de Monteux est tout à fait au courant de la venue de ce manège sur sa commune et que chaque année il dit qu'il ne peut rien faire. Que ce n'estpas de son pouvoir mais c'est totalement faux et il le sait très bien, il fait la sourde oreille. Il faut abszolument que les habitants s'insurgent contre ce manège car c'est une honte que le Maire ne veuille pas agir, il faut dire qu'il fait de même pour tout ce qui concerne les animaux. C'est déplorable dans cette ville. 

  5. Clairette2 27/08/2019 à 16:43:49

    Ce manège avec des êtres vivants devrait être INTERDIT - Ceux sont des animaux sans déffense, qui passent des journées entières à tourner et tourner en rond... Honteux comment les maires des communes peuvent approuver cette patrique d'un autre âge et autoriser ce supplice, Je pense tout simplement qu'ils s'en tape le coquillard tout simplement !!!!

  6. ideal 27/08/2019 à 15:39:19

    Même manège à poneys à Firminy (Loire) à la vogue d octobre 2018. Cruel et honteux.

  7. icare7 27/08/2019 à 12:55:15

    Une honte de voir ces pauvres bêtes obligées de tourner ... en bourrique accompagné d'un tout jeune prés de sa mère sans doute ! C'est révoltant et il faut que les Maires agissent pour faire cesser ces maltraitances !

  8. Moon83 27/08/2019 à 12:15:45

    C'est vraiment une abomination ces manèges à poney. Ils devraient prendre la place des animaux et nous verrions combien de temps ils tiennent sans devenir dépressifs, ou certainement fous de désespoir !!!!! Les maires doivent absolument interdire ce genre de distraction pour les enfants !!! Ce ne sera pas la gouvernement qui bougera un cil !!!!!!

  9. AnneV 26/08/2019 à 19:10:20

    Il ne faut pas compter sur ce gouvernement : Macron "trouve ça très bien" !!!!! Il faut que les français et les Maires agissent contre ces pratiques scandaleuses ! Avec nos élus actuels, inutile de se battre ! Ils s'en moquent !!!!