Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

La Ferme des Aubris, un havre de paix pour les équidés maltraités ou abandonnés

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Emotion

Une biche traquée hors période de chasse… et en zone urbanisée !

Traquée par des braconniers, cette biche a succombé à ses blessures quelques heures après son arrivée chez le vétérinaire. ©DR

Une biche a été traquée, hors période de chasse, jusque dans une zone urbanisée à Orange (84). L’animal n’a malheureusement pas survécu. La Fondation 30 Millions d’Amis dénonce cet acte illégal. Elle attend que les responsables soient identifiés et condamnés à la hauteur de la gravité des faits.

Stressée, exténuée… Une biche traquée par des braconniers aurait tenté de trouver refuge à proximité d’une agence Pôle Emploi, à Orange dans le Vaucluse (08/04). Le pauvre animal n’a pas survécu.

Une traque cruelle…

Une traque d’autant plus cruelle que les braconniers auraient poursuivi le cervidé en pick-up ! Armés, ils auraient heurté l’animal plusieurs fois avec leur véhicule avant de prendre la fuite, laissant la biche à l’agonie.

Alertés par les employés de l’agence Pôle Emploi, des policiers municipaux ont transporté l’animal apeuré jusqu’à une clinique vétérinaire. Quelques heures plus tard, l’animal a succombé à ses blessures, « vraisemblablement à la suite d’hémorragies internes après avoir été percuté par le véhicule » (France Bleu).

… et illégale !

Une traque qui plus est illégale car réalisée à proximité d’habitations et hors période de chasse, la saison 2020-2021 étant clôturée depuis le 28 février 2021 dans ce département ! Une enquête pour délit de chasse sur terrain privé à proximité d’habitations a été ouverte. L’article L. 428-4 du code de l’environnement punit de 3 ans d’emprisonnement et de 30 000 euros d’amende le fait de chasser « en temps prohibé », sur « le terrain d’autrui » sans son consentement, à l’aide d’un « engin prohibé » et lorsque « l’un des chasseurs est muni d’une arme apparente ou cachée »…

En janvier 2021, des images montrant un cerf traqué par des veneurs jusqu’à la gare de Chantilly (60) avaient, là aussi, suscité la colère des riverains et des internautes. L’animal – à bout de souffle – s’était immobilisé plusieurs heures le long des voies ferrées avant de réussir à regagner la forêt. Un arrêté ministériel avait pourtant été adopté en février 2019 pour remédier à ce type de dérive en imposant la grâce d’un animal qui trouverait, en grande vénerie, refuge en zone urbanisée.

Commenter

  1. gavroche69 16/04/2021 à 10:20:13

    BRACONNIER...

    Et oui, dans chaque braconnier se cache un C** ... ;-)

    A l'opposé de ça, j'ai une nièce qui a récemment trouvé une petite biche blessée à une patte arrière à la sortie de son travail. Elle avait l'air en état de choc mais pas du tout effarouchée et même plutôt confiante. Un collègue de travail de ma nièce lui a apporté de l'eau et ma nièce l'a protégée avec une couverture. Ensuite ils ont appelé les pompiers et ont veillé sur elle jusqu'à qu'ils viennent la chercher pour la mener chez un vétérinaire.

    Un peu de douceur dans ce monde de brutes, ça fait du bien...

  2. PATNO 15/04/2021 à 14:06:54

    Quel bel exemple de courage traquer une petite biche en 4x4 et la percuter pour le plaisir !!!il parait que ça s'appelle de la régulation faite par des écologistes qui aiment la nature.. cherchez l'erreur...

     

     

     

     

  3. Mimi21 14/04/2021 à 19:19:56

    Pauvre biche, je n'ose imaginer ce que tu as dû ressentir et souffrir quand ces e******s de chasseurs ton poursuivie et percutée à plusieurs reprises et ensuite le soulagement quand tu as pu être sauvée, mais tu es morte de tes blessures. RIP ma bichette je te fait un gros câlin et de gros bisous. 

  4. Maurin.séolane 14/04/2021 à 11:16:55

    Le laxisme du gouvernement celui d une justice ne servant à rien m écœurent chaque jour d avantage. Ce gouvernement ne connaît RIEN sur la vie animale la justice s en contrefout et donne des "punitions "qui s avérer être des petites fessées contre les bourreaux. La terre est pour tous mais les bipèdes en ont fait leur terrain de jeux cruels, abominables. Gouvernement vivant dans un palais fermant les yeux et justice se tiennent la main pour accorder de plus belle ces jeux odieux sur des faibles vies: les animaux 

  5. AnneV 13/04/2021 à 18:06:36

    Et avec ces politiques, nous ne sommes pas sortis de l'auberge !! V. Pecresse la "diva" des sondages (!!!!!) est pro-chasse à fond la caisse (pro élevage en batterie aussi ! En tout cas, tout comme les autres, elle ne fait rien !) Le parti "Animaliste" va faire un carton !! Croyez moi ! 

  6. Wicasa 13/04/2021 à 16:41:55

    TOUS CES S*******S DE CHASSEURS DOIVENT PAYER POUR LEURS IGNOBLES ACTES DE CRUAUTÉ, QUE CETTE D****E DE CHASSE SOIT ABOLIE, UNE BONNE FOIS POUR TOUTES !!!!!

    LES FRANÇAIS N'EN VEULENT PLUS, ET STOP À CET ODIEUX LAXISME GOUVERNEMENTAL QUI CAUTIONNE CETTE PRATIQUE D'UN AUTRE ÂGE !!!!!!!

    QUE CES S*******S SOIENT CHERCHÉS, TROUVÉS, ET QU'ILS PAIENT TRÈS CHER, [***], ILS NE SERVENT ABSOLUMENT À RIEN ET NE SONT QUE DES NUISIBLES !!

    ILS SERONT JUGÉS LE MOMENT VENU !!!!!!!!!!

  7. Jojo74 13/04/2021 à 15:05:42

    Encore et encore....pathétique. Ils font ce qu ils veuillent ces c**....*s de chasseurs. Ah oui c est vrai ils sont protégés par nos politicards qui ne servent à rien. A quand une vraie justice dans ce pays. Pauvre bête.