Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Buzz

9 lionceaux abattus dans un zoo suédois : cette pratique qui révolte !

Ces lionceaux ont été euthanasiés par un zoo suédois... © Facebook Borås Djurpark

Le directeur d’un zoo suédois a créé la polémique en reconnaissant avoir euthanasié 9 lionceaux en parfaite santé, considérés comme « de trop ». La Fondation 30 Millions d’Amis dénonce ces établissements qui après avoir exploité le potentiel commercial des bébés animaux, les tuent car plus assez rentables !

Potter, Weasley, Simba, Rafiki, Nala, Sarabi, Kiara, Kovu et Banzaï… ces 9 lionceaux ont été abattus dans un zoo à Boras, dans le sud-ouest de la Suède. L’annonce de leur euthanasie a soulevé une vague de contestation sur les réseaux sociaux.

Le directeur du zoo, Bo Kjellson, a reconnu sur la chaîne de télévision suédoise SVT avoir mis à mort ces animaux alors même qu’ils étaient en parfaite santé (13/01/18) ! Plusieurs raisons sont avancées pour justifier cet acte : une fois passé l’attrait des visiteurs pour ces bébés fauves, ils seraient devenus « de trop », des « animaux en surplus » qui faisaient augmenter « les risques d'agressions au sein du groupe de lions ».

« Nous sommes très transparents à propos de cette pratique aussi bien dans notre communication envers nos visiteurs, nos étudiants et vis-à-vis des médias », a déclaré Bo Kjellson.

Une pratique fréquente

L’histoire de ces lionceaux rappelle celle de Marius, un girafon abattu publiquement en 2014 dans un zoo de Copenhague au Danemark pour raisons similaires. Quatre lions avaient connus le même sort peu de temps après, dans le même établissement. Malheureusement, bien que choquante, cette pratique serait fréquente. Selon l'Association européenne des zoos et aquariums (EAZA), entre 3000 et 5000 animaux sont euthanasiés en captivité chaque année en Europe.

« Après les avoir très largement exploités, on élimine une fois de plus les animaux qui ne rapportent plus d’argent ! », dénonce Reha Hutin, Présidente de la Fondation 30 Millions d’Amis. Et les zoos n’ont aucune raison de remettre en cause cette pratique puisque la présence de bébés animaux est très lucrative puisqu'elle booste considérablement les ventes de billets d’entrée.

D’autres méthodes sont possibles

De plus, pour réguler les populations d’animaux captifs, l’euthanasie est loin d’être le seul recours possible. La stérilisation ou l’emploi de méthodes contraceptives sont utilisées dans certains établissements en France ou aux Etats-Unis. Au zoo de Saint-Louis (Missouri) par exemple, les « chimpanzés prennent la pilule contraceptive, les girafes ont des hormones dans leur nourriture et les grizzlis ont des implants hormonaux dans les pattes » détaillait au New-York Times en 2012 Cheryl Asa, directrice du centre de la contraception de l’association des zoos et aquariums de la ville.

>> Partagez cette actu sur Facebook, Twitter et Google +.

Commenter

  1. rm 20/08/2018 à 13:14:29

    pourquoi tuez les lions pourquoi ne pas les envoyez\nen Afrique dans une reserve déduction de l homme dans toute sa bassesse\n

  2. nanou2017 01/08/2018 à 09:53:43

    Même pratique et même problème que les cirques, c'est honteux !

  3. camisha 31/07/2018 à 14:57:13

    A lire les commentaires , je n'ajouterais rien plus. 

    Juste une socièté de m*****.

  4. Loona77 11/06/2018 à 12:50:02

    Tout simplement honteux et révoltant !

  5. diogène 21/02/2018 à 18:55:20

    J'avais cru, naïvement, que le rôle d'un zoo était de protéger, de soigner, montrer pour aimer les animaux. Quelle déception ! J'aimerais voir le visage de ce lamentable directeur...

  6. poupougnette 26/01/2018 à 11:01:09

    bravo monsieur le directeur,vous devriez évoluer,sachez que certains ont fait la même chose avec des bb humains,car ils pensaient qu\'ils étaient de trop sur terre

  7. aniwatata 24/01/2018 à 09:36:34

    HONTE A CE DIRECTEUR DE ZOO, TOUT CELA POUR DE L'ARGENT, IL FAUT BOYCOTTER CE ZOO

  8. croquette 67 24/01/2018 à 09:15:30

    Neufs adorables vies sacrifiées pour du fric. J\'ose espérer que les personnes venues voir ces petits sont écoeurées et qu\'elles le feront savoir.

  9. Grammont 1850 23/01/2018 à 16:27:33

    ils auraient pu éviter de leur donner un prénom si c\'est pour les tuer ensuite fric fric toujours le fric alors t\'es inutile t\'es mort c\'est ça ?un astéroïde vite faut tout recommencer y a un bug quelque part! ou tout le monde devient fou?

  10. amourdekenzo 21/01/2018 à 21:57:58

    L\' homme est le plus grand prédateur sur cette terre ! tout sera détruit plus de magnifiques animaux !!