Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Evénement

La Palm Dog 2013 récompense un caniche aveugle

La Palm Dog 2013 récompense le talent d’un caniche aveugle

Photo d'illustration : © hemlep - Fotolia.com

Alors que la Croisette vient de clôturer son festival, une autre compétition vient d’annoncer son lauréat : la célèbre « Palm Dog ». 30millionsdamis.fr revient sur la victoire du caniche Baby Boy.

C’est le caniche blanc aveugle de « Ma vie avec Liberace » le film de Steven Soderbergh, qui a remporté la désormais célèbre Palm Dog, qui récompense le chien doté des meilleurs talents d’acteur (24/5/13), remise en marge du 65e Festival de Cannes. Ce film met en scène une histoire d’amour entre un pianiste exceptionnel, joué par Michael Douglas, et un jeune soigneur d'animaux, incarné pat Matt Damon. Les membres du jury ont également attribué un prix spécial aux quadrupèdes toilettés qui apparaissent dans « The Bling Ring » de Sofia Coppola, le film d'ouverture de la section Un certain regard.

Un jury de professionnels

Créé en 2010 par Toby Rose, un producteur britannique, en l'honneur de son fox-terrier aujourd’hui disparu, la Palm dog est attribuée chaque année au chien auteur de la meilleure performance cinématographique, toutes catégories confondues. Le jury est composé de personnalités britanniques du cinéma, parmi lesquelles Peter Bradshaw, critique de film du quotidien The Guardian. Le vainqueur reçoit un collier en faux diamants.

Le chien lauréat, appelé Baby Boy, succède ainsi à Banjo et Poppy de « Touristes », et à Billy Bob, acteur dans « Le Grand Soir », tous récompensés en 2012. En 2011, c’est Uggy, le Parson Russell Terrier vedette du film « The Artist », qui avait eu les honneurs. La chienne Laïka apparaissant dans « Le Havre », d'Aki Kaurismäki, avait également été récompensée.

Un Visa contre la maltraitance

La Fondation 30 Millions d’Amis, particulièrement vigilante sur les conditions de vie et de dressage des animaux, sauvages ou domestiques, utilisés par le cinéma et la télévision, discerne un Visa qui certifie que les animaux acteurs mis en scène dans ce cadre ont été bien traités et n'ont subi aucune violence ou souffrance. Un ou plusieurs vétérinaires - dont les frais sont pris en charge par la Fondation pour garantir leur indépendance - sont envoyés en observateurs lors du tournage. Sur les prises du vues, dans toutes les infrastructures prévues pour les animaux et dans certains cas chez les dresseurs, ils vérifient la conformité du traitement de tous les animaux acteurs avec la charte élaborée par la Fondation.

Alain Sarde, Alain Poiré ou Luc Jacquet font partie, entre autres, des producteurs qui ont sollicité - et obtenu - le Visa Fondation 30 Millions d’Amis.

En savoir plus sur le Visa 30 Millions d’Amis