Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Justice

Chasse à la glu : le Conseil d’État annule des arrêtés pour le piégeage

Les merles et les grives sont toujours victimes de cette pratique barbare qu'est la chasse à la glu.../Pixabay

Coup de frein sur la cruelle chasse à la glu ! Deux mois après la validation controversée autorisant sa pratique dans les départements des Alpes-de-Haute-Provence, des Alpes-Maritimes, des Bouches-du-Rhône, du Var et du Vaucluse (28/12/2018), le Conseil d’Etat vient d’annuler des arrêtés autorisant ce piégeage. Un petit pas en avant que salue la Fondation 30 Millions d’Amis.

Une baguette avec de la glu pour piéger les oiseaux. ©LPO

Même si la barbarie de la chasse à la glu n’est pas encore définitivement interdite, le Conseil d’État apporte quelques motifs de satisfaction. La plus haute instance administrative, a invalidé les arrêtés du 27 juillet 2017 qui fixaient les quotas de piégeage à la glu pour la saison de chasse 2017-2018. Or, le juge a considéré que ces arrêtés auraient dû découler d’une consultation publique. Une action qu’a mené le Ministère de la Transition écologique pour la saison en cours et qui a débouché sur un résultat éloquent et sans appel : 90% des participants se sont prononcés contre cette pratique ! « C’est une petite victoire mais une victoire quand même, détaille Yves Verilhac, directeur général de la Ligue Protectrice des Oiseaux (LPO). Cela n’enlèvera rien à tous ces oiseaux piégés durant la dernière saison de chasse, mais c’est un avis qui créé une jurisprudence. Désormais, le gouvernement est obligé de faire des consultations publiques. »

La France, seul pays d’Europe à encore autoriser cette cruauté

Pour rappel, les grives et les merles sont les principales victimes de cette méthode dite « traditionnelle » consistant à capturer les oiseaux avec de la glu déposée sur des baguettes ou des branches d’arbres. Elles ne sont toutefois pas les seules puisque d'autres espèces, pourtant protégées, se font aussi piéger. Cette méthode barbare d’un autre temps fait tâche dans un contexte où 30% des oiseaux ont disparu des campagnes françaises. La France est le seul pays d’Europe à encore accepter cette cruauté. La Fondation 30 Millions d’Amis se joint au combat de la LPO pour demander son interdiction.

Commenter

  1. Xamtal 28/03/2019 à 06:50:22

    Hélas, ce n’est pas parce que c’est interdit que les barbares qui posent ces pièges vont cesser. Ils ont tellement peu de chance de se faire attraper. En plus c’est le genre de produit interdit à la vente dans les magasins mais qui tout comme le glyphosate reste en vente libre et sans limite de quantité chez les géants de la vente sur Internet. Et là ce n’est pas un homme lambdas et anonyme qui se promène dans un bois. Il est clairement identifié mais l’état laisse faire !

  2. seb61000 27/03/2019 à 16:15:48

    bravo une de cruoter. merci d'avoir fait un arrêter.

  3. aniwatata 11/03/2019 à 10:56:33

    Enfin un peu d'espoir envers ces pauvres oiseaux, quelle horrible "chasse", tout comme au Maroc où l'on tend des filets gigantesques pour piéger des oiseaux, ils restent accrochés dans les filets, pour   etre vendus sur les marchés par milliers, vu sur Arte... c'est une mort atroce aussi, cela me dégoute de plus en plus de certains ^^etres humains, mais que faire envers cette cruauté ?

  4. Jocelina 02/03/2019 à 18:44:28

    Devons nous comprendre, AMIDESANIMAUX#1, que vous n'êtes pas contre cette pratique révoltante ????

    Etes-vous sûr d'être un ami des animaux dans ce cas, faut qu'on m'explique ??

  5. AnneV 28/02/2019 à 11:43:18

    Il faut être t*** pour pratiquer ce genre de chasse !!! (D'ailleurs, les autres chasses aussi !!)

  6. AmidesAnimaux#1 28/02/2019 à 06:59:33

    30 % d'oiseaux en moins mais ça c'est la faites aux pesticides, vous avez regarde les cotats d'oiseaux à la glu ? Ils sont d'une dizaine seulement. Et si une espèce protégée est attrapé elle est relâché.

    Ce genre de communication, est un peu de la manipulation, et ceux d'AVA commence à en payer le prix.

    Soyons honnêtes et respectons certaines valeurs. Il ne faut pas tout interdire et ce concentrer sur ce que auras un impact réel sur ces 30% d'oiseaux. Pas 0,01%

  7. guilaine 80 27/02/2019 à 20:51:23

    La France sa m'étonne pas toujours à la ramasse on d irez que la cruautés et la barbarie sa plaît et le gouvernement n en parlons pas sa me dégoûte

  8. murgod@outlook.com 27/02/2019 à 18:37:15

    La France ferait bien d'interdire la glu.

  9. AnneV 27/02/2019 à 18:31:24

    La France, seul pays d’Europe à encore autoriser cette cruauté

    Cela étonne quelqu'un ?!!!!!!!!

     

     

  10. cachoucookie 27/02/2019 à 16:18:04

    oui une avancée, il ne faut pas toujours faire "plaisir" à un électorat non représentatif de la France, mais penser aux animaux qui ont le droit au respect de leur vie