Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Protection

Le lionceau sauvé d’un appartement de cité fait ses premiers pas en Afrique

King avait été détenu illégalement dans un appartement de cité à Noisy-le-Sec (93) / ©Born Free

King avait été retenu dans un appartement d’une cité de Noisy-le-Sec (93) et recueilli par la Fondation 30 Millions d’Amis en octobre 2017. Il expérimente aujourd’hui le bonheur d’évoluer dans son milieu naturel. 30millionsdamis.fr vous donne de ses nouvelles.

L’enfer est définitivement derrière lui ! King, un lionceau qui avait été enfermé dans une cage à Noisy-le-Sec, en Seine-Saint-Denis, avant d’être libéré par la Fondation 30 Millions d’Amis, fait ses premiers pas dans la nature. « Il a pu être relâché dans la grande réserve sud-africaine de Shamwari, le 7 juillet 2018, détaille le docteur Chris Draper, responsable du bien-être et de la captivité chez Born Free, une organisation britannique de conservation des animaux sauvages. Il vit désormais dans un enclos très vaste et plein de végétation. Il peut explorer les alentours et communiquer avec les lions d’autres enclos. » Et le moins que l’on puisse dire est que King, aujourd’hui âgé d’un an, s’est très vite intégré. « Il a immédiatement pris ses repères dans son nouveau chez-lui, se réjouit le docteur Draper. Bien sûr, c’était la toute première fois qu’il foulait l’herbe et qu’il la sentait entre ses pattes. Mais il a rapidement pris confiance en lui. La prochaine étape, ce sera de l’introduire avec un compagnon.»

King avait été pris en charge par les équipes de la Fondation 30 Millions d'Amis, en octobre 2017. © Fondation 30 Millions d'Amis

Reclus dans une cage à Noisy-le-Sec

C’est à la suite d’images publiées sur le réseau social Snapchat, montrant le lionceau exhibé et secoué, que la Fondation 30 Millions d’Amis est intervenue, le 10 octobre 2017. Le jeune fauve était retenu au sein d’un appartement dans une cité de Noisy-le-Sec, en Seine-Saint-Denis. Durant l’intervention, King, qui s’appelait alors Pito, a été retrouvé enfermé dans une cage avec un collier étrangleur autour du cou. L’animal était déshydraté et mal nourri. Son tortionnaire n’a toujours pas été jugé à l’heure actuelle et l’affaire reste en instruction.

« Il peut commencer une nouvelle vie »

Après avoir été recueilli au refuge de l’Arche, en Mayenne, King a été pris en charge par le centre belge Natuurhulpcentrum, partenaire de la Fondation 30 Millions d’Amis. Depuis plusieurs mois, l’établissement espérait le transférer à la réserve Shamwari, en Afrique du Sud. C’est grâce à l’appel de Born Free que ce souhait a été exaucé. « Nous avons entendu parler du sauvetage réalisé par la Fondation 30 Millions d’Amis et le refuge de l’Arche par Natuurhulpcentrum, explique Chris Draper. Nous avons donc tout fait pour le réintroduire en Afrique du Sud. J’ai personnellement voyagé avec King et vu chaque étape de son séjour afin que son bien-être soit optimal. Il peut désormais commencer une nouvelle vie. »

L’histoire de King est l’occasion de rappeler que le commerce illégal d’animaux sauvages, 3e activité illégale la plus lucrative après la drogue et les armes, se poursuit en 2018. 500 000 animaux en sont victimes chaque année et plus de 150 milliards d’euros seraient en jeu, selon Interpol. Par ailleurs, une enquête réalisée sur six semaines par l’IFAW (International Fund for Animal Welfare) en 2017 a montré qu’il était possible d’acheter des espèces sauvages en France comme en Allemagne, en Russie et au Royaume-Uni. Pas moins de 11 772 spécimens protégés d’animaux à vendre sur 106 sites de vente en ligne et des réseaux sociaux ont été recensés. Le montant culmine à 3 200 000 euros. Si les espèces les plus touchées sont les reptiles (45 %) et les oiseaux (25 %), les mammifères représentent 5 % de ce trafic avec 481 annonces pour 591 spécimens. Parmi eux, 40 % étaient des félins.

Commenter

  1. Mimine31 28/08/2018 à 20:45:38

    c'est devenu un sacré beau garçon. On se demande bien ce qu'il serait devenu chez ces i********* qui le sequestraient.

  2. Romane_08 27/08/2018 à 12:44:19

    Merci à vous ce lionceau quitte enfin cet enfer.

  3. Bandy86 23/08/2018 à 00:11:02

    Qu'est ce qu'il es devenu beau !!!!! une tête à bisous !!!! la liberté retrouvé, c'est magnifique, qu'il vive en paix dans cet enclos protégé, ne le laché surtout pas en toute liberté, pour ne pas tomber sous les griffes des braconniers ....

    Merci, bravo, félicitation pour ce sauvetage....

  4. rm 21/08/2018 à 13:07:42

    la différence de regard quand il est libre et quand il est captif émouvant le lion dans toute sa splendeur rrroarr

  5. rm 20/08/2018 à 12:57:05

    vraiment magnifique un lion qui retrouve la liberté good job

  6. sylviemathez@yahoo.fr 05/08/2018 à 14:30:49

    Merci de l avoir sauver... Il va pouvoir vivre heureux dans cette réserve ! Concernant l autre a***** qui le détenait une peine de prison ferme devrait être requis par faire un exemple ! Encore un très beau sauvetage....

  7. mayarex 03/08/2018 à 18:34:30

    Voilà une histoire qui finit bien ! Les gens sont vraiment fou !! Ils préfèrent acheter un animal pour avoir plus d\'abonnés sur Instagram que penser au bien être de ce lionceau ! Ce monde à tendance à me dégoûter

  8. Ponyo_the_cat 03/08/2018 à 16:08:01

    Bravo et bonne chance à vous

  9. rosarno 03/08/2018 à 13:27:27

    enfin une belle histoire a cotés de toutes ces horreurs que l on peut lire chaque jour.Cela fait chaud au coeur ...

  10. Sophie Pardo 02/08/2018 à 21:33:35

    Encore une fois, heureusement que vous êtes là ! Bravo à vous !