Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Maltraitance

A l'abandon dans un parc fantôme, le dauphin « Honey » est mort seul

La mort de Honey met la lumière sur la situation désespérée des cétacés utilisés dans les parcs aquatiques. /© ARCJ

Errant depuis plus de deux ans dans un bassin du parc aquatique d'Inubosaki (Japon), le dauphin « Honey » a perdu la vie (29/03/2020). Capturé dans son milieu naturel en 2005 par des chasseurs à Taiji pour être utilisé à des fins de divertissement, le cétacé souffrait d'une dégradation de son état de santé. 30millionsdamis.fr a contacté les associations qui se sont battues, en vain, pour sa libération.

« Honey » n'aura connu que solitude et souffrance. Prélevée par des chasseurs lors des atrocités de Taiji (ville portuaire japonaise tristement réputée pour son massacre annuel de mammifères marins, NDLR), contrainte de performer lors de spectacles - malgré la perte de son bébé - puis laissée à l'abandon après la fermeture de l'Inubosaki Marine Park en janvier 2018, la femelle de 20 ans y a laissé la vie. Seule...

Un état de santé qui s'est dégradé au fil d'années de solitude

« Elle est morte d'une inflammation de l'intestin grêle (ndlr : entérocolite ischémique) le 29 mars 2020 dans son aquarium, rapporte pour 30millionsdamis.fr Liz Sandeman, co-fondatrice de Marine Connection, association britannique militant pour la protection, la conservation et le bien-être des cétacés. Nous sommes très attristés que les autorités n'aient pas écouté nos préoccupations à propos de son bien-être. Elle a payé le prix ultime : sa vie. Si les officiels avaient pris des mesures pour la déplacer, Honey n'aurait peut-être pas été confrontée à ce sort. La triste réalité est qu'elle a été abandonnée, non seulement par ses propriétaires mais aussi par le gouvernement. »

 

Elle a payé le prix ultime : sa vie.

Liz Sandeman, co-fondatrice de Marine Connection

Jusqu'en 2017, le dauphin partageait son bassin avec « Bee », avant de se retrouver totalement seul suite à la mort de ce compagnon d'infortune. Depuis la fermeture de l'Inubosaki Marine Park à Choshi City en janvier 2018 à cause de dettes, la situation du dauphin a suscité un véritable tollé international. En avril 2019, 30millionsdamis.fr apprenait que l'aquarium avait trouvé un nouveau propriétaire. Mais, depuis, aucune information n'a filtré sur l'avenir de l'animal si ce n'est que des soigneurs venaient régulièrement la nourrir. Fin février 2020, une autre association de protection des cétacés, Dolphin Project, affirme avoir « contacté leurs collègues japonais pour essayer de racheter Honey afin que la femelle puisse finir sa vie dans la paix et la dignité. » En vain. « Ces conversations ont pris fin au début du mois de mars lorsqu'il était devenu évident que Honey ne survivrait pas, indique l'association. Plus tard, nous avons appris sa mort dans son bassin. » 

Symbole de ces animaux « victimes des parcs aquatiques » 

Les associations de protection animale, dont la Fondation 30 Millions d'Amis, se sont pourtant démenées pour alerter sur les conséquences terribles d'une telle situation sur le dauphin. « Honey est devenu le symbole du problème des parcs aquatiques mais aussi des pratiques de la chasse de Taiji, a réagi Akiko Mitsunobu, spécialiste de la question des delphiniums pour l'ONG de protection animale, Animal Rights Centre. Quand nous sommes allés contrôler la structure, il montrait des signes de stress. Sa tête faisait de faibles mouvements à l'intérieur et dans l'eau. » 

La solitude de Honey, devenue le symbole des cétacés captifs, lui a été fatale... ©Dolphin Project

Si elle est morte seule dans son bassin, « Honey » n'était pas l'unique animal présent dans le parc aquatique, des reptiles, des poissons et une quarantaine de pingouins étant toujours détenus. Nul ne connait leur situation. Victime de l'inaction des autorités japonaises et de l'irresponsabilité des dirigeants du parc aquatique, le dauphin met malgré lui la lumière sur l'ensemble des animaux souffrant de la captivité. « Une lettre signée par plus de 40 ONG internationales avait été envoyée aux propriétaires du parc et aux autorités de la préfecture de Chiba, rappelle Liz Sandeman. Nous demandions des mesures immédiates pour que Honey déménage temporairement afin de s'assurer de son bien-être. Nous espérions qu'il puisse aller dans un sanctuaire... »

En France, la Fondation 30 Millions d'Amis alerte depuis plusieurs années - aux côtés de l'association C'est Assez! - sur le sort des dauphins du parc Astérix ou des ours polaires et des cétacés de Marineland.

69 % (+5 pts vs 2019) des Français demandent la fin des delphinariums, qui maintiennent en captivité des orques et des dauphins à des fins de divertissement. Fin 2018, les associations de protection animale s'étaient d'ailleurs entretenues avec le ministre de la Transition écologique et solidaire François de Rugy afin d'obtenir un arrêté ministériel interdisant la reproduction des cétacés dans les parcs aquatiques. Depuis sa nomination, sa successeure, Elisabeth Borne, n'a toujours pris aucune mesure sur le sujet.

Commenter

  1. AnneV 18/05/2020 à 18:48:35

    Danydan, pourquoi Hulot est parti de ce bourbier ? Parce que Macron nomme des ministres mais c'est lui (ou plutôt ceux qui l'ont placé sur le fauteuil présidentiel) qui donne le la ! Nous sommes "gouverné" par une marionette !!!! D'accord, ce n'est pas la France mais si sa politique visait à protéger ces animaux et interdire ces parcs monstrueux, il aurait pu aider !

  2. danydan 29/04/2020 à 17:40:40

    oui mais alors que fait Mme la ministre E. Borne , son domaine n'est -il pas < la Transition écologique et solidaire, > si le sort des animaux ne l'interessent pas ...qu'elle le fasse savoir , et que quelqu'un d'autre soit nommé à sa place , en acceptant cette casquette elle s'était pourtant engagé a agir mais non c'est l'inaction !!!  ... notre pays a besoin d'une véritable politique concernant le bien être animal mais il a besoin surtout d'actions ....y'a vraiment quelque chose qui ne tourne pas rond dans notre système , c'est grave quand les politiques n'accomplissent pas les charges pour lesquelles ils ont été nommés !!!! 

  3. phoenix35 12/04/2020 à 15:25:48

    Quelle tristesse...  elle est morte de solitude et de désespoir...

    C'est honteux d'enfermer ces animaux à vie dans ces bassins en béton.

    Il est vraiment temps de fermer tous ces immondes parcs aquatiques.

     

  4. alizarine49 08/04/2020 à 22:41:44

    Triste, sans doute, mais surtout révoltant !

    Ces derniers temps, on décpouvre sans cesse les formes les plus diverses de cruauté envers les animaux sur le continent asiatique ; il y a des traditions dont il serait bon de se débarrasser !

  5. Christian.galliano@wanadoo.fr 08/04/2020 à 21:20:30

    Pauvre Honey, les animaux ne sont qu'une source d'argent pour l'homme, parcs animaliers, zoos, parcs aquatiques, aquariums, élevages intensifs pour la viande, le lait, la laine, la fourrure, les élevages pour les animaux de compagnies, élevage pour les animaux de laboratoire , chasses privées etc.......tout est .source d'argent pour l'homme,tout est  souffrance pour les animaux .....aujourd'hui l'épidémie du COVID 19 fait mourir des centaines de milliers d'êtres humains et que fait l'homme, le COVID 19 est une nouvelle source d'argent pour certains, les masques se vendent aux prix d’Or, un laboratoire français a crée un test contre le coronavirus et teste des milliers de français pour 25 € , ce test est non remboursé par la sécurité sociale, le prix des produits de première nécessité augmentent etc.......Pour l'être humain son seul souci c'est l'argent et qu'importe la souffrance occasionnée si l'argent coule à flots.....

     

  6. Polo65 08/04/2020 à 19:03:16

    Honteux!!!!Que tous ces voyous filent derrière les Barreaux dire que beaucoup cherche a faire du bénévolat,le Dauphin,mon Ami et l'ami de l'homme je suis Triste et Malheureux

  7. Majhunga 08/04/2020 à 18:40:06

    HONEY est d'abord morte de désespoir et de détresse psychologique !

    L' inflamation de l' intestin grèle n' est qu' une conséquence de ses conditions de survie si tristes

  8. anonyme 08/04/2020 à 17:48:16

    Hélas, la France non plus n'est pas un pays exemplaire en matière de protection animale et n'a pas à donner de leçons aux autres en matière de maltraitance.

    - Championne d'Europe pour les ABANDONS l'été, c'est un véritable drame ! Des centaines de milliers de chats et de chiens sont sacrifiés par leurs maîtres. La france a un véritable talent ! 

    Honey est un cas tragique de la cruauté de l'homme pour l'appât du gain. C'est inacceptable de la part du Japon ! Quand on sait le massacre infligé aux baleines depuis la reprise de la chasse en 2019, il n'y a guère de place aux sentiments....

    Il faut pouvoir imposer des mesures strictes internationales afin d'arrêter tous ces trafiquants éhontés qui mettent en péril la vie et la pérénnité d'espèces animales. Dans notre propre pays, des mesures s'imposent au niveau des Animaleries, des centres d'élevage pour chiens.... Très lucratif, c'est un commerce bien organisé, consenti, mais pas assez règlementé. Au moment de NOËL, toute vente devrait être interdite ! On ne doit pas chosir un animal dans un rayon, comme on peut choisir un jouet dans un magasin pour enfants à mettre au pied du sapin !  Les refuges devraient être les seuls à ouvrir leurs portes afin de pouvoir vider leurs cages de tous ces êtres remplis d'amour, qui comme HONEY, ont été lâchement abandonnés eux aussi !!!

  9. Krys35 08/04/2020 à 17:22:49

    Tant qu'elle a rapporté de l'argent tout allait bien mais personne ne s'est soucié de son sort après la fermeture du parc. C'est scandaleux et honteux. Et les anciens soigneurs et vétos n'ont pas réagi? Je ne comprends pas, ça me sidère. Les monstres existent bel et bien et ils ont l'apparence d'êtres humains

  10. Bandy86 08/04/2020 à 16:29:53

    Quelle tristesse !!!! vraiment inhumain, c'est une honte