Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

La Ferme des Aubris, un havre de paix pour les équidés maltraités ou abandonnés

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Sauvetage

3 sauvetages de chevreuils pris au piège

Coincé dans la grille d'un château en Charente, un cervidé a pu regagner son milieu naturel grâce au dévouement de passants et de bénévoles. ©Les Amis du Parc François 1er /Facebook

Pompiers, promeneurs, jardiniers… Tous ont secouru des chevreuils qui se sont retrouvés dans de fâcheuses postures en ce début d’année 2022. Grâce à cette aide, les cervidés ont pu retrouver leur milieu naturel, sains et saufs. 30millionsdamis.fr revient sur ses sauvetages insolites et salue le dévouement des sauveteurs.

Des chevreuils tombés dans les douves d’un château, un brocard coincé dans une grille aux abords d’un autre domaine… Ces animaux auraient probablement succombé sans l’intervention rapide de quelques humains dévoués ! Retour sur ces sauvetages peu communs.

1. Deux cervidés piégés dans les douves d’un château (49)

À Saint-Jean-des-Mauvrets (49), des jardiniers ont porté secours à deux cervidés piégés dans les douves du château du golf d’Angers (23/02). Ce domaine de 50 hectares est un véritable réservoir de biodiversité. La faune et la flore y apprécient les écrins de verdure, surfaces boisées et plans d’eau… mais parfois à leurs risques et périls ! Car chaque année, quelques animaux sauvages tombent dans les douves. Cette fois, c’est un golfeur qui a lancé l’alerte, face à la détresse des deux cervidés, incapables d’escalader les murs de 3 mètres qui les encerclaient. Grâce à la dextérité et à la force des jardiniers, le brocard et la femelle ont pu être remontés en toute sécurité. « Les deux chevreuils étaient épuisés et n’ont pas eu de difficultés à venir vers moi, confie Vincent, l’un des sauveurs (Ouest France). Habituellement, on fait appel aux pompiers mais cette fois, on a essayé d’agir au plus vite ».

Piégés dans les douves d'un château en Maine-et-Loire, deux cervidés ont pu être remontés grâce à l'aide de jardiniers. ©Ouest-France Angers /Facebook

2. Un chevreuil coincé entre les barreaux de la grille d’un château (16)

Deux jours plus tôt, c’est aux abords d’un autre château, à Cognac (16) qu’un autre cervidé a dû être secouru. Des promeneurs ont découvert le pauvre animal coincé entre les barreaux d’une clôture du château de Chatenay. Ils ont immédiatement sollicité l’aide des associations les plus proches pour extirper le cervidé apeuré. « On ne sait pas depuis combien de temps il était coincé, mais il était épuisé, se souvient Francis Bardaux, responsable de l’association « Les Amis du parc François 1er » (Charente Libre). On s’est mis à trois pour le sortir de cette situation. Coup de chance, les barreaux étaient souples, ce qui nous a permis de les écarter et de le libérer ». Aussitôt posé à terre, le chevreuil s’est laissé examiner : heureusement, il ne souffrait que de quelques plaies superficielles. Il a pu recouvrer sa liberté, en toute tranquillité !

3. Un chevreuil tombé dans le fossé d’un fort (88)

Alertés par un promeneur, des pompiers spécialisés dans les sauvetages périlleux ont secouru un chevreuil tombé dans le fossé du Fort d’Arches, à Pouxeux, dans les Vosges (3/02). Un fossé dont les parois verticales sont vertigineuses ! Le pauvre animal était probablement pris au piège depuis plusieurs jours. Grâce à un système ingénieux, le brocard, une fois maîtrisé par les secouristes, a pu être placé en toute sécurité dans un filet à mailles fines, puis remonté du fossé à l’aide de cordes. Au terme d’une intervention de 2 heures, l’animal a pu être délivré du filet pour être examiné. Aucune blessure n’ayant été déplorée, il a pu regagner paisiblement son milieu naturel.

La Fondation 30 Millions d’Amis met régulièrement à l’honneur le courage de ces sauveteurs animaliers, particuliers (lien) ou professionnels (lien), sans lesquels de nombreux animaux n’auraient pas survécu.

Après une intervention de 2h, les sapeurs-pompiers des Vosges ont pu extirper un chevreuil tombé dans un gouffre. ©Vosges Matin