Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Débat

Des tigres nés en captivité dans une exploitation commerciale du Loiret !

Les bébés tigres ne connaîtront, de toute leur vie, que la captivité. ©Tambako the jaguar /flickr - Image d'illustration

Dans le Loiret, Rémy Demantes élève et exploite des fauves en captivité. En avril 2020, trois bébés tigres sont nés. Un non-sens pour la Fondation 30 Millions d’Amis qui se mobilise, depuis de nombreuses années, afin d’interdire la reproduction et, à terme, l’exploitation des animaux sauvages pour le divertissement.

Alors que 7 Français sur 10 réclament l’interdiction des animaux sauvages dans les spectacles (Baromètre 2020 – Fondation 30 Millions d’Amis / IFOP), un éleveur du Loiret, quant à lui, fait de la reproduction pour renouveler son « cheptel » ! Trois tigres viennent de naître dans son élevage (04/2020). Ces pauvres animaux rejoignent ainsi la dizaine de tigres et de lions que ce Loirétain élève en captivité pour son exploitation commerciale.  

Des fauves exhibés au public… pour 150 euros

Si Rémy Demantes prétend ainsi participer à la conservation d’espèces menacées, en pratique, il détient des fauves dans le seul but de les exhiber au grand public. Les visiteurs peuvent même les caresser pour la somme 150 euros ! « Rémy nourrit lui-même ses petits protégés au biberon dès leur naissance, vante l’office du tourisme du Loiret. Ses fauves vivent avec lui en semi-liberté, dans son Centre de Protection des Tigres. Et cela fait plus de 30 ans que cela dure ! ». Une promotion incompréhensible alors que la captivité de ces animaux, voués à une vie libre et sauvage, est insupportable.

La Fondation 30 Millions d’Amis se mobilise contre la captivité des animaux sauvages

Depuis des années, la Fondation 30 Millions d’Amis interpelle les pouvoirs publics sur le sort tragique réservé à ces animaux exploités pour le seul plaisir de quelques-uns. « Malgré les discussions engagées depuis plus d’un an avec le gouvernement, aucune mesure n’a encore été prise pour mettre fin à la souffrance insoutenable des animaux sauvages élevés en captivité, déplore Reha Hutin, Présidente de la Fondation 30 Millions d’Amis. Depuis le début d’année 2020, nous avons déjà secouru plusieurs lionceaux abandonnés : une conséquence dramatique du trafic lié à l’exploitation des animaux sauvages pour le divertissement. »

La pétition lancée par la Fondation 30 Millions d’Amis pour des spectacles sans animaux sauvages a déjà recueilli plus de 320 000 signatures.

Commenter

  1. DS45 25/06/2020 à 11:01:33

    Bonjour,

    Je trouve totalement inapproprié et inexact cet artiacle à charge à l'encontre de Rémy Demantes.

    Je le cotoie depuis des années et je n'ai jamais constaté d'exploitation à but commercial, mais une demande de contribution pour faire vivre son centre de protection et son association. Seriez-vous prêt vous-même à héberger des tigres chez vous à vos propres frais pour les sauver ?

    Oui Rémy a sauvé à plusieurs reprises des animaux qu'on lui à confié car la maman ne souhaitait plus s'en occuper ou pire les animaux bébés étaient exploités/exhibés pour faire des selfies ou autres.

    Vous vous décridibilisez totalement en reprenant sans aucun recul un article "Putaclick" déjà pointé du doigt lors de sa diffusion et ce n'est pas en cherchant le buzz que vous servirez la cause animal que vous prétendez défendre. 

    J'invite les gens qui se sont permis de publier cet article à quitter immédiatement l'association et à présenter des excuses publiques.  Les animaux et les humains qui vivent en dehors du monde virtuel et d'une prétendue bonne consience ne s'en porteront que mieux !

  2. Amaury21 22/06/2020 à 22:41:58

    Quelle honte de rédiger un article aussi faux que celui-ci...

    Je ne vais même pas m'étaler sur le sujet, les autres commentaires parlent d'eux mêmes. 
    Extrêmement déçu de 30millionsdamis ! 

  3. ymer 22/06/2020 à 21:27:22

    Madame la présidente de la Fondation 30 millions d'amis,

     

    Je me permets de vous écrire suite à l'article calomnieux et plein de fausses informations que vous avez diffusé sur moi, sur votre site et page Facebook. Il s’agit d’ailleurs de l’article de One Voice que vous avez recopié mot pour mot sans approfondir vos recherches et recherché la vérité, afin de faire du bzz, j’imagine.

    Je dirais que c’est là du travail de journaliste amateur !

    Où est le temps où vos équipes venaient chez moi faire des reportages pour vanter mes mérites et ma passion pour la protection des tigres.

    Quand comprendrez-vous que malheureusement dans une vingtaine d'années il n'y aura plus de tigres en liberté dans leur pays d’origine, tout cela à cause du braconnage et la déforestation.

    Le peu qui est fait par certaines associations ne fait que retarder l'échéance de leur disparition irréversible.

    Le seul moyen de protéger ces animaux (et c'est bien triste, je vous l’accorde), c'est à terme la captivité. Et ce sera le cas pour toutes les espèces. Je suis convaincu qu'à cause de la stupidité de l'homme il n'y aura plus d'animaux en liberté à la fin de notre siècle et peut-être plus d'hommes.

    Lorsque vous dites que faire reproduire ces animaux est une aberration et un non sens, je vous affirme que vous êtes dans l'erreur totale. Si l'on cesse la reproduction en captivité, dans environ 20 ans il n'y aura plus de tigres, ni captifs et ni en liberté.

    Souhaitez-vous que les générations futures puissent admirer ces magnifiques félins seulement sur des livres et dans des reportages ? Si c’est le cas, alors vous êtes égoïste et vous ne respectez pas la philosophie d'origine de votre fondation.

    D'autre part, vous prétendez que mon centre de protection est uniquement une affaire commerciale. C'est faux, mes animaux ne sont pas vendus, mais donnés contre bons soins et les quelques visites privées que je pratique, ne me payent qu'une infime partie de l'entretien de ces animaux. Cela me coûte environ 10.000€ par an de frais de nourriture, vétérinaire et entretien des parcs et je ne reçois aucune subvention. Seriez vous prête Madame à dépenser cette somme là sur vos deniers personnels pour protéger une espèces menacé d’extinction ? J’en doute.  

    Il est vrai que je fais payer mes visites privées (toujours accompagnées d’un discours pédagogique)… Et alors ? Je ne suis pas pire que les zoo.

     

    Point suivant: Mes naissances ne servent pas à renouveler mon cheptel, mais à approvisionner d'autres parcs. Vous pouvez retrouver les animaux que j'ai élevés avec amour, dans des parcs du monde entier. Israël, Ukraine, Allemagne, Angleterre, en France au zoo de la Flêche, zoo d'Amnéville, Planète sauvage, Refuge de l'Arche, zoo de St Jean Cap Ferra etc...

    J'ai mené différentes actions sans faire de bruit et entièrement à mes frais. En voici quelques unes : 

    J’ai gardé pendant quatre ans deux tigres de Sumatra femelle et pure race qui appartenaient au zoo de Vincennes et la Haute-Touche, à mes frais, le temps de trouver deux mâles compatibles pour la reproduction dirigée par Sarah Christie ;

    J’ai sauvé un tigre blanc du zoo Touroparc de l'euthanasie et j’ai réussi à lui trouver un lieu paisible au bout d'un an.

    J’ai eu en pension pendant deux ans un tigre du cirque André Joseph Bouglione  le temps de lui trouver un parc. 

    J'ai sauvé un puma de la taxidermie, je l'ai gardé huit ans. 

    J'ai élevé des bébés pour des parcs animaliers et des cirques réputés etc...

    Vous devriez avoir honte de me traiter de cette façon, de lancer une pétition avec cette campagne diffamatoire, moi qui défends la cause animale je n'aime pas l'affrontement. Vous devriez plutôt me soutenir comme autrefois et pourquoi pas me subventionner.

    Dites aussi à vos chers adhérents qu'ils cesse de m'injurier et de diffuser de fausses informations bien malgré eux. Ils ne savent pas ce qu'ils font les pauvres puisqu'ils ne font que reprendre les informations qu'ils trouvent ici et là sur internet. Lorsque l'on ne sait pas ou qu’on ne connait rien sur l’homme que je suis, alors on ne dit rien. 

    En espérant Madame que vous répondrez à mon message certifié sincère et véritable.

    Cordialement

    Rémy Demantes,

     Protecteur des tigres et non éleveur ou dresseur.

     

  4. chris_L 22/06/2020 à 15:13:12

    Bonsoir,

    je suis trés septique sur cet article franchement : comment avez vous redigé cet article ? en prenant pour source Onevoice  (qui le dénigre depuis un moment )? avez vous rencontré ce monsieur ?

    il a majoritairement des tigres blancs qui ne pourraient survivre dans la nature du fait de leur spécificité...

    et si ces tigres sont si malheureux pourquoi a t'il  eu 3 naissances récemment ?

    et pouvez vous m'expliquer dans ce cas pourquoi ce monsieur se voit confier des tigres nouveau-nés par les grands parcs afin qu'il les élévent et prennent soin d'eux ?

     

  5. ManonHatten68 21/06/2020 à 22:29:56

    Bonsoir à tous, 

    je me permets de commenter cet article vu que ma famille et moi-même connaissons Rémy personnellement depuis des années. Mais ce soir mes mots n'iront pas dans le même sens que la Fondation 30 Millions d'amis que j'ai toujours soutenue jusqu'à aujourd'hui. Je pense que cet article est complètement hors sujet et qu'il y a réellement un manque d'informations. 
    Il faut savoir que, Rémy Demantes aime ses animaux profondément. Et quand je dis profondément, je parle de respect, de dévouement, et non pas d'un amour égoïste qui vise à "frimer" avec ses animaux. Je parle d'un amour et d'une passion envers ces félins pour leur permettre de vivre une vie saine et paisible, bien qu'en captivité, puisqu'ils ne sont plus en sécurité dans la nature aujourd'hui. Rémy dédie SA VIE pour ses animaux. C'est difficile de s'en rendre compte mais je peux vous assurer qu'il faut être réellement passionné pour faire ce qu'il fait. 
    J'aime les animaux peut-être plus que les humains. Je soutiens tous ceux qui visent à les protéger, que ce soit à petite ou grande échelle. Et c'est exactement ce que fait Rémy aujourd'hui, et depuis 30 ans. Il les protège. Il les protège de la vie où ce sont les humains qui sont devenus de vrais sauvages. Il les protège des braconniers, des trafics de peau et j'en passe... parce que c'est ça, la réalité des choses. Le nombre d'animaux sauvages baisse de façon impressionnante d'une année à l'autre, et c'est ce que dénonce Rémy. Je pense qu'il aurait lui-même beaucoup plus de plaisir à voir ses félins retourner à l'état sauvage (car non, ses animaux ne sont pas dressés, leur instinct sauvage est toujours là), mais ça ne serait pas leur rendre service. 
    Le domaine de Rémy vise à protéger ses quelques felins, qui ne sont pas "cassés" comme les animaux de cirque par exemple. Rémy entretien un lien très particulier avec ses animaux. Il les aime, les caresse et les embrasse, car ses animaux lui font CONFIANCE. Mais ils restent des animaux SAUVAGES, et il le sait. Et aujourd'hui, votre article essaye de faire croire aux gens tout l'inverse! Votre article fait passer Rémy pour un trafiquant, alors qu'il est tout l'inverse. 
    Ensuite, si vous voulez parler du fait que Rémy accueille chez lui des visiteurs, ce n'est pas pour se faire un business sur le dos des animaux. C'est simplement pour faire prendre conscience aux gens, de la façon la plus réelle possible, de la chance incroyable que nous avons de connaître des créatures pareilles. Le but de ces visites, c'est que les gens découvrent ces animaux, et qu'ils soient émerveillés. Ce sont des rencontres incroyables, bien différentes que les regarder derrière une vitre dans un zoo. Rémy souhaite que les gens se rendent compte, et se battent avec lui contre ces trafics, ces braconnages. Il souhaite mobiliser les gens avec lui, se faire entendre! Et l'argent récolté est évidement destiné aux soins de ses tigres. 
    Dernier point que vous dénoncez: les naissances. Je trouve ça, contrairement à vous, fabuleux ! S'il y a des naissances, c'est que les tigres se sentent bien. S'il y a des naissances, c'est un trigre de plus. C'est quand même toujours mieux que de les tuer non ? Car s'il n'y avait pas des gens comme Rémy, dans quelques années, l'espèce ne sera plus en voie de disparition, mais elle sera éteinte !!! 
    Voilà pour ma part, tout a été dit. Dommage que ce genre d'article vise à descendre un homme protecteur et bienveillant. C'est de l'énergie gaspillée pour rien. C'est des débats qui ne feront pas avancer les choses, et c'est bien dommage. 
    A bon entendeur. 

  6. Lisa_Ancelin57 21/06/2020 à 21:52:51

    Ça me fend le coeur.. J’espère que l’interdiction a la captivité des animaux sauvages va aboutir

  7. Mounette88 21/06/2020 à 20:56:14

    Bonjour, 

    Dans un premier temps je tiens à préciser que j ai longtemps regardé  l emission et été abonnée à 30 millions d amis. Je soutiens également bon nombre de vos actions en vue de la protection animale. J aime les animaux, et on peut dire que je vénère les tigres. Ce qui m amène à réagir à votre "article".

    Remy Demantes, puisque vous le citez, est un passionné et non un commerçant. Il oeuvre pour la survie de ces félins en voie de disparition. J ai eu la chance... Car oui c est une chance qui n a pas de prix à mes yeux, de pouvoir approcher les animaux dont il s occupe avec énormément de soin et d amour. Et ses derniers le lui rendent bien. Vous parlez de captivité... Oui... Avec beaucoup d espace. Ils ne manquent de rien. Ils n ont pas été arrachés à leur liberté vu qu ils n ont connu que la captivité. S ils étaient remis dans leur milieu naturel, ils ne survivraient pas. Ces tigres et lions, il suffit de les regarder pour se rendre compte qu ils sont très bien traités.

    Quant aux visites, elles n ont rien d indescent ni de dégradant pour les animaux. Quelques chanceux amoureux de ces merveilles à 4 pattes qui peuvent réaliser leur rêve de les approcher, sans que les animaux soient maltraités ni même drogués comme dans certains pays. Alors quand je parle des quelques chanceux, il faut exclure bien entendu les journaleux malveillants et calomnieux.

    150 euros pour ce moment de bonheur auprès des felins et de Remy, c est très peu. C est une goutte d eau dans l océan à côté de tout ce que peut leur apporter Remy.

    Vous tentez de salir un homme qui pourtant oeuvre dans le même sens que ce que pretend faire votre fondation. Je lui apporte tout mon soutien et suis certaine que bon nombre de personnes fera de même. 

    J ai contenu ma colère à travers mes propos, mais votre article est digne des journaux à scandale. C est calomnieux, honyeux, ecoeurant et décevant.

    Je ne vous salue pas, je ne vous suivrai plus. 

    Annie. 

  8. Mimi1207 21/06/2020 à 19:56:56

    Pour avoir visiter plusieurs fois le centre de protection de Rémy, je suis totalement rassurée sur le bien-être des tigres et lions qui y vivent !!! En effet, ils ont de l'espace, de la nourriture et tout l'amour de Rémy !!!! Comment pouvez-vous parler de souffrance insoutenable de ces animaux en captivité ??? Il suffit de voir Rémy rentré dans l'enclos avec ses animaux pour voir l'amour qu'ils lui rendent !!! Quant au prix qui à l'air de vous choquer, dites la vérité !!!! Oui pour 150€ vous pouvez venir à six personnes soit 25€ par personne !!! Ce qui n'a rien d'un business lorsque l'on sait ce qu'un tigre peut manger !!!

    Pour finir, j'ai hâte de retourner voir Rémy et ses félins et j'invite les personnes qui sont comme moi une grande fan des tigres à aller découvrir cet endroit magnifique qui est un havre de paix pour félins !!!! 

  9. RCdoc 21/06/2020 à 19:53:33

    PS: rappelons que l'association était venue chez Rémy Demantes il y a un certain temps pour faire un reportage enthousiaste!

  10. RCdoc 21/06/2020 à 19:46:52

    Bonjour. J'adore les animaux et j'admire tout ce et ceux qui peuvent contribuer à leur bien-être. Je connais Rémy Demantes depuis 34 ans, et je trouve votre article injuste et insultant. Rémy a toujours voué une passion à ses animaux, et un véritable amour. Il les a installés progressivement dans sa propriété, dans des parcs paysagés où ils ont toujours été très à l'aise, et sans aucune notion commerciale. De façon merveilleuse, il a élevé des petits fauves que nous avons pu voir épanouis (on a même joué avec à l'occasion et c'est extraordinaire). Et s'il demande une participation financière pour l'aider, c'est loin d'être un commerce avec les animaux. En clair, ses animaux sont bien chez lui, il a toutes compétences pour les garder, et il les accompagne jusqu'au bout de leur vie. Cette fois, 30 millions d'amis se trompe de cible!