Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

La Ferme des Aubris, un havre de paix pour les équidés maltraités ou abandonnés

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Maltraitance

La vente de poules entassées et blessées dans un Jardiland crée la polémique

Des poules accumulées dans de mauvaises conditions, dont certaines en sang, ont été signalées par des clients d'un Jardiland./DR

Des clients du Jardiland de Romilly-sur-Seine, dans l’Aube, ont témoigné leur colère après avoir vu des poules « de réforme » entassées par dizaines, dont certaines en sang (3/4/2021). Des cadavres ont également été signalés près des enclos. Une plainte pour maltraitance a été déposée et une enquête est en cours. La Fondation 30 Millions d’Amis s’est constituée partie civile. Le magasin plaide « un incident malheureux ».

Des poules entassées par dizaines qui se blessaient entre elles, des cadavres empilés dans des sacs poubelle et des clients furieux… Une opération visant à « sauver » des poules réformées de l’abattoir qui aurait été organisée par le magasin Jardiland de Romilly-sur-Seine, dans l’Aube, a fait réagir.

Une poule avec le cloaque arraché, des cadavres dans un sac poubelle…

Des poules présentaient des blessures./DR

« J’ai été choquée par le nombre de poules par cage, témoigne Carole P., l’une des clientes ayant émis un signalement à la Fondation 30 Millions d’Amis. J’étais venue chercher des graines pour mes poules. En m’approchant, j’ai été horrifiée. Il y avait une poule avec le cloaque arraché, d’autres à moitié mortes. Certaines buvaient dans l’eau des plantes vu que rien n’était prévu pour elles. Ils s’occupaient mieux des plantes que des poules ! »

« Certaines poules se mangeaient entre elles, confirme Lucy A., venue faire ses courses avec son conjoint. Il y en avait beaucoup trop dans un si petit espace. Nous avons exprimé notre colère aux responsables des rayons. C’est scandaleux. » D’autres clients aperçoivent également « des sacs poubelle remplis de cadavres ». « J’ai exigé qu’ils me donnent des poules, lance Carole qui en récupérera trois avant d’appeler les forces de l’ordre, qui se rendront sur place. Jointe par 30millionsdamis.fr, la gendarmerie de Romilly-sur-Seine confirme qu’une enquête est en cours. Une plainte pour « mauvais traitements infligés sans nécessité à un animal domestique » a été déposée et la Fondation 30 Millions d’Amis s’est constituée partie civile.

Le magasin regrette s’être « laissé déborder par la situation »

La direction du magasin, contactée par 30millionsdamis.fr, regrette « un incident malheureux ». La directrice affirme que ces poules « allaient partir à l’abattoir » et qu'ils se seraient « laissés déborder par la situation. » Elle promet par ailleurs que son magasin « respecte tous les animaux » et qu’ils « sont toujours très bien traités », « des contrôles vétérinaires effectués tous les trimestres l’attestent ». « C’est une « action bienveillante qui s’est transformée en cauchemar », conclut-elle.

Sollicitée par 30millionsdamis.fr, l’enseigne Jardiland a reconnu avoir « pris connaissance d’un événement malheureux dans le magasin franchisé de Romilly début avril ». « En l’espèce, et dans une volonté de sauver 270 poules de l’abattage en les proposant à l’adoption à un prix modique (SIC). Ce franchisé aurait été dépassé par les événements et notamment par le brusque reconfinement qui aurait empêché les clients qui s’étaient montrés intéressés de pouvoir venir les récupérer dans des délais corrects. 20 poules ont malheureusement péri du fait de cette attente, même si 250 poules ont pu être adoptées. »

Dans la loi contre la maltraitance animale votée en 1ère lecture à l’Assemblée nationale, l’exposé de l’amendement concernant la fin de la vente d'animaux en animalerie à partir de 2024 ne concernerait malheureusement que les chiens et les chats. 

Commenter

  1. Clairette2 14/05/2021 à 15:31:46

    Bravo Jardiland (mauvaise publicité) - Dans ce genre d'établissement on ne devrait pas y trouver d'animaux (ni lapins, ni souris, ni poules... nada) - La c******e humaine dans toute sa splandeur une fois de plus

  2. pouguy 13/05/2021 à 18:43:39

    le magasin ose dire qu'il regrette, il n'y a pas d'excuse car ils le savaient très bien, et ça leur donne une très mauvaise image, bien fait pour eux

  3. yvon.lavigne@hotmail.fr 13/05/2021 à 09:14:27

    Une enseigne comme "jardiland" se livrer à de pareilles inepties ?????  Le directeur n'est pas le  bon....!!!!!

  4. nous pour eux 12/05/2021 à 21:40:19

     

    C'est scandaleux ! Honteux ! Dégueulasse. Il faut stopper tout cela vite fait car pendant que nous écrivons des millions d'animaux continuent à souffrir le martyre. RESPONSABLE c'est l'ETAT qui ne fait rien bouger….

     

  5. Sam21 12/05/2021 à 17:45:03

    C'est une fois de plus un exemple et la preuve d'une société dont on a de plus en plus honte

  6. catherinebambi 12/05/2021 à 15:29:30

    Je ne peux pas rentrer dans ces magasins où il y a des animaux. Heureusement j'ai de la chance car près de chez moi il y a un grand magasin où il y a de tout : plantes, aliments pour animaux, bottes de jardin et aucun animal. C'est merveilleux.

  7. Loona77 12/05/2021 à 12:46:07

    Ce n'est pas parce que ces poules allaient à l'abattoir faute l'adoptants qu'elles étaient à négliger. Magasin à boycotter !

  8. JMCW 12/05/2021 à 11:52:06

    Dans la loi contre la maltraitance animale votée en 1ère lecture à l’Assembléenationale, l’exposé de l’amendement concernant la fin de la vente d'animaux en animalerie à partir de 2024 ne concernerait malheureusement que les chiens et les chats.
    Quid des autres espèces ?

  9. lolies 12/05/2021 à 11:05:04

    Jardiland ne devrait pas avoir des animaux mais... le premier responsable c'est l'Etat qui autorise les usines de poules en batterie !!! HONTE À LA FRANCE !!!

  10. Fouez 12/05/2021 à 10:10:45

    Tous les animaux devraient être interdits à la vente dans ces jardineries, ce ne sont pas des objets.... Il y a une question que je me pose : pourquoil lorsqu'une loi est votée pour le bien-être animal, elle est appliquée pluseiurs années après seulement, comme pour l'interdiction de la vente des chiens et chats en animalerie il faut attendre 2024, alors que lorsqu'une loi est votée contre le bien-être du citoyen (augmentation des impôts, des taxes par exemple et bien d'autres), elle est quand à elle appliquée dans l'année en cours ??????