Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

La Ferme des Aubris, un havre de paix pour les équidés maltraités ou abandonnés

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Sauvetage

La Fondation se porte au secours du Zoo de Gaza en Palestine

Le Khan Younis Zoo a été qualifié de « pire zoo du monde » par les médias. Au milieu de cadavres, certains animaux survivent tant bien que mal. La Fondation 30 Millions d’Amis a accordé une aide pour les sauver.

 

Pas de nourriture, pas d’eau, ni de soins. Au milieu des détritus et de cadavres d’animaux, une petite cinquantaine de pensionnaires tente de survivre à Gaza. Abandonnés à leur triste sort, ils sont nombreux à être morts de faim. Les autres ne doivent leur survie qu’à des missions de secours diligentées par l’association de protection animale Vier Pfoten (Four Paws) et la Fondation 30 Millions d’Amis, les seules associations de protection animale qui ont reçu l’autorisation des autorités palestiniennes pour entrer sur la bande de Gaza. C’est le vétérinaire Amir Khalil, avec qui la Fondation collabore régulièrement, qui a prodigué avec son équipe les soins d’urgence  lors d’une mission du 15 au 17 avril au Khan Younis Zoo.

10 000 euros pour nourrir et soigner les animaux

En débloquant immédiatement 10 000 euros, la Fondation a pu apporter de la nourriture aux animaux pour les trois prochains mois ainsi que les médicaments pour les plus faibles et les plus amaigris. Le Dr Amir Khalil a notamment pu traiter une lionne qui souffrait d’une grave otite, un singe qui avait une maladie de peau et un lama qui souffrait d’épilepsie. Enfin, des chiens et de nombreux chats ont été vaccinés. Quant aux autres animaux, ils sont en mauvaise santé car ils n’ont jamais vu de vétérinaire depuis leur arrivée. Le cas du seul tigre restant dans le zoo a particulièrement touché l’équipe : « Le tigre est vraiment très faible : il n’a même pas eu la force de manger pendant toute la durée de notre séjour » nous explique le Dr Amir Khalil.

Le pire zoo du monde

Le Khan Younis Zoo a été surnommé « pire zoo du monde » par les médias. En cause, sa tradition particulièrement morbide d’exposer des animaux embaumés dans leurs cages : « L’idée de momifier les animaux est venue après la guerre de Gaza parce qu’un grand nombre d’animaux comme les lions, tigres, singes et crocodiles sont morts. Donc on s’est renseignés et on a appris la taxidermie sur le tas en lisant des articles sur Internet » indiquait le propriétaire du zoo dans un article du Daily Mail (02/02/2015). Un amateurisme qui s’est aussi fait sentir sur le suivi vétérinaire des animaux : des vétérinaires en Egypte faisaient des consultations par téléphone… Quant au quotidien au zoo, les animaux sont emprisonnés dans des cages trop petites pour. Ils n’ont ni eau ni nourriture et seul le propriétaire est resté pour s’occuper d’eux. En effet, les employés ont déserté les lieux depuis qu’ils ne sont plus payés.

Les zoos de Gaza, en grande détresse

Fin septembre 2014, la Fondation 30 Millions d’Amis avait déjà participé à une vaste opération de sauvetage dans un zoo situé au nord de Gaza, le zoo de Al-Bissan. Trois lions avaient été évacués vers le sanctuaire « New Hope », à Amman, en Jordanie. Un autre zoo, celui de Rafah, a aussi récemment fait parler de lui en cédant deux petits lionceaux à un réfugié de la bande de Gaza qui prévoit de les utiliser pour des animations dans des restaurants, des parcs d’attraction ou des complexes balnéaires… L’association Vier Pfoten cherche un moyen de les faire sortir de Gaza pour les confier à un sanctuaire.

Outre Gaza, la Fondation 30 Millions d’Amis soutient dans le monde entier les associations qui luttent en faveur des animaux sauvages. Découvrez la cartographie de nos actions à travers le monde.

Commenter

  1. coulmiers.adeline@hotmail.fr 29/04/2015 à 15:33:50

    Mais est ce que les animaux vont être évacué? Car si personne ne revient jamais même les sauver ne serait que temporaire.