Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

La Ferme des Aubris, un havre de paix pour les équidés maltraités ou abandonnés

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Protection

Le gouvernement suspend (temporairement) la chasse à la tourterelle des bois

Le gouvernement accorde un peu de répit à la tourterelle des bois en suspendant jusqu'au 30 juillet 2022 la chasse de cette espèce vulnérable. ©AdobeStock

Le gouvernement suspend la chasse à la tourterelle des bois jusqu'au 30 juillet 2022. Une bonne nouvelle pour cette espèce dont la population s'est effondrée en Europe ces dernières années. 30millionsdamis.fr aurait toutefois préféré un temps de répit plus long pour garantir la restauration des effectifs.

Enfin ! La Tourterelle des bois connaîtra un répit bien mérité cette année !  Le ministère de la Transition Écologique et Solidaire vient de suspendre jusqu'au 30 juillet 2022 la chasse de cette espèce classée vulnérable par l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN)  (28/08/2021).

« Une espèce à l'agonie »

Cette espèce serait même « à l'agonie » selon la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO). Et pour cause, ses effectifs ont été divisés par 5 en 40 ans en Europe ! Récemment, des observateurs à la pointe de Grave, en Gironde, auraient même dénombré l'arrivée de moins de 4.000 tourterelles des bois au printemps 2021… contre 44.000 au printemps 2004.

La Fondation 30 Millions d'Amis déplore que le Gouvernement ait opté pour une suspension d'un an, plutôt qu’une interdiction générale et définitive de la chasse à la tourterelle des bois.  « Il est regrettable que cette suspension ne soit pas prise pour cinq ans au moins, confirme de son côté la LPO. L'espèce n'ayant aucune chance de retrouver un état satisfaisant de conservation à court et moyen terme. »

Une décision conforme à la jurisprudence récente

Nonobstant, par cette décision, le gouvernement semble enfin suivre le raisonnement du Conseil d'Etat qui avait décidé, en septembre 2020, de suspendre l’exécution de l’arrêté par lequel la ministre de la Transition écologique et solidaire avait autorisé, un mois plus tôt, la chasse de 17 460 tourterelles des bois en France, pour la saison 2020-2021. Le jugement était de surcroît novateur, la plus haute juridiction administrative ayant invoqué le « principe de précaution » pour interdire la chasse d’une espèce lorsque les connaissances scientifiques disponibles ne permettent pas d’en mesurer les effets sur sa conservation. 

Quelques mois plus tard, la Commission européenne avait adressé à la France un avis motivé pour lui demander d’améliorer la protection de la Tourterelle des bois : la deuxième étape de la procédure d’infraction que l’institution peut engager lorsqu’un État membre ne se conforme pas au droit de l’Union.

 

Commenter

  1. AnneV 30/08/2021 à 18:06:19

    "temporairement" ?!!!!! Histoire de ne pas fâcher les chasseurs !!!! L'Europe, j'espère, va taxer, une fois de plus, la France, pro-chasseurs et donner un coup de poing sur la table !!!! Décimer une espèce en voie d'extinction = Il n'y a que nos élus pour accepter cela !!!! Délirant !