Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Protection

Les cosmétiques Lush dénoncent la cruauté du déterrage de blaireaux

Protégés dans la plupart des pays européens, les blaireaux sont victimes d'une chasse particulièrement cruelle en France... /©Pixabay

Acculé au fond de son terrier par des chiens aux abois, puis déterré par un chasseur à l’aide de pinces avant d’être achevé à coup de fusil ou de couteau… Voilà le sort horrible réservé au blaireau en France ! C’est la raison pour laquelle la société de produits cosmétiques Lush a décidé de mener une campagne nationale pour sensibiliser sur cette méthode de chasse cruelle. Une initiative saluée par la Fondation 30 Millions d’Amis.

« Le blaireau joue un véritable rôle dans la nature. S’il venait à disparaitre, c’est toute une chaîne alimentaire qui serait perturbée, pouvant entraîner un déséquilibre irréversible. » Ce plaidoyer en faveur d’une meilleure protection du mustélidé émane du communiqué de la célèbre marque de cosmétiques Lush.

Connue pour son engagement en faveur de la préservation de l’environnement et des animaux, l’enseigne a décidé de se mobiliser contre le déterrage des blaireaux à travers une campagne de sensibilisation qui a eu lieu du 21 au 27 janvier 2019 dans ses 44 boutiques en France. Une action réalisée en association avec l’ASPAS (Association pour la protection des animaux sauvages), partenaire de la Fondation 30 Millions d’Amis, NDLR) qui s’intitule « Blaireau, et alors ? La torture n’est pas un loisir ! » « Le fait qu’une grande marque de cosmétiques mette un coup de projecteur à la protection des blaireaux offre une véritable visibilité, se réjouit Madline Reynaud, présidente de l’association. Cela permet de toucher différents cercles d’acteurs que nous n’aurions pu atteindre en tant qu’organisation de protection animale. »

Le blaireau, un animal inoffensif persécuté… 9 mois sur 12 !

Si le blaireau participe activement à la régulation des rongeurs, il est encore considéré par certains comme un « nuisible »… et chassé de façon cruelle. La pratique du déterrage consiste en effet à creuser l’entrée d’un terrier afin de permettre au chien d’entrer et d’acculer le pauvre animal pendant de longues minutes – voire des heures – jusqu’à ce que le chasseur le déterre à l’aide d’une pince. Le blaireau est ensuite tué à coups de fusil ou de couteau. Quelquefois, les chiens vont jusqu’à étriper l’animal. Cette chasse, qui s’apparente à un véritable loisir pour ces adeptes, se pratique de la mi-septembre à la mi-janvier. Mais dans plusieurs départements, elle peut démarrer dès le 15 mai sur simple décision préfectorale, faisant du blaireau un animal inoffensif persécuté… 9 mois sur 12 ! « C’est catastrophique pour le blaireau, réagit Madline Reynaud. Au printemps, tous les bébés se trouvent dans les terriers ; les femelles sont d’autant plus fragiles. Il faut interdire cette horreur… »

Interdire ce procédé d’un autre âge

Il est en effet plus que temps que le ministère de la Transition écologique et Solidaire, incarné par François de Rugy, prenne rapidement des mesures pour interdire ce procédé d’un autre âge en France ! Au niveau européen, la Belgique, le Luxembourg ou encore l’Espagne, ont décidé de protéger totalement le blaireau ;  l’animal n’étant que partiellement protégée par la Convention de Berne.

Avec son action « Blaireau, et alors ? La torture n’est pas un loisir ! », Lush rejoint ces entreprises commerciales qui ont fait le choix de s’orienter vers plus d’éthique et de s’impliquer dans la protection des animaux ; comme Nature et Découverte ou Caudalie avant elle.

Commenter

  1. milinavcd 23/01/2019 à 19:10:26

    ❤️❤️

  2. guilaine 80 23/01/2019 à 12:49:04

    Très bonne desision mais il y a rien a faire il faut qu'il touche à tout les race d animaux qu'elles misère je c est pas si il y a au moins une race d animaux qui est épargné

  3. Caliko 23/01/2019 à 06:24:26

    Mon chat c'est fait bouffer par des Blaireaux ! Quand j'ai d'abord accuser les chasseurs, ils m'ont pris de haut pour me faire assoir. J'ai insitei et ils ont cherché un terrier dans le coin. Il y avait 8 d'entre eux. Apparemment c'est trop et ça reprerepré je risque de maladie pour les bovins. Les chasseurs les laissant tranquille car ils oendpensa qu'il y en avait deux ou trois.

    La moral de cette hushisto c.est qu'il ne voulait pas car le terre était gele en janvier (ça doit être trop sec en septembre). Pour eux le moment idéal c'est au printemps la terre est meuble. Mon chat adorable chat était en lambeaux dans leur trous c'était insoutenable.

    J'ai présenté mes excuses et enterré mon chat dignement.

    Franchement c'est pas utile de tout remettre en cause systématiquement.

  4. ArianneDmsp 22/01/2019 à 17:46:58

    bonne action , c'est horrible que ce style de choses puissent arriver !