Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

La Ferme des Aubris, un havre de paix pour les équidés maltraités ou abandonnés

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Refuges

Refuges saturés : la Fondation 30 Millions d’Amis lance un appel d’urgence !

Face aux abandons massifs d'animaux, les refuges sont déjà saturés. ©Fabwildpix

À l’approche des vacances d’été, les abandons affluent et les refuges, engorgés, ne peuvent malheureusement pas accueillir tous les animaux en détresse. La Fondation 30 Millions d’Amis lance un appel d’urgence aux adoptions pour offrir une heureuse vie à tous ces laissés-pour-compte et libérer de nouvelles places à ceux dans le besoin.

Ils s’appellent Pistache, Leetchi, Billy… Abandonnés par leurs anciens maîtres et cédés à la Fondation 30 Millions d’Amis, tous viennent d’être pris en charge dans des refuges. Une « chance » pour ces rescapés, alors que la plupart des structures sont déjà saturées, face aux nombreux abandons que précèdent la saison estivale. 

Adopter pour libérer des places dans les refuges 

Le fléau de l’abandon touche, chaque été, plusieurs dizaines de milliers de chiens et chats. Faute de place dans ces refuges, les animaux qui sont placés en fourrière risquent l’euthanasie s’ils ne sont pas réclamés par leur maître dans le délai légal de 8 jours ouvrés. Les adoptions, essentielles pour offrir une seconde chance aux animaux issus d’abandons ou de maltraitance, le sont d’autant plus à cette période pour libérer des places et ainsi permettre l’accueil de nouveaux animaux en détresse.

De trop nombreux rescapés attendent un foyer aimant. Daisy et Presto - deux AmStaff - ont été cédés à la Fondation 30 Millions d’Amis par leurs anciens maîtres qui les négligeaient et les exploitaient pour la reproduction. Selon un signalement, les chiens hurlaient de douleur et étaient visiblement frappés. Ils ont été pris en charge au refuge d’Oisemont (80). À quelques centaines de kilomètres, le refuge 30 Millions d’Amis de la Tuilerie (77) a accueilli deux chiens délaissés par leurs anciens détenteurs qui n’avaient plus les moyens de s’en occuper : Billy, un Berger de 4 ans, et Leetchi, une Jack croisée Epagneul Breton de 7 ans. À leurs côtés, Pistache - un Yorkshire - est arrivé lui aussi au refuge de Saint-Hilliers avec une ribambelle de petits félins victimes de maltraitance. Pour venir les rencontrer, n’hésitez pas à contacter nos équipes au 01.64.00.15.45.

Quelques belles histoires qui redonnent espoir !

Heureusement, certains rescapés ne font qu’un passage express dans leur box en refuge. Ce fut le cas de Néo, un Beagle de 5 ans. Attaché toute sa vie dans l’appartement de son maître, il n’avait jamais vu la lumière du jour. Le pauvre animal a été secouru par la Fondation 30 Millions d’Amis et aussitôt placé en famille d’accueil, le temps qu’une place en refuge se libère. « II a découvert avec joie les balades au grand air, les baignades dans la Somme et les interactions avec les humains et ses congénères ; il est ultra sociable et adorable, se réjouit Caroline qui l’a recueilli quelques jours. Il a ensuite été pris en charge au refuge de Poulainville (80) où il a été immédiatement adopté ».

Enfermé toute sa vie dans un appartement, Néo est aujourd'hui épanoui dans sa nouvelle famille ! ©DR

« Malgré leur passé souvent traumatisant, les animaux font preuve d’une résilience incroyable, s’émeut Virginie, du service juridique de la Fondation 30 Millions d’Amis. Ils s’adaptent vite et regagnent rapidement confiance en l’humain grâce au dévouement de ceux qui les sauvent ».

Commenter

  1. Bandy86 30/06/2022 à 20:06:39

    Heureusement que certains retouvent une bonne maison.

  2. nous pour eux 29/06/2022 à 14:53:28

    Et voilà c'est reparti pour un tour ! Mais quelles affaires toutes ces atrocités !

    Je n’arrive pas à comprendre et je ne l’accepterais jamais que l’on puisse abandonner ou délaisser les animaux de compagnie ainsi. Pour vous dire, en un an de temps j’ai perdu mes 2 parents, ils nourrissaient un chat errant ou plutôt qui a été laissé errant car on n'a pas trouvé le bon propriétaire. Un chat qui a dû subir, car il a très peur et il est très méfiant,  le moindre geste le fait sauver. Ils lui avaient même fait une niche en sa faveur pour qu’il ne dorme pas au froid, on pense qu'il a entre 4 à 5 ans.

    Cela fera 6 mois demain le 30 juin, que je m'en occupe et rien n'est simple encore à ce jour, mais j'ai tout rapporté ce dont il était habitué, sa cabane, ses tapis de sol, ses gamelles, la chaise sur laquelle il se reposait au soleil, TOUT pour qu'il sente bien ses odeurs chez nous qui habitons 2 maisons plus loin, "Ce qui est aussi une chance", sinon je n’aurais pas pu l’attraper. Mais, je n’aurais pas pu le laisser ainsi seul, rien qu’à penser tout ce qu’il pouvait lui arriver même s’il traine sans cesse ! Et nous essaierons tout pour le familiariser, ça vient tout doux. Le seul soucis c’est qu’on ne puisse pas l’attraper pour l’emmener chez le vétérinaire pour le vacciner ou le soigner quand il revient dans de sales états après des bagarres, maintenant il sait ou trouver à manger et un abris c’est déjà une priorité.

    C’est pour cela, je comprends votre appel d’urgence pour tous ces animaux en détresse, c’est bien triste et OUI en plus face aux nombreux abandons que précèdent la saison estivale. Mais chez nous, nous ne pouvons hélas faire plus !

    Bon courage à vous tous avec l’espoir que tous ces animaux retrouveront des maitres aimants après de tels traumatismes… MERCI POUR EUX !