Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

La Ferme des Aubris, un havre de paix pour les équidés maltraités ou abandonnés

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Sauvetage

Utilisés pour la reproduction, ces 4 chiens vivaient dans une cave

Cheyenne, Jana, Malibu et Diabolo ont été délivrés de leurs mauvaises conditions de vie. © SOS Animaux Le Broc

Grâce à la Fondation 30 Millions d’Amis et au refuge SOS Animaux Le Broc (63), 4 chiens qui servaient à la reproduction ont été secourus des mauvaises conditions dans lesquels ils étaient maintenus à Issoire, dans le Puy-de-Dôme.

Leur horizon ? Une cave. Leur avenir ? Se reproduire jusqu’à l’épuisement...  Alertés par les services vétérinaires du département, la Fondation 30 Millions d’Amis et le refuge SOS Animaux Le Broc (63) sont intervenus pour sauver ces 3 Cane Corso et ce Rottweiler, qui n’étaient jamais sortis du sous-sol de la maison qui leur servait de prison.

Leurs maîtres les faisaient reproduire illégalement pour le profit et ne détenaient pas d’autorisation pour la détention de chiens catégorisés. De plus, de nombreux NACS ont également été retrouvés dans de mauvaises conditions à leur domicile. Ces derniers ont aussi été pris en charge.

Libérés, ils ne pensaient qu’à jouer

Les chiens, très craintifs, n’étaient pas sociabilisés et n’ont rien connu de la vie… « Lors de l’intervention, nous avons eu du mal à les faire monter en voiture, car ils ne savaient pas ce que c’était », décrit Emilie, du refuge SOS Animaux.

Mais une fois arrivés au refuge, ils n’ont pas caché leur joie ! « À peine sortis de la voiture, ils ont surpris tout le monde car ils se sont mis à jouer ensemble ! On aurait dit qu’ils n’attendaient que ça ! Cela se voyait qu’ils étaient enfin heureux d’être à l’extérieur ! », ajoute-t-elle.

Examinés par un vétérinaire, les animaux semblent usés par leurs conditions de vie...

La Fondation 30 Millions d’Amis, à qui les animaux ont été confiés provisoirement par arrêté préfectoral, a pris en charge tous les frais vétérinaires pour les soigner.

Les chiens se remettent doucement de leur expérience traumatisante au refuge. © SOS Animaux Le Broc


Jamais sortis de leur enfer

Preuve que les chiens ne sortaient jamais de leur enfer : « ils se sont mis à boiter au bout de 12 heures passées chez nous car ils n’avaient jamais marché de leur vie ! Leurs muscles et leurs coussinets n’étaient pas habitués aux promenades… », indique la bénévole.

Désormais, Cheyenne, Jana, Malibu et Diabolo vont pouvoir être chouchoutés.

La Fondation 30 Millions d’Amis a déposé plainte avec constitution de partie civile et attend la date du procès.

Commenter

  1. giselatosello@gmail.com 18/09/2018 à 23:16:03

    Il faut mettre fin à ce trafic odieux des animaux. Se servir d 'eux pour la reproduction rapporte presque autant que le trafic de drogues. Pour combattre cet esclavagisme sordide il ne faut plus acheter de chiens, chats.. chez " ces éleveurs" mais adopter. Des milliers ď'aimaux attendent dans les refuges.

  2. 100 13/09/2018 à 08:39:39

    Moi j'adopte que des chiens dont les proprios ne peuvent plus garder ou via une association. Je ne prends plus de chiots (même si c'est craquant). Pourquoi ? Parceque je lutte (à mon petit niveau) contre l'elevage de chiens pour faire du profit. Ok il y a de très bons éleveurs. mais il y a trop de chiens en France à sauver pour continuer à reproduire sans arrêt. Déja, une loie devrait interdire la vente de chiens et chats dans les magasins. De deux, instaurer un "côte" ou "valeur" pour éviter l'inflation des prix qui poussent l'avidité des "pseudo Eleveurs". Un chien ne doit pas depasser 500 euros c'est suffisamment chèrs comme investissment pour faire réfléchir les futures maitres. Mais trop peu pour passer l'envie de se faire du blè sur le dos des chiens (Idem pour les chats et NACs).

    Enfin, un "Eleveur" doit faire de la prison ferme et avoir une interdiction à vie de detenir un animal de compagnie sous peine de voir doubler sa peine de prison ferme. Enfin, une amende de plus de 100 000 euros minimum dissuaderais aussi beaucoup de faire ce type d'élevage.

    Le jour ou ces éléments seront mis en place, les naissances baisseront d'elles mêmes et les chenils se désempliront.

    Enfin, un chien de plus de 10 ans qui doit être abandonné en refuge doit coûter très chers aux maitres cedants. J'en ai plein le dos des ces maitres qui abandonnent leurs chiens dès qu'ils sont vieux et qui donnent l'excuse d'allergis des enfants ou du travail soudain à l'étranger.

    Seul les gens perdants leurs emploies et logements pourraient "bénéficier" d'une gratuité afin de ceder les chiens pour leurs biens êtres.

    Voila mes propositions qu'en dites vous ?

  3. Laure 0412 12/09/2018 à 17:50:11

    Je ne comprends pas que cela puisse exister et que personne ne denonce ou ne fait rien c\'est ignoble merci a vous

  4. breeze 07/09/2018 à 21:51:27

    Que dire ? La Fondation s\'est une fois de plus montrée formidable ????. Merci d\'être venus en aide à ces pauvres toutous et j\'espère de tout coeur que chacun d\'eux trouvera un maître aimant car ils le méritent.

  5. pouguy 05/09/2018 à 19:09:17

    c'est bizarre, ça se passe dans mon département et ça n'a pas parru dans les journaux ni à la télé dans le journal régional.  maintenant porter plainte c'est une bonne chose, mais pour moi ça ne sert strictement à rien quand on voit les peines encourrues qui ne sont que des condamnations miséreuses voire honteuse

  6. pat30 05/09/2018 à 17:48:56

    Punition extrême pour ces personnes là. Souhaitons de bonnes guérisons pour ces 4 chiens et qu'ils retrouvent vraiment de bons maîtres.

  7. mookie 05/09/2018 à 13:58:17

    merci a vous et faut vous encourager a continuer ,c'est pourquoi je fais un dons tous les MOIS

  8. floret.emma@gmail.com 05/09/2018 à 13:10:22

    Ouf ces loulou ont fini leur calvaire !!!! Mais il reste encore un chien qui ne fait que des petites sorties de 20 mètres et encore au moins un chat !!!!! J'espère que la justice va faire son travaille et qu'il n'auront plus le droit d'avoir des animaux !!!!!!!!!

  9. venus91 05/09/2018 à 11:53:36

    Pareil que pour les autres cas, ces pourris n'avaient que le fric dans la tête, j'espère qu'ils vont être lourdement condamnés, encore des cas sociaux, faisant partie des défavorisés ??

  10. rm 03/09/2018 à 12:12:39

    aucune considération pour ces individu es aucune pitié