Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

La Ferme des Aubris, un havre de paix pour les équidés maltraités ou abandonnés

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Maltraitance

Un poulain retrouvé mutilé dans son box

Le poulain "L'Amour" se bat encore pour sa vie après avoir été victime d'une probable mutilation./DR

Un poulain d’à peine un mois a été retrouvé gravement blessé dans son box à Levroux, dans l’Indre. Des morceaux de peau lui ont été découpés sur la cuisse postérieure droite. Une plainte pour acte de cruauté a été déposée et la Fondation 30 Millions d’Amis se porte partie civile.

Son nom évoque la douceur… pourtant, il a subi l’horreur ! « L’Amour », un poulain de près d’un mois, a été retrouvé par ses maîtres « en sang » et « avec une cuisse arrachée » (28/5/2021).

De larges morceaux de peau découpés

C’est en rentrant du travail que le mari découvre l’innommable. Sa compagne, Clotilde, joint d’urgence le vétérinaire pour s’occuper du jeune équidé. Le praticien constate que « de larges morceaux de peau ont été découpés sur la cuisse postérieure droite et sur l’antérieur droit de l’animal ».

Une enquête de gendarmerie a été diligentée, mais l’origine humaine ne fait pas de doute pour le couple : « La personne s’est lavée les mains, a laissé le robinet extérieur couler à grande eau et a ouvert les paddocks » des autres chevaux, raconte Clotilde.

Le pronostic vital reste engagé

Une plainte pour acte de cruauté a été déposée et la Fondation 30 Millions d’Amis s’est constituée partie civile. En attendant, de nombreux soins sont mis en place pour « L’Amour » afin de le maintenir en vie. « Aujourd’hui, le protocole fonctionne, se console Clotilde. L’infection a été maîtrisée. Mais il ne faudrait pas qu’il y en ait une autre. » Et le pronostic vital du poulain est toujours engagé.

« On n’a pas encore craqué mais c’est difficile moralement, reconnaît la maitresse des lieux. On ne peut plus quitter notre maison. On se sent touchés au plus profond de nôtre être ». L’enquête devra déterminer les circonstances précise des faits.

Pour rappel, plusieurs mutilations d’équidés ont déjà eu lieu ces derniers mois, notamment dans l’Indre mais aussi dans les départements voisins, sans que cet acte isolé puisse – à ce stade – être attribué à cette sinistre série.

Mise à jour : Le poulain poursuit le combat et se porte de mieux en mieux. « Les soins fonctionnent », rapporte Clotilde. (30/6/2021)

Commenter

  1. bison blanc 15/07/2021 à 09:52:19

    HORRIBLE !!!!!! que ces gens degagent pour toujours afin de laisser la place a des etres bien veillants et protecteurs

  2. Chopinou 30/06/2021 à 13:17:12

    Message adressé à la Fondation 30 Millions d'Amis : depuis la mise en ligne de cet horrible article, avez-vous des nouvelles de ce petit poulain ? Toutes les personnes, ici, qui ont commenté, souhaitent savoir si L'Amour est rétabli.

    Merci à vous, merci pour vos combats !

     

  3. Goupil54 29/06/2021 à 09:47:43

    Tout faire pour que les auteurs de ces actes de cruauté soient identifiés et punis.

    La mise à disposition de caméras de surveillance auprès des propriétaires d'équidés pourrait être offerte par les services de l'Etat en attendant de retrouver les tortionnaires complètement d*******s ...

  4. lety77 27/06/2021 à 20:28:26

    Si un jour le responsable de ce nouveau acte de sadisme est identifié, rien ne sera fait, car la maltraitance envers les animaux n'est jamais jugée à la hauteur des faits.

    Les personnes qui ont des animaux (chevaux, vaches, etc...) sans surveillance, peuvent s'attendre à trouver un jour leurs animaux attaqués par des sadiques, que la justice considérera comme étant des fous et donc aucun jugement !

    A ce stade et compte tenu de la multitude des faits dans tout le pays, peut-être faudrait-il que les ANIMAUX soient PROTEGES PAR LEURS PROPRIETAIRES et pour cela, il existe des SOLUTIONS RADICALES.... Aucune solution ne sera apportée, car les animaux n'intéressent pas les politiques et encore moins la justice.... QUID !!

  5. pouguy 26/06/2021 à 18:11:27

    ça recommence ou c'est fait par le propriétaire, vu le morceau coupé je dirai que c'est quelqu'un qui connait bien la découpe comme un boucher, on n'en a pas parlé à la télé dans un sens c'est très bien car des fois ça donne des idées macabres à certains, j'espère qu'il s'en sortira et que celui qui a fait ça sera condamné

  6. catherinebambi 24/06/2021 à 17:05:23

    Ces mutilations sur des chevaux et je crois d'autres animaux suscitent beaucoup de questions.

    Les moyens mis en oeuvre lorsque les victimes sont des animaux sont ils les mêmes que pour les humains. Je n'en suis pas certaine.

    Y a-t-il des recherches ADN. Il me semble que cela coûte cher. Ce n'est peut-être pas mis en oeuvre pour tout.

    Vu la multiplication des cas et leur non résolution, les fondations et associations pourraient-elles payer un détective privé comme des proches de victimes le font pour avancer sur ce sujet très grave.

    Cet histoire de poulain est abominable et effrayante. Elle méritrait beaucoup d'être élucidée.

  7. mamy evette 24/06/2021 à 10:15:04

    J'espère que le tortionnaire qui a osé s'attaquer à un être fragile et incapable de se défendre sera retrouvé et qu'il aura droit à de lourdes sanctions. Il faut sérieusement que ces actes odieux soient pris en compte par notre Justice.

  8. catherinebambi 24/06/2021 à 01:01:07

    J'espère que ce malheureux poulain va survivre après toutes ces horreurs alors qu'il venait de naître.

    Qui peut faire cela.

    Il est difficile de penser qu'il n'y a aucun élément susceptible d'identifier les tortionnaires.

    L'animal n'est pas laissé mort, il n'est pas enlevé. Il est mutilé et laissé vivant.

    On connaît les animaux battus, brûlés, défenestrés... Dans le cas présent on laisse le poulain vivant en le mutilant de façon atroce. Cela doit signifier quelque chose. Mais quoi. Il semble qu'il y ait d'autres cas de mutilation sur des chevaux. Ces actes de barbarie sont bien particuliers. S'il y a suffisamment de moyens mis en oeuvre, il paraît difficile d'envisager que les auteurs ne soient pas retrouvés un jour car ces monstres doivent avoir un profil bien spécifique.

     

  9. Berneaux 23/06/2021 à 22:41:37

    Honte à ces tortionnaires [***]. Pourquoi encore cela peut il se produire et comment des gens peuvent ils être aussi méchants 

  10. CorinneV 23/06/2021 à 20:55:35

    Mais quelle horreur ! 

    J'espère que ce petit va s'en sortir, de tout coeur avec vous !