Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Biodiversité

Le gouvernement autorise la chasse de près de 18 000 tourterelles des bois… malgré le déclin de l’espèce !

17 460 tourterelles des bois pourront être tuées lors de la saison de chasse 2020-2021. Une décision qui précipite le déclin de cette espèce menacée. ©AdobeStock

17 460 tourterelles des bois pourront être tuées lors de la saison de chasse 2020-2021… Une espèce pourtant classée vulnérable sur la liste rouge de l’Union internationale pour la conservation de la nature ! 30millionsdamis.fr déplore qu’une fois de plus les intérêts cynégétiques priment sur la nécessaire conservation des espèces menacées.

Le fameux « En même temps »… Le jour où l’Élysée annonce la suspension de la chasse à la glu, le gouvernement autorise que des espèces d’oiseaux menacés d’extinction soient tuées ! En effet, le ministère de la Transition écologique vient de permettre la chasse de 17 460 tourterelles des bois, dont l’état de conservation est, plus que jamais, critique.

« Une espèce à l’agonie »

« Il est insupportable de continuer à abattre une espèce à l'agonie, fustige Allain Bougrain Dubourg, Président de la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO), dans un communiqué. Il fallait sûrement faire un nouveau cadeau aux chasseurs ! ». Et pour cause, selon un rapport publié en 2019 par l’ex Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage, l’espèce a perdu, à l’échelle européenne, 78% de ses effectifs entre 1980 et 2015. Un déclin particulièrement prononcé sur la voie de migration occidentale, dont fait partie la France. C’est donc pour tenter de stabiliser ses effectifs que le Comité des experts de la gestion adaptative des espèces préconisait, dès 2019, de suspendre les prélèvements (Avis, 13/05/2019).

Malheureusement, la menace est telle qu’il n’est même pas certain que la mise en place temporaire de quotas de prélèvement fixés à 0 contribue à la restauration de l’espèce. « Les modèles démographiques développés par la plateforme de gestion adaptative ONCFS MNHN indiquent que, même dans cette configuration restrictive, la probabilité que le déclin de la population se poursuive reste élevée (43%) », déplorent les experts.

Le gouvernement ignore les injonctions de la Commission européenne

La décision du gouvernement est d’autant plus incompréhensible qu’elle intervient moins de deux mois après l’ouverture, par la Commission européenne, d’une procédure d’infraction tendant à ce que la France adopte des mesures contre certaines pratique de chasse et de capture d’oiseaux (07/2020). « Les Etats membres peuvent déroger à certaines dispositions de la directive, mais seulement à certaines conditions strictes, qui ne sont pas remplies par la France, notamment parce que la plupart des espèces capturées ne présentent pas un bon état de conservation ». La Tourterelle des bois en est la triste illustration. A ses côtés, 44 autres espèces chassables dans l’hexagone présentent, selon l’institution européenne, un mauvais état de conservation.

Alors que l’Etat français ne dispose plus que d’un mois pour répondre aux préoccupations de la Commission, au risque d’une saisine de la Cour de justice de Luxembourg, il a préféré aller à l’encontre de ces recommandations qui, pourtant, s’imposent à lui… Il en va du respect du principe de primauté du droit de l’Union européenne ! Le gouvernement n’a pas davantage tenu compte de l’opinion publique, la consultation sur le projet d’arrêté s’étant révélée défavorable à plus de 75% des avis exprimés…

Commenter

  1. Gryffondore 06/09/2020 à 18:42:46

    Entièrement d'accord avec Priorité animale. Quel bande de charlatans ces gens du gouvernement. A quand des personnes aux valeurs bienveillantes au pouvoir ?... jamais, car la plupart des gens n'en ont rien à faire de la tourterelle des bois, si belle et au chant si apaisant. Des gros ploucs ces Français !

  2. Poux 19 06/09/2020 à 18:36:39

    On est vraiment nul : espèce en voie de disparition et on continue la chasse

  3. pouguy 04/09/2020 à 18:41:18

    je n'en ai jamais vu, c'est la preuve qu'il y en a très peu, par contre en ville on en est envahi, là il faudrait faire quelque chose

  4. malitorne 03/09/2020 à 18:02:36

    mais bien évidemment que le gouvernement s'en moque, et son chef en premier qui reçoit chaque semaine le président de la fédération des chasseurs, dont le livre qui vient de sortir est explicite avec une "si belle" préface du nouveau ministre de la justice, grand chasseur et sensible à la ruralité!!!! savez-vous que dans la seine maritime la préfecture a ordonné l'abattage de  renards, discrètement bien sûr, quant à la chasse à la glu, annoncée comme une grande décision, elle ne concerne que (si je puis dire) les merles et les grives!!! savez-vous aussi que la chasse au terrier pour les blaireaux est en pleine expansion, femelle gestantes et allaitantes, sous prétexte bien évidemment de la sacro-sainte tradition; nolus n'en sortirons jamais avec un dirigeant qui plie devant ce lobby chasseurs, et comme nous sommes en pré-période électorale, ces 1500000 voix sont convoitées, bon courage à vous!!!!

  5. franjo93 03/09/2020 à 11:59:15

    bonjour j'ai jamais vu cette tourterelle 

  6. Bandy86 03/09/2020 à 01:28:54

    Gouvernement de Merde. Et ça continu toujours. J'ai honte d'être Française, nous sommes les rigolos de l'Europe, nous ne respectons rien et surtout pas les sans défense et sans voix. Heureusement que malgré tous ces incapables qui nous gouverne et qui ne vois que par le fric il y a encore des personnes et associations qui sont là pour les sauver.

  7. AID 02/09/2020 à 23:26:14

    Ben oui tourterelles contre arrêt chasse à la glu ... faut arrêter de rêver ... nous ne sommes pas en démocratie c’est toujours une monarchie avec des courtisants et des privilèges... vive le France ... et si l.Europe nous colle une amende qui c.est qui va payer ...

  8. Nm74 02/09/2020 à 19:39:11

    Il doit sûrement avoir des lois qui font contre poids à leurs cotât !!

    Toutes les associations animalières doivent se concerter avec les avocats les conseillers juridiques pour faire plier ces gouvernements qui se sont mis à genou devant le lobbying des chasseurs !!

    Tous concernés tous solidaires tous unis devant l'adversité 

    L'union est une force qui fait déplacer les montagnes !

  9. invariant 02/09/2020 à 13:51:15

    QUELS SON T LES NAIFS QUI CROIENT ENCORE AU RESPECT DES QUOTAS ? PITOYABLE !!!!!

  10. PRIORITE ANIMALE 02/09/2020 à 13:39:53

    Ce gouvernement gère mieux la destruction des espèces animales protégées (ou pas protégées) que la protection des Français (covid, insécurité etc....). Son but faire plaisir aux lobbys, chasseurs, agriculteurs, bref le vivier électoral.