Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Opération Doyens

Opération Doyens : adoptée, Malyce retrouve ses anciens maîtres dans l’émotion la plus totale

Angélique a offert à Malyce un double cadeau : la chaleur d'un foyer et la possibilité de revoir ses anciens maîtres... / ©DR

Un bichon de 12 ans a dû être placé par ses maîtres au refuge d’Arthaz Pont-Notre-Dame (Haute-Savoie) le jour où ils ont intégré un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD). Adoptée par Angélique grâce à l’Opération Doyens de la Fondation 30 Millions d’Amis, la petite chienne a eu le bonheur de retrouver son ancienne famille grâce à la persévérance de sa nouvelle maîtresse.

Un geste d’une rare générosité. Un petit bichon du nom de Malyce a eu la chance de rencontrer une maîtresse avec le cœur sur la main.

La nouvelle maîtresse mène l’enquête

A 12 ans, le doyen a dû faire face à un malheur autre que l’abandon, mais tout aussi douloureux. Sa famille, au moment de rejoindre un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) a été contrainte de céder son chien à un refuge de Haute-Savoie faute de personnes de confiance pouvant s’en occuper. Au refuge, Malyce croise Angélique : « Dès que j’ai vu cette petite boule de poils, j’ai fondu, se souvient-elle. C’était un coup de cœur pour moi et mon fils. Elle s’est parfaitement intégrée dans notre famille » s’enthousiasme celle qui vient d’adopter le bichon. Mais l’histoire de Malyce la touche particulièrement : « J’avais entendu son histoire et je ne pouvais pas rester sans rien faire. Je me suis imaginée le déchirement de la séparation avec celui qui vous a vu rire ou pleurer. Ses maîtres ont vécu plein de moments de tendresse et d’amour avec leur fidèle compagnon. Sans parler de ce que le chien a pu ressentir… »

Pour des raisons légales, le refuge ne peut communiquer d’informations relatives aux anciens maîtres de la petite chienne. Mais Angélique ne baisse pas les bras. Elle décide de mener l’enquête à la recherche de sa précédente famille. « Je me suis rendue compte que sur le carnet de santé, le nom des anciens maîtres était juste barré au feutre noir, relate l’adoptante. J’ai donc pris du dissolvant, j’ai mis le carnet recto-verso contre la lumière et là, miracle ! » Avec les coordonnées en poche, la jeune femme commence à regarder tous les EHPAD alentours. « J’ai appelé le premier qui se situait dans le même village, poursuit-elle. Et c’était la bonne ! »

Des retrouvailles émouvantes

Angélique envoie des photos de Malyce au personnel afin qu’ils les transmettent au couple. La psychologue de l’établissement prend alors contact avec elle pour discuter des éventuelles répercussions d’une visite et la décision est prise d’organiser la rencontre. « J’arrive le mercredi de la semaine suivante et vois au loin un petit bout de femme qui trépignait, raconte Angélique. Elle attendait dehors depuis une heure, scrutait toutes les voitures. Quand son ancienne maitresse a vu Malyce, elle l’a appelée. Son visage était tellement souriant, ses yeux tout mouillés. Le mari était lui aussi très bouleversé. J’en ai pleuré. »

L’Opération Doyens de la Fondation 30 Millions d’Amis permet de favoriser l’adoption des chiens âgés de 10 ans et plus grâce au remboursement des frais vétérinaires à hauteur de 600 euros. Aujourd’hui, Angélique reste en contacts constants avec le couple et leur envoie régulièrement des photos de Malyce. Une nouvelle rencontre est même prochainement prévue…

Commenter

  1. tinekyky 11/09/2019 à 14:34:04

    Cette histoire est magnifique, bravo à vous Angélique pour ce geste. Je ne comprends pas que les personnes âgées soient obligées de se séparer de leur compagnon à 4 pattes, certains Ephad acceptent les animaux, pourquoi pas tous. La plupart du temps, c'est leur petit compagnon qui rattache les personnes âgées à leurs souvenirs et souvent ils n'ont qu'eux, car les enfants les oublient souvent malheureusement.

  2. Bobasylchew 10/09/2019 à 11:57:54

    Superbe histoire vraiment vous êtes formidable c'est trop beau pour cette petite chienne et surtout pour ce couple de leur apporter du bonheur en leur permettant de voir et de prendre dans leurs bras leur petite chienne et de leur offrir un peu de joie car dans ce jour d'établissement ça n'est pas toujours rose pour les résidents. C'est vrai que pour une action comme la votre le refuge aurait dû vous transmettre les coordonnées de ce couple. Plein de Bonheur avec votre petite Malyce et longue vie à ses anciens maîtres.

  3. guilaine 80 31/08/2019 à 14:14:06

    Magnifique histoire.C est vrai qu'il y a encore des personnes avec un cœur.Merci à vous

  4. nancyvaltova@hotmail.com 30/08/2019 à 01:12:24

    Merci Angélique, vous portez bien votre prénom !

     

  5. kenzoamour 27/08/2019 à 20:18:40

    Très beau geste et un grand cœur ! je leurs souhaite beaucoup de bonheur ! et je me dis il y a encore de belles personnes dans ce monde bien triste ! alors que les animaux c'est de l'amour inconditionnel !!!!

  6. icare7 27/08/2019 à 13:17:54

    Cette merveilleuse histoire prouve qu'il y a encore de bonnes personnes : merci à cette dame d'avoir offert du bonheur au petit chien et à ses anciens maîtres ! Un rayon de soleil parmi des histoires souvent abominables !

  7. Bandy86 27/08/2019 à 12:18:05

    Cette histoire émouvante que je viens de lire m'a fait pleurer, pas de tristesse, oh non mais je bonheur et je remercie Angélique pour ce qu'elle a fait pour ces personnes agées. C'est très humain de sa part, si seulement toutes les histoires pouvaient être aussi belle que celle ci. Ce ne serait que du bonheur. Mais !!!!!

  8. Tatou02 27/08/2019 à 12:12:59

    Un grand bravo à Angélique qui est une femme formidable avec un coeur en or. Sa famille doit être très fière d'elle.
    Grosses bises à Angélique, Malice et aux pensionnaires de l'Ephad qui n'ont pu garder leur toutou...

  9. jo benchetrit 26/08/2019 à 18:59:15

    Ça souleve 2 pb, le 1er etant bien sûr de la cruauté des maisons de retraite(retraitre?). C'est pas parce qu'on est vieux et peu valide qu'on 'n'a plus de sentiments! une loi devrait imposer aux lieux de vie des personnes âgées de ne pas fermer ses portes aux animaux
    2eme, lorsque ce nest pas un abandon mais comme ici, une separation forcée, on doit pouvoir trouver le nom des maitres d'avant. Sans avoir besoin de se contorsionner. 
    Merci à cette dame au coeur intelligent, comme dit Finkielkraut, le monde irait mieux si tout le monde avait cette generosité là.

  10. frimousse 26/08/2019 à 15:44:11

    Enfin une belle histoire ! Ça fait trop de bien de lire ce récit ! Merci à Angélique qui a su faire un double bonheur : celui de Malyce et de ses anciens maîtres qui doivent être sereins à l'idée de savoir leur petit Bichon dans de bonnes mains ! 

    Cela nous apprend une leçon : celle de prévoir où partira notre chien en cas de malheur ! Faire un petit testament signé, c'est ce que nous avons fait ! 

    Encore merci Angélique pour ce double geste !