Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Covid-19

Comment garder mon animal en bonne santé durant le confinement ?

Si votre animal est malade ou en cas d'urgence, téléphonez d'abord à votre vétérinaire. ©Adobe Stock

Alors que chacun doit restreindre ses déplacements pour éviter la transmission du virus responsable de l'épidémie de Covid-19, comment continuer à prendre soin de ses animaux durant cette période ? Si chez votre vétérinaire les actes de « routine » doivent être reportés, en revanche, les actes essentiels sont maintenus. Promener son chien reste aussi bien évidemment possible, à condition de se munir d'une « attestation de déplacement dérogatoire ». 30millionsdamis.fr fait le point avec le Dr Bruno Pelletier.

La santé de nos 30 millions d'amis est toujours une priorité ! Conformément aux annonces de l'exécutif, il est demandé à chacun de restreindre drastiquement ses sorties et tous les lieux publics « non-indispensables à la vie du pays » sont fermés jusqu'à nouvel ordre. En revanche, à l'instar des pharmacies et des magasins d'alimentation, les cabinets et cliniques vétérinaires sont autorisés à poursuivre leurs activités. Des directives de l'Ordre national des vétérinaires et du ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation posent toutefois des conditions précises. « A l'heure actuelle, les vétérinaires continuent à recevoir les animaux malades et à assurer les urgences, résume le Dr Bruno Pelletier, vétérinaire intervenant au refuge 30 Millions d'Amis de la Tuilerie (77). Mais les visites de contrôle, qui visent uniquement à s'assurer de la bonne santé de l'animal en l'absence de signe clinique, doivent être reportées. »

Prendre rendez-vous chez son vétérinaire, respecter l'horaire et venir seul avec l'animal

Tout acte qui n'est pas indispensable à la santé de l'animal dans l'immédiat – détartrage des dents et stérilisation, par exemple – doit donc être différé*. En cas de maladie ou d'urgence, « il faut prendre rendez-vous par téléphone ou sur le site internet, et bien respecter l'horaire, recommande le Dr Pelletier. Cela permet d'éviter de se retrouver dans la salle d'attente au même moment. » Il revient en effet à chaque professionnel de s'organiser pour limiter les contacts entre les clients, et d'appliquer les mesures d'hygiène adéquates (port de masque et de gants, désinfection du matériel, etc.). « Evitez d'accompagner l'animal à plusieurs : une seule personne suffit ! », avertit néanmoins le praticien.

En milieu rural comme en ville, les vétérinaires sont – pour l'instant – toujours autorisés à se déplacer pour leurs consultations à domicile, sous réserve que le rapport entre le bénéfice (pour l'animal) et le risque (pour le vétérinaire, d'être contaminé et de devenir contagieux à son tour) soit favorable. Enfin, si vous avez l’habitude d’acheter vos croquettes auprès de votre vétérinaire, adressez-vous d’abord à lui par téléphone ou consultez son site internet. En effet, certaines cliniques réservent la vente à des créneaux horaires précis, mettant en place des systèmes pour éviter les contacts humains (dépôt du paquet devant la porte, paiement en ligne, etc.).

Sorties autorisées pour les besoins naturels et pour se dégourdir les pattes

S'il existe des astuces pour divertir son animal en intérieur, l'activité physique en extérieur s'avère indispensable pour maintenir le chien en bonne santé et lui permettre de satisfaire ses besoins naturels. Pour cela, une attestation de déplacement dérogatoire (à télécharger), dûment remplie, doit impérativement être conservée sur soi à chaque promenade. Si vous n'avez pas accès à une imprimante, il suffit d'en recopier le contenu à la main sur un papier libre. Ce document permet de réaliser des « déplacements brefs, à proximité du domicile, liés à l'activité physique individuelle des personnes [à l'exclusion de toute pratique sportive collective] et aux besoins des animaux de compagnie » (cocher la case correspondante).

Si les animaux ne sont pas directement concernés par le coronavirus, il convient toutefois de respecter les règles d'hygiène de base pour préserver notre propre santé et celle de nos proches : « Toujours se laver les mains après avoir touché le chien, car le virus a pu se déposer sur son pelage, comme sur n'importe quel ″support″ vivant ou objet, conseille le Dr Pelletier. Ce qui ne doit en aucun cas servir de prétexte pour abandonner l'animal ! »

Mise à jour (19/03/2020) : Concernant la vaccination pendant la période de confinement, la position d'un comité formé par des enseignants de médecine préventive des 4 écoles nationales vétérinaires et des membres du bureau du Groupe d'Etude en Médecine Préventive (GEMP) de l'Association Française des Vétérinaires pour Animaux de Compagnie (AFVAC) est la suivante : « La vaccination des animaux domestiques doit être reportée pendant toute la période de confinement déterminée par le gouvernement afin de limiter les risques de contamination pour les équipes soignantes et les propriétaires par le Covid-19. ». Par conséquent, les chiens et les chats n'étant plus à jour de leurs vaccins, il est recommandé de garder les félins à l'intérieur et de limiter le contact entre chiens lors des sorties hygiéniques quotidiennes.

Commenter

  1. Raouline 25/03/2020 à 13:32:00

    Bonjour,

    J'habite dans une maison en ville. J'ai 4 chats qui ont l'habitude de sortir dans le jardin et ceux des voisins. Il y a t-il un risque qu'ils ramènent le virus sur leur pelage (en sachant que si je laisse les portes ouvertes, ils rentrent et sortent plusieurs fois par jour) ? Dois-je limiter leurs sorties ?

     

    Merci d'avance pour votre réponse

  2. Bandy86 19/03/2020 à 19:26:38

    J'ai la chance d'être à la campagne et d'avoir un jardin pour mes animaux. Cela facilite leur sortie et je joue beaucoup avec eux. Ce qui n'empèche pas les promenades dans les champs à coté.

    Avec une dérogation chère ANNEV vous pourriez nourrir les chats, ils suffit de cocher la case "déplacement brefs à proximité du domicile liés aux besoins des animaux de compagnie" Bon courage et merci pour eux.

  3. AnneV 17/03/2020 à 20:06:18

    J'aurai voulu donner des croquettes aux chats de la cathédrale de ma ville hé bien non !! Ils peuvent se serrer la ceinture alors que je sors de ma voiture, donne et repars en voiture !!!!!!!!!!!!!!!! Par contre, Intermarché et tout le reste = Pas de problème !!! Bonjour la logique !! Même les gendarmes m'ont dit que c'était .......délirant !! Mais Macron a des muscles à retardement et il veut les montrer !!!!!!!!!