Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

La Ferme des Aubris, un havre de paix pour les équidés maltraités ou abandonnés

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Coup de coeur

La maîtresse du chien le plus vieux du monde révèle les secrets de sa longévité !

À 21 ans, TobyKeith - le chien le plus âgé au monde - continue d'apprécier les promenades au grand air ! ©DR

Un nouveau chien vient d’entrer dans le Guinness des records : TobyKeith ! Ce Chihuaha âgé de 21 ans est le plus vieux chien vivant au monde actuellement référencé. Sa maîtresse a confié à 30millionsdamis.fr les secrets de sa longévité : une vie saine et surtout… beaucoup d’amour.

21 ans et 3 mois… c’est l’âge du chien le plus vieux dans le monde actuellement référencé ! Né le 9 janvier 2001 en Floride (Etats-Unis), le Chihuaha TobyKeith vient d’intégrer le célèbre Guinness des records, pour le plus grand bonheur de sa maîtresse.

La vie avait pourtant mal débuté pour ce toutou aux longues oreilles, abandonné à quelques mois par ses anciens maîtres. « Un couple s’était rendu au refuge  où je travaillais – en tant que bénévole – expliquant qu’ils comptaient laisser un chien, se souvient Gisela Shore, la nouvelle maîtresse de TobyKeith, contactée par 30millionsdamis.fr. J’ai donc rappelé ces personnes pour les rencontrer et prendre en charge le pauvre animal. »

Anciennement abandonné, ce « petit garde du corps » est en bonne santé

Une fois au domicile des époux, la jeune américaine découvre un tout petit chiot dans une boîte : « Ce fut le coup de cœur immédiat ! Depuis ce jour, on ne s’est plus jamais quittés. »

Si les chihuahuas sont réputés pour leur tempérament de feu, TobyKeith est plutôt « cool et calme ». « Il est très affectueux et adore les femmes ; et il est très protecteur envers moi, sourit Gisela. Je l’appelle "mon petit garde du corps". »

Malgré son âge désormais canonique, le petit chien à la robe blanche est en bonne santé. « Il est encore assez actif et continue les promenades, à pattes ou en voiture, rassure G. Shore. Il y a 6 mois, on lui a diagnostiqué une maladie cardiaque ; mais il prend des médicaments pour son petit cœur, ce qui l’aide énormément. »

« Nous leur devons un amour inconditionnel »

Il a même conservé toutes ses dents, qui lui permettent de déguster de délicieux mets préparés par sa maîtresse. « Je crois que sa longévité est due à son régime alimentaire (une tranche de dinde chaque matin au petit-déjeuner !), à l’exercice et à une bonne génétique, avance Gisela. Mais elle s’explique surtout par… l’amour, l’amour, l’amour ! » Une théorie qu’elle applique à ses deux autres chiens, avec qui TobyKeith s’entend à merveille !

Vous l’aurez compris, pour garder nos 30 millions d’amis en bonne santé, le plus longtemps possible, il importe de les couvrir (tant qu’ils le veulent bien) de tendresse ! « Nous devons traiter ces petites créatures comme si elles faisaient partie de notre famille, confirme la maîtresse du Chihuaha. Elles dépendent de nous pour tout et nous donnent beaucoup d’amour ; et c'est ce que nous devons leur rendre : un amour inconditionnel. »

Commenter

  1. corie57 05/05/2022 à 21:06:55

    J espère bien qu il va vivre encore longtemps ce petit Amour. Si seulement le miens atteignait cet âge. Je suis si , même trop fusionnel avec lui. On se comprend si bien.... 

     Prendre soins d eux  est plus que normal mais surtout les aimer est primordial et ils nous le rendent si bien. 

     

  2. xavier78 05/05/2022 à 10:05:53

    une chose est sure et affirmé il ne faut ^pas donner de croquettes car elles ne contiennent pas de viandes hormis qq rares marques. de la viande est ce qu'il faut aux chiens pour les faire vivre longtemps

  3. nous pour eux 04/05/2022 à 19:55:56

    QUE DU BONHEUR DE LIRE UNE TELLE HISTOIRE :-))

  4. chiendamour 04/05/2022 à 19:03:53

    Si l'amour suffisait à les aider à vivre plus longtemps, les miennes auraient dû vivre le double d'années. Hormis la première qui a vécu jusqu'à 17 ans passés, les deux autres sont parties, l'une à 9 ans 1/2 (une boxer, cancer), l'autre à 11ans 1/2 (CKC, affaissement d'une vertèbre cervicale qui lui a pincé la moelle épinière, elle ne pouvait donc plus marcher). Elles avaient pourtant toutes les deux une vie saine : 7 mois sur 12 à la campagne à courrir après tout ce qui bougeait et à jouer. Les tonnes d'amour que j'ai pu leur donner, ont certes servi à leur bien être et à les rendre heureuses, du moins je l'espère, mais n'ont pas empêché la maladie.