Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Interview

A.-J. Bouglione : « Un lionceau vaut moins cher qu’un chien ! »

André-Joseph Bouglione ©DR

Confronté à une forte baisse de son chiffre d'affaires par manque de spectateurs, le cirque Pinder a été placé en liquidation judiciaire. Alors que la Fondation 30 Millions d’Amis a toujours alerté que l’avènement des cirques sans animaux était inéluctable, le problème se pose désormais pour l’avenir de ces animaux sauvages et la reconversion des artistes. André-Joseph Bouglione, ancien dompteur et héritier d’une grande famille du cirque, l'un des seuls à anticiper cette transition, s'exprime sur 30millionsdamis.fr

30millionsdamis.fr : Quels retours avez-vous depuis la sortie de votre livre, véritable plaidoyer pour un cirque sans animaux ?

André-Joseph Bouglione : Il y a beaucoup de messages positifs ! Bien sûr, il y en a qui critiquent ma démarche. Mais on ne peut pas plaire à tout le monde. Le fait de dire ce que l’on pense attire forcément certaines critiques.

Connaissez-vous d’autres circassiens prêts à suivre votre démarche ?

Il ne faut pas sous-estimer la puissance de l’inertie. Le train qui pèse lourd peut mettre des années à s’arrêter. J’ai eu une discussion avec un confrère, dont on peut dire qu’il est l’un de ceux qui fait bien son boulot. Au début, il voulait me faire la guerre. J’essayais de lui expliquer que ses vrais ennemis, ce sont les cirques voyous ! Ce sont eux qui provoquent l’amalgame.

Quelle est la dernière information sur les cirques qui vous a choqué ?

La mort de cette éléphante lors d’un accident de la route en Espagne m’a soulevé le cœur ! C’est dramatique et pathétique à la fois. Cela résume tous les risques que cela comporte d’avoir un animal sauvage en son sein.

Comment les cirques se procurent ces animaux sauvages ?

On n’achète plus d’éléphant dans les cirques aujourd’hui. Ils sont nés en captivité. Pour les fauves, c’est différent. Il y a beaucoup de naissances et les cirques peuvent se les acheter entre eux. Certains vont même trop loin et croisent des tigres avec des lions afin de faire monter les enchères…

Combien coûte un fauve en France ?

Un jeune lionceau vaut moins cher qu’un chien ! Cela peut aller de 500 à 1 000 euros. Passé un certain âge, il devient compliqué de ne faire autre chose que les garder. Aucun zoo n’en veut, aucun refuge… J’invite les cirques à faire les démarches avec les sanctuaires pour accompagner au mieux l’animal…

Vous, vous avez gardé vos fauves jusqu’au bout ?

C’est une histoire qui me fend le cœur… J’avais une tigresse, Dina et un tigre, Madras. C’était des animaux exceptionnels. Je les ai gardés jusqu’à la fin. Un jour, Madras s’est brisé la hanche. On a dû l’opérer, lui en mettre une artificielle. Ça allait mieux, il n’avait aucune séquelle. A 16 ans, il commençait à vieillir. C’est un âge très avancé pour un tigre qui n’évolue pas dans son milieu naturel. Sa hanche s’est brisée à nouveau. Un jour, la musique du cirque s’enclenche. Tous les animaux sortent et Madras essaie de se lever péniblement et… Il n’y arrivait pas. C’est horrible ! (Il s’interrompt, ne pouvant contenir ses larmes). J’ai eu un choc qui me marquera à vie… [A la suite de cette question, André-Joseph Bouglione nous demande de le rappeler, le temps pour lui de se remettre de ses émotions.]

La Fondation 30 Millions d’Amis a réalisé un reportage chez un particulier qui pratiquait l’hivernage. A quel point cela est-il courant dans le milieu ?

Ce sont surtout les petits cirques qui ont recours à l’hivernage. Comme ils n’ont pas de représentation toute l’année, ils laissent pendant la saison creuse leurs animaux en pension.Si cette pratique est légale, la question est plutôt morale. On peut dire que les circassiens traditionalistes sont dans le déni avec les animaux, ils sont de mauvaise foi. L’excuse du public qui veut voir des animaux ne tient plus, Pinder est d’ailleurs dans l’obligation d’annuler des dates pour faire des économies. Au lieu de nous intimider, ils feraient mieux fait de nous écouter : les animaux n’ont plus leur place dans les spectacles !

>> Découvrez notre vidéo : "cirques : l'envers du décor"

Commenter

  1. ducvideda94320@gmail.com 28/08/2018 à 18:39:22

    Rien que pour ça il mérite que l'on aille voir les nouveau spectacles Sans animaux 

    Chapeau monsieur 

  2. petitpoussin 17/05/2018 à 12:03:38

    BRAVO A VOUS MR BOUGLIONE POUR AVOIR EU CETTE INTELLIGENCE ET CETTE SENSIBILITE PROFONDE A L'EVOLUTION ET AU RESPECT DES ANIMAUX.

    LA REMISE EN CAUSE EST UNE PREUVE D'INTELLIGENCE ET D'EVOLUTION.

    VOUS CONTRIBUEZ BEAUCOUP A UN ESPOIR POUR L'ABOLITION DES ANIMAUX DANS LES CIRQUES.

    VOIR UN ANIMAL SAUVAGE DOIT SE FAIRE DANS LEUR MILIEU NATUREL  ET DOIT RESTER UN PRIVILEGE POUR LES HUMAINS. BEAUCOUP RESTE  A FAIRE ET LUTTER CONTRE LES CHASSES AUX TROPHEES, FAITES PAR DES SOUS-HUMAINS QUI DETRUISENT LA BEAUTE ANIMALE DE CE MONDE.

    MAIS AU MOINS UN GRAND ESPOIR EST ENFIN LA POUR L'ARRET DES CIRQUES AVEC ANIMAUX.

    MAINTENANT LES VISITEURS DOIVENT SE REMETTRE EN CAUSE ET DONNER UN BON EXEMPLE AUX ENFANTS EN NE FREQUENTANT PAS LES CIRQUES AVEC ANIMAUX.

    CAR LES VISITEURS SONT LES PREMIERS RESPONSABLES DE LA SOUFFRANCE DES ANIMAUX DANS LES CIRQUES.  

     

  3. Bandy86 14/05/2018 à 18:04:48

    Je connais un peu André-Joseph, il fait parti de notre famille, je dis de notre famille, car mon fils le connait bien et est ami avec lui. Il a frequenté le cirque avec lui, et c'est un Monsieur, avec un grand M qui respecte ces animaux, qui a une tout autre vision des petits cirques, qui travaille avec ces animaux en douceur, avec tellement d'amour, je ne sais pas comment expliquer ça, c'est une complicité avec ces animaux.

    Bien sûr je suis contre les cirques avec animaux, surtout quand on voit comment ils sont dirigés, avec autorité et violence, comme le dit André-Joseph, les animaux n'ont pas leur place dans les cirques, c'est fini le temps de l'exploitation. Et pourtant il y en a encore et certaines villes les acceptent toujours.

    C'est à l'homme de ne plus fréquenter les cirques où il y a des animaux.... mais ça il y a encore trop de personnes qui viennent voir ces spectacles.....

  4. totoml 11/05/2018 à 22:19:08

    C’est scandaleux. Ça me hérisse ! Il devrait y avoir une loi qui interdise les animaux dans les cirques. On voit bien qu’ils y sont malheureux.. tous est basé sur l’argent. Un lionceau vaut moins cher qu’un chien, c’est écœurant.

  5. Watson-Canello 09/05/2018 à 11:51:55

    Je n'ose imaginer les remarques et les critiques depuis que vous parlez au nom des animaux des cirques mais je tenais sincèrement à vous remercier ! Enfant, je me suis rendue à un spectacle de cirque avec mon école et je me souviendrais toujours de ce magnifique étalon blanc, du coup de fouet et du filet de sang qui coulait le long de sa patte arrière ... Cet évènement m'a choqué et depuis je ne me suis plus jamais rendue dans un cirque. Le fait qu'un ancien dompteur parle, explique la réalité des choses je trouve cela très courageux de votre part !! J'espère que très bientôt cette attrocité ne sera qu'un lointain souvenir

  6. lety77 08/05/2018 à 21:11:28

    BRAVO Monsieur BOUGLIONE pour votre position relative à l'utilisation des animaux sauvages dans les cirque !! C'est un pas immense et j'espère que votre notoriété saura convaincre d'autres Directions de Cirques !!! Les animaux et les amis des animaux vous disent MERCI !!

  7. HommeEstAnimal 08/05/2018 à 19:16:21

    Totalement d'accord : les cirques avec des animaux n'ont plus leur place dans notre société.

    Cela donne une très mauvaise image des animaux aux futures générations.

  8. pouguy 08/05/2018 à 18:15:12

    il y a cirque et cirque, le cirque pinder était comme celui de bouglione crrecte avec les animaux pas comme d'autres qui sont ignobles avec les animaux. il y a des associations qui je trouve sont extrémistes et que je n'aime pas du tout et d'autres qui vraiment écologiques en sachant vraiment préserver la nature et ses animaux mais correctement. un cirque pour moi c'est le bonheur des enfants.

  9. AnneV 08/05/2018 à 09:54:05

    J'adore ce type !!!

  10. mookie 08/05/2018 à 09:48:52

    grand merci a ce monsieur a andre- joseph  bouglione  pour son

    intelligence a se rendre compte de ce fait . il parait qu'il y a des lois pour

    proteger les animaux entre autre dans les cirques mais quand vous voyez

    l'histoire de cet elephante que les associations voulait retire du cirque car

    un animal de cette taille dans des cages de 10 m carre et transporte toute

    l'annee sur les routes n'a pas choqué un prefet donc la justice et

    malheureusement a fini par mourir.combien d'autres dans ce cas !!!!!!! une justice

    plus que laxiste.