Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Justice

Fuveau (13) : la propriétaire de 180 primates condamnée

Les singes étaient détenus dans de très mauvaises conditions. © Fondation 30 Millions d'Amis

La propriétaire qui détenait plus de 180 singes dans des conditions indignes vient d’être condamnée par le Tribunal Correctionnel d’Aix-en-Provence. En 2013, les animaux avaient été confiés notamment à la Fondation 30 Millions d'Amis.

Confiscation définitive de plus de 180 singes au profit des fondations 30 Millions d’Amis et Brigitte Bardot et 2 mois de prison avec sursis. C’est la peine prononcée par le Tribunal Correctionnel d’Aix-en-Provence (13) à l’encontre d’une femme – par ailleurs responsable d’une ferme pédagogique – qui détenait ces primates à Fuveau (13), dans des conditions particulièrement terribles (30/03/2016). Elle était prévenue de « mauvais traitements sur animaux » et d’avoir ouvert un établissement pour animaux sans avoir obtenu une autorisation préfectorale d’ouverture.

« La confiscation est une mesure protectrice pour ces singes qui ont aujourd’hui une vie heureuse dans un environnement conforme à leur besoins élémentaires » précise l’avocate de la Fondation 30 Millions d’Amis, Maître Eva Souplet.

Depuis la décision, la mise en cause a interjeté appel de sa condamnation.

Rappel des faits

En janvier, puis en mars 2013, les autorités de l’État confiaient à la Fondation 30 Millions d’Amis – à titre conservatoire – une partie des 180 singes détenus dans des cages à oiseaux insalubres et couvertes d’excréments. Ces primates appartenaient à plusieurs espèces différentes protégées.

Les animaux avaient été acheminés vers des structures respectueuses de leur bien-être en France et aux Pays-Bas, à l’instar du centre AAP, de l’espace zoologique de Saint-Martin-La-Plaine (42) ou de la Vallée des Singes (86).