Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Maltraitance

L’horreur en Loire-Atlantique : un chien enterré vivant, prisonnier dans un sac poubelle

Enterré vivant par son maître, le Yorkshire de 11 ans doit son salut à une promeneuse. ©PicsbyFran /Pixabay - Image d'illustration

En forêt de Saint-Colomban (44), une promeneuse a découvert un chien enterré vivant, enfermé dans un sac poubelle ! Le Yorkshire de 11 ans est heureusement sain et sauf. La Fondation 30 Millions d’Amis a déposé plainte pour « acte de cruauté » et s’est constituée partie civile pour que ces faits atroces ne restent pas impunis.

Effroyable ! L’évènement remonte au dimanche 27 septembre 2020 : en fin de matinée, dans la forêt de Saint-Colomban, au sud de la Loire-Atlantique, une promeneuse entend d’étranges aboiements étouffés. Cherchant l’origine des cris, elle remarque que la terre semble bouger. En creusant, elle découvre un petit chien… enfermé dans un sac poubelle ! Le Yorkshire, âgé de 11 ans, est transporté d’urgence chez le vétérinaire, rapporte France Bleu. Grâce au réflexe salvateur de la promeneuse, l’animal est heureusement mis hors de danger.

Une plainte déposée par la Fondation 30 Millions d’Amis

Rapidement identifié par les enquêteurs, le maître du pauvre Yorkshire est poursuivi pour « acte de cruauté » envers un animal domestique. La Fondation 30 Millions d’Amis – qui s’est aussi constituée partie civile – est à l’offensive pour que de tels agissements d’une extrême atrocité ne restent pas impunis.

Si l’auteur de cette barbarie encourt jusqu’à 2 ans d’emprisonnement et 30.000 € d’amende, la peine prévue par le Code pénal n’est toutefois pas toujours appliquée, dans les faits. « L’application des peines varie en fonction de la sensibilité des juges pour la condition animale, explique Jean-François Legueulle, Délégué général de la Fondation 30 Millions d’Amis, interrogé par France Bleu Loire Océan (09/10/2020). On note qu’ils y sont de plus en plus sensibilisés, notamment depuis que la Fondation 30 Millions d’Amis a obtenu, en 2015, la reconnaissance du statut "d’être vivant et sensible" pour les animaux dans le Code civil. » Nonobstant, le combat est loin d’être gagné : dans les dossiers d’acte de cruauté ou maltraitance animale, une affaire sur trois est classée sans suite par les procureurs de la République.

La cruauté envers un animal, moins punie que le vol d’une chose

Autre sujet de préoccupation pour la Fondation 30 Millions d’Amis, la peine prévue par le Code pénal pour « acte de cruauté » sur un animal domestique, qui reste inférieure à celle prévue pour le vol d’un bien. Le maximum encouru pour un « acte de cruauté ou sévices graves » sur un animal n’est que de 2 ans d’emprisonnement et 30 000 € d’amende, alors qu’il s’élève à 3 ans de prison et 45 000 € d’amende pour le vol d’une chose… Raison pour laquelle la Fondation milite pour l’aggravation des peines de justice contre les actes de cruauté sur les animaux. Elle a récemment déposé une pétition sur le site de l’Assemblée nationale sur cette problématique. Ce dispositif permet aux pétitions ayant recueilli plus de 500.000 signatures de faire l’objet d’un débat en séance publique dans l’hémicycle. Alors, à vos claviers !

Commenter

  1. alizarine49 18/10/2020 à 12:16:10

    encore et toujours... je répète ce que m'inspirent ces horreurs : la cruauté ne se divise pas, ce qu'on fait aujourd'hui à un animal, on risque de le faire demain à un humain ! Il faut donc punir très sévèrement l'acte, quelque soit la victime ! Et plus encore tenir compte de la lâcheté vis à vis d'une victime sans défense

  2. pouguy 17/10/2020 à 12:15:48

    à quand la justice va-t-elle vraiment s'occuper de nos amis ? j'ai l'impression jamais, car on le demande depuis des décénies d'etre plus sévère envers ces bourreaux. les juges et autres personnels judiciaires ont-ils des animaux et voient-ils toutes ces maltraitances ? je suis sure que oui, mais préfèrent fermer les yeux

  3. bison blanc 16/10/2020 à 18:42:52

    Encore et toujours un acte de cruauté envers un animal innocent ...... des gens sans coeur [***]

  4. le meur 15/10/2020 à 01:06:34

    il faut établir un tribunal spécial pour ses jujements comme en amérique .

    les coupables de ses actes atroces ne sont jamais punis 

  5. Bandy86 15/10/2020 à 00:50:19

    Comment peut on faire une chose pareil ?? Que fait la justice ?? encore un individu qui va être jugé et qui s'en sortira bien, contrirement à tous ces animaux qui sont maltraités. Une lourde peine de prison ferme avec interdiction de toucher ou d'avoir un animal quelqu'il soit à vie. Plus une bonne amende.

  6. jancia 14/10/2020 à 19:02:29

    Quelle horreur !!! Un monstre !!!! 
    Plus beaucoup de confiance envers notre justice ...et la maltraitance continue et s'emplifie.

    plein de câlins à ce petit en espérant qu'il retrouve vite un foyer

  7. Dana2009 14/10/2020 à 16:55:29

    Pauvre petit Coeur ! J'ai perdu ma petite york il y a un an ! Est-ce que ce gentil toutou sera à l'adoption ? Merci !

  8. Tejipe 14/10/2020 à 16:27:09

    La sanction ne sera jamais assez sévère pour les individus qui maltraitent les animaux.

    Je me porte volontaire pour leur expliquer qu'il ne faut pas toucher à nos amies la bêtes...

  9. yannf 14/10/2020 à 16:20:58

    pfff 2 ans d’emprisonnement et 30.000 € d’amende.

    On risque plus à insulter une personne qu'à torturer un animal.

    Qu'elle honte pour une société soit-disant évoluée

  10. Maurin.séolane 14/10/2020 à 15:28:31

    la justice est une honte. Si une loi a été votee pour les animaux il faut qu elle soit respectee. 2 ans et 30. 000 euros pour ce pervers tortionnaire c est peu alors qu au moins le juge qui prononcera la sentence ne doit en aucun cas punir un machiavélique, pour son penchant ou non des animaux il doit être neutre. Laissez en liberté de telles ordures pour qu elle recommence est une abjection.